HANDBALL : -11 / -13G Rivery « Les jeunes que l’on forme ici on essaye de les garder au maximum »

Attach10479 20191130 081030
Ⓒ Effectif -11 mixte dirigé par Florence
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors que Virginie Saguez nous parlait de son club il y a quelques semaines, Gazettesports consacrera plusieurs numéros à la découverte des différentes catégories proposées au sein de l’ASM Rivery Hand.


Pour cette première partie, nous sommes allés à la rencontre de Florence, coach des -11G mais aussi coach d’un soir pour les -13G.


Bonsoir Florence, pour commencer pouvez-vous nous parler de vos effectifs en termes de licenciés ?

En temps normal je m’occupe des -11G, c’est-à-dire des jeunes qui ont entre 9 et 11 ans, mais je dépanne de temps en temps pour les -13 (ndlr : entre 11 et 13 ans). Sur mon collectif de -11 j’ai actuellement 19 licenciés, garçons comme filles puisqu’à cet âge la mixité est encore possible. Sur cet effectif j’ai quelques gamins qui montent de la catégorie -9, quelques deuxième année qui étaient avec nous la saison passée mais aussi des nouveaux qui n’avaient jamais touché de ballon avant. Mais le mélange entre tous s’est fait naturellement.


Sur quoi se focalise-t-on principalement durant un entrainement de jeunes ?

Avec les -11 on va principalement travailler les jeux de ballons, la justesse de la passe, vraiment les bases du hand. Réceptionner une balle puis faire ses trois pas.

Concernant les -13, la catégorie est pour le moment toujours tolérée mixte parce qu’on n’a pas assez de filles. Avec eux on va plus se tourner sur la précision : ce soir par exemple je leur ai fait travailler la prise d’intervalles ; on va rentrer un peu plus dans le côté technique. 
Mais de façon générale il faut s’adapter aux jeunes parce que ça reste des gamins.


Est-ce que sur la vingtaine de jeunes que vous avez cette saison, beaucoup vont continuer sur les catégories suivantes ?

En majeure partie quand ils accrochent sur les années -11 et -13 ça continue jusqu’en -18. Après une fois arrivé là-bas les choses se compliquent puisqu’il y a l’année du bac déjà et ensuite la fac. Les jeunes que l’on forme ici on essaye de les garder au maximum sur leurs futures années. 

Attach10481 20191130 081033


Concernant le dynamisme de votre catégorie, avez-vous toujours eu le même nombre de licenciés ?

Sur les -11 j’ai toujours autant de gamins, ni plus ni moins, toujours le même nombre. Après sur les -13 la catégorie est un peu plus difficile à étoffer parce que c’est compliqué d’avoir une équipe féminine différenciée des masculins alors on profite au maximum de la mixité qui est toujours autorisée. 


Et comment se déroule une saison en termes de compétitions pour les équipes jeunes ?

En championnat -11 on tourne sur la poule ouest pour l’instant, donc principalement tout ce qui touche au Vimeu, on peut donc aller jusque Fressenneville ce qui est déjà un bon déplacement pour des gamins quand on part à 11h le matin. En majeure partie ça se joue entre six et huit équipes assez éparpillées sur le secteur ouest du département. Ça ne se joue pas sous forme de plateau, on tourne sur trois matchs par rencontre : chaque match se joue en 2×12’, mais si on se retrouve avec un match sec sur la journée, il se jouera en 3×12’. 

Cependant malgré la mixité, il n’y a aucun avantage ou désavantage à jouer avec des filles dans son équipe, leurs buts rapportent autant de points que ceux des garçons, et il n’y a aucun règlement particulier concernant les matchs qui opposent une équipe 100% masculine à une équipe mixte. 


Du point de vue de l’investissement des parents et des bénévoles en général, comment cela se passe-t-il chez les très jeunes ? Et l’investissement des jeunes eux-mêmes dans la vie générale du club ?

Ça dépend. Ça dépend des weekends, ça dépend des parents, ça dépend de plein de choses. 
Après pour les enfants on commence déjà à leur apprendre les gestes de l’arbitre, à leur faire distinguer une touche d’un corner par exemple. On essaye d’inculquer les bases en -11 mais ça se gère beaucoup plus facilement sur les -13 afin de les sensibiliser à l’arbitrage le plus tôt possible. 


Jeudi 26, retrouvez les paroles de Gaylor sur son collectif -15G.

Retrouvez ici les numéros suivants de notre série :
#2 Handball : -15G Rivery, « c’est primordial qu’ils arrivent ici avec le sourire et repartent avec »
#3 Handball : -18G Rivery, « l’objectif c’est d’aller en poule haute »
#4 Handball : +16F Rivery, « j’ai hâte de voir cette équipe dans quelques années ! »


Propos recueillis par Océane KRONEK

Crédits photos : droits réservés