HANDBALL – Florence Breelle : « On a pour rôle de leur apprendre les bases du handball »

93578387 551660205473792 1987161057235304448 N
Ⓒ Gazette Sports

En cette période de confinement, GazetteSports vous propose de rencontrer les différents entraîneurs qui animent le club de l’ASM Rivery Handball. Aujourd’hui, Florence Breelle s’est prêtée au jeu pour son jeune collectif de -11 ans.

Le principe est simple, nous avons posé à chacun des entraîneurs sept questions identiques sur eux-mêmes, leur rôle au sein du club mais aussi le groupe qu’ils dirigent. Viennent ensuite trois questions de style « portrait chinois. »

Peux-tu te présenter rapidement ? 
Je m’appelle Florence et j’ai 52 ans. J’ai découvert le handball à l’âge de 12 ans et depuis je suis toujours passionnée par ce sport.

Quel est ton vécu dans le handball ? 
J’ai d’abord été joueuse, puis j’ai initié mes enfants au handball tout en continuant à jouer, et maintenant je suis entraîneuse.

Pourquoi devenir entraîneuse 
C’est un poste qui me permet de mettre mes connaissances à profit pour les autres.

Pourquoi avoir choisi d’entraîner cette catégorie ? Quelles sont les qualités nécessaires pour entraîner des -11 ans selon toi ? 
J’ai choisi cette catégorie car ils en sont au début de leur apprentissage du handball, on a pour rôle de leur apprendre les bases du handball et les règles du jeu. Il faut être patient, à l’écoute des enfants, et être présent lors des questionnements des parents lorsque l’on tient un groupe si jeune.

La meilleure qualité / le pire défaut de ton groupe ? 
Leur qualité se base sur le respect et l’entraide entre eux. Mais leur défaut serait qu’il est difficile de les tenir concentrés durant la totalité de l’entraînement, ils restent très jeunes.

  • 93846542 240320313685598 6135191972941398016 N
  • 93273997 533830343944688 3635582240018137088 N
  • 93305496 214385326518098 5729527892312850432 N
  • 93308680 153326482772628 6959679965533044736 N

Quel bilan dresser pour cette courte saison sur le banc de ta catégorie ? 
Malgré un début de saison compliqué, on a vu de belles progressions par la suite avec un bon esprit d’équipe.

Partante pour une nouvelle saison ? Avec la même catégorie ? 
Oui toujours partante pour la saison prochaine et toujours avec la catégorie des -11 ans.

Handball féminin ou masculin ? 
Handball féminin bien sûr !

Trois mots pour te décrire sur le banc lors d’une compétition ? 
Analyser pour expliquer, mettre en confiance et surtout respect.

Un club / une équipe favorite ? 
Pas particulièrement, chaque club a des points positifs dont chacun peut tirer profit et des points négatifs à améliorer.



Retrouvez les différents entretiens avec les entraîneurs du club :
#2 HANDBALL – Angeline Sabrié : « Je voulais transmettre ce que l’on m’avait appris »
#3 HANDBALL – Hervé Lefèvre : « Ma priorité est encore et toujours l’ambiance et l’état d’esprit »
#4 HANDBALL – Gaylor Nivart : « Je voulais m’orienter sur les jeunes mais je voulais que l’on parle déjà de handball »
#5 HANDBALL – Julien Dussoles : « Devenir entraîneur permet de continuer à apprendre sur le plan handballistique mais aussi sur le plan humain »
#6 HANDBALL – Ludovic Saguez : « Je suis devenu entraîneur pour essayer d’apporter mon expérience »
#7 HANDBALL – Nicola Baudelot : « Mon but était aussi d’apporter mes connaissances handballistiques »
#8 HANDBALL – Cédric Dhiu : « C’est à cet âge qu’il faut leur apprendre les bases du handball »


Propos recueillis par Océane Kronek

Crédits photos : droits réservés