HANDBALL – Nicolas Baudelot : « Mon but était aussi d’apporter mes connaissances handballistiques »

72756401 1549645265176918 3816730255322775552 O
Ⓒ Gazette Sports

Entraîneur de l’unique équipe féminine du club de l’ASM Rivery Handball, Nicolas Baudelot revient pour nous sur la seconde saison de sa jeune équipe, déjà bien en place dans la compétition.

Peux-tu te présenter rapidement ? 

Je m’appelle Nicolas Baudelot, j’ai 25 ans, je suis fan de handball et grand compétiteur.

Quel est ton vécu dans le handball ? 

Dans le handball depuis le plus jeune âge jusqu’à la catégorie senior, je suis passé par la sélection équipe de Somme ainsi que celle de l’équipe de Picardie.

Pourquoi devenir entraîneur ? 

80241090 2490564531190972 5560930115044507648 N

Depuis trois ans à l’ASM Rivery en tant que joueur, mon but était aussi d’apporter mes connaissances handballistiques en commençant par la catégorie loisir. J’entraîne maintenant depuis deux ans l’équipe des seniors féminines que j’ai créée.

Pourquoi avoir choisi d’entraîner cette catégorie ? Quelles sont les qualités primordiales pour entraîner des +16F selon toi ? 

Cette catégorie manquait au club. Pour entraîner le groupe des filles je dirais qu’il faut de la patience, de la polyvalence et de la rigueur.

L’équipe est en plein essor, on note une grosse progression handballistique.

Nicolas Baudelot

La meilleure qualité / le pire défaut de ton groupe ? 

Elles ont une grosse qualité défensive, les filles ont appris qu’un match se gagne en défense ! Cependant leur plus gros défaut serait l’inattention de certaines consignes qui peuvent nous porter des difficultés pendant les matchs.

Quel bilan dresser pour cette courte saison sur le banc de ta catégorie ?

L’équipe est en plein essor, on note une grosse progression handballistique malgré le travail restant à effectuer. Il y a du potentiel pour viser le haut de tableau !

Partant pour une nouvelle saison ? Avec la même catégorie ? 

Je m’engage pour une nouvelle saison qui s’annonce pleine d’émotions avec les seniors féminines de l’ASM Rivery.

Handball féminin ou masculin ? 

Plutôt masculin pour l’explosivité et la technicité du jeu visuel.

Hand sans résine ou sport sous la pluie ? 

Hand sans résine car le handball moderne permettra à l’avenir de jouer sans résine dans toutes les catégories.

80363731 2721826624544540 4302688045175406592 N

Un geste technique préféré ? 

Je ne suis pas porté sur la technicité mais mes gestes favoris restent tout de même le lobe et le chabala.

Handball de maintenant ou d’avant ? 

Handball d’avant !

Si tu étais élu nouvel entraîneur de l’équipe de France masculine, quel serait ton 7 de départ ? (toutes générations de joueurs confondues)

Thierry Omeyer en gardien, Luc Abalo sur l’aile droite, Valentin Porte, Nikola Karabatic et Dika Mes sur la base arrière, Kentin Mahe à l’aile gauche et Didier Dinart en pivot.




Retrouvez les différents entretiens avec les entraîneurs du club :
#1 HANDBALL – Florence Breelle : « On a pour rôle de leur apprendre les bases du handball »
#2 HANDBALL – Angeline Sabrié : « Je voulais transmettre ce que l’on m’avait appris »
#3 HANDBALL – Hervé Lefèvre : « Ma priorité est encore et toujours l’ambiance et l’état d’esprit »
#4 HANDBALL – Gaylor Nivart : « Je voulais m’orienter sur les jeunes mais je voulais que l’on parle déjà de handball »
#5 HANDBALL – Julien Dussoles : « Devenir entraîneur permet de continuer à apprendre sur le plan handballistique mais aussi le plan humain »
#6 HANDBALL – Ludovic Saguez : « Je suis devenu entraîneur pour essayer d’apporter mon expérience »
#8 HANDBALL – Cédric Dhiu : « C’est à cet âge qu’il faut leur apprendre les bases du handball »


Propos recueillis par Océane Kronek

Crédits photos : droits réservés