Sport-Santé : Bérénice et Mathilde “L’activité physique régulière, permet de prévenir les maladies. »

Site
Ⓒ Gazette Sports

Bérénice et Mathilde, deux amies, ont décidé de participer à la campagne en faveur de la lutte contre le cancer. À deux lors de la séance photo, c’est à nouveau accompagnées l’une de l’autre qu’elles sont venues pour nous partager leurs ressentis sur la maladie.

Bérénice est informaticienne, maman de deux enfants elle pratique le vélo au Club de l’ACT. Amatrice de course à pied, le sport est pour elle “son petit moment” qu’elle partage avec son amie Mathilde, elle aussi au club de cyclisme. Mathilde, médecin généraliste est maman d’un enfant. Issue au départ du triathlon, c’est l’an dernier qu’elle commence le cyclisme au sein du même club que son amie. Pratiquant le duathlon, la jeune femme ne se prive pas de pratiquer du sport, ce qui lui procure des bienfaits physiques et psychologiques. 

Sport

Sport-santé, c’est une appellation qui parle beaucoup à Mathilde. Thème principal de sa thèse, c’est pour elle une évidence que le sport est un essentiel de prévention. “J’ai fait ma thèse de médecine générale il y a un an et demi maintenant sur le Réseau Sport santé, sur l’impact sur la qualité de vie, la pratique d’activités physiques chez des patients atteints de maladies chroniques, dont des patients atteints de cancer. Et on sait qu’en prévention primaire, faire du sport, ça permet d’éviter la survenue de certains cancers. Mais c’est surtout aussi en prévention secondaire, ça permet d’éviter des récidives et donc le sport santé, j’y suis très attaché.” La jeune femme tend également à incorporer le sport à sa pratique professionnelle afin de sensibiliser le plus de personne à l’activité physique comme “première défense”. Le réseau sport-santé étant pour elle, un lien essentiel dans la santé comme dans la maladie. “Ces réseaux sports permettaient aux patients et aux patientes atteints de cancer de se retrouver entre eux et d’être au centre d’une activité : avec beaucoup de marche nordique, de natation, etc. C’est quelque chose dont il faut parler et qui est en train de se développer. C’est une très bonne chose !” ajoute t-elle. 

Santé

L’activité physique et le sport occupent une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne. C’est le cas pour Mathilde et Bérénice qui voient dans la pratique du sport, un moment de s’évader et de s’aider. “On dit toujours bien dans son corps, bien dans sa tête” évoque Bérénice. Les bienfaits du sport sur le corps n’ont plus besoin d’être prouvés et sont connus de tous. Cependant, la pratique sportive a aussi des bénéfices sur le plan psychologique et ça, beaucoup de personnes en doute encore. Pour les jeunes femmes, participer à cette campagne c’est faire comprendre au gens que le sport est essentiel non pas seulement pour le corps mais également pour l’esprit. “ Faire du sport, c’est prouvé que ça apporte du bien-être sur le plan physiologique et surtout au niveau de la qualité de vie. Cela permet de se détendre !” ajoute Mathilde.

Il faut continuer à se battre et garder espoir que la recherche progresse. Un jour, ce sera une banalité. Il faut l’espérer.” conclut Bérénice. 
« En prévention secondaire, ça permet d’éviter des récidives et donc le sport santé, j’y suis très attaché.” Mathilde

Léa Soidriddine

Crédits photos : Leandre Leber Gazettesports.fr

Cette série de photos et d’interviews seront exposés lors du colloque de la recherche de la ligue nationale contre le cancer le 30 et 31 janvier à Amiens, en partenariat avec la ligue contre le cancer de la Somme. Si vous souhaitez témoigner, participer à cette série, contactez nous à l’adresse suivante : leandre@gazettesports.fr

Retrouvez les portraits précédents :

# 1 : Mélanie Doutart : Il faut savoir s’écouter, que cela nous fasse du bien malgré la maladie.
# 2 : Valentine Roger: “un combat au corps-à-corps”
#3 : Tiffany : “ma mère, une guerrière.”
# 4 : Valentine.B : “On pense souvent que l’on a beaucoup de temps devant soi.”
# 5 : Margaux : “Qu’est ce qui fait la féminité ?”
# 6 : Justine : “Le cancer, c’est le « fléau de l’humanité »”
# 7 : Agnès Boulet “Pour moi, le mot cancer c’est un mot terrible”
# 8 : Céline Csore : “Relever la tête et aller au combat”
# 9 : Marie et Camille – “C’est un combat que tu ne peux pas gagner.”
# 10 : Leslie P / Catherine B – “Il faut être optimiste, il faut continuer à se battre”
# 11 : Edwige et Lucie :  “Quand on est très bien entouré, qu’on se bat contre un cancer, c’est plus un match de rugby qu’un combat de boxe.”
# 13 : Justine : Quand on voit les dégâts qu’un cancer peut faire, on se dit qu’il ne vaut mieux pas attendre.