LES GOTHIQUES : La D2 en joie et Grenoble bourreau des jeunes

hockey gothiques u20 hc74 gazettesports kevin devigne 091
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

La D2 s’offre un option quant à son maintien alors que les autres formations subissent face à Grenoble.

Deuxième victoire de suite pour la D2

Moins d’un mois après leur dernière rencontre, qu’ils étaient parvenus à remporter, les pensionnaires de la D2 retrouvent leur meilleur ennemi, les Dragons de Rouen.

Au lancement de la rencontre, les deux gardiens remplaçants des équipes de Magnus, Tonin Caubet et Victor Bodin gardent les cages. Lors du premier tiers, chacune des deux équipes a plusieurs de ses joueurs envoyés sur le banc des pénalités mais le score reste à 0-0 à la pause. En supériorité numérique, les Rouennais ouvrent le score dans les premières minutes (21’24 : 1-0). Plus tard, les Normands creusent l’écart (32’45 : 0-2). Heureusement, les visiteurs parviennent à recoller d’une petite longueur, par le biais d’Antoine Salomez (38’20 : 2-1). Dans l’ultime tiers, Adrien Godbert transforme la supériorité pour égaliser (48’21 : 2-2). Et deux minutes plus tard, Hugo Godreuil donne l’avantage aux Gothiques (50’33 : 2-3). Les Dragons pensent faire le plus dur en égalisant dans les instants qui suivent (51’36 : 3-3) mais Ugo Tocquin en inscrit un quatrième dans la foulée (52’21 : 3-4).

Grâce à cette victoire, Amiens prend six points d’avance sur la lanterne de rouge de la D2, Wasquehal. Les réservistes retrouveront la glace le 14 janvier au Coliseum, contre Courbevoie, à 19h.

D2 : Rouen – Amiens : 3-4 [(0-0)(2-1)(1-3)]

En U20, pas de surprise contre le leader

La dernière victoire de la plus vieille des jeunes formations remonte maintenant au 6 novembre. Difficulté qui se ressent au classement où les Picards pointent à la dernière place de la poule B avec 5 points de retard sur Anglet. Sur leur chemin, c’est à Pôle Sud et contre Grenoble que les Gothiques doivent inverser la tendance face au premier.

Les locaux ne mettent que peu de temps à rentrer dans la partie, comme l’atteste leur premier but sous les deux minutes de jeu (01’29 : 1-0). Dans leur lancée, les Isérois trouvent à nouveau la faille par deux fois dans ce premier tiers (06’15, 19’12 : 3-0). Les Gothiques se font malmener dans chacune des situations de jeu puisqu’en seconde période, les Brûleurs de loups marquent à deux reprises, d’abord en supériorité puis en infériorité numérique (31’05, 37’28, 38’51 : 6-0). Le retour du vestiaire n’arrange pas le sort des Picards qui encaissent un nouveau but (41’14 : 7-0). Les visiteurs n’offrent tout de même pas un blanchissage au portier grenoblois grâce à une réalisation de Tom Collet (44’11 : 7-1). Cela ne suffit pas face au premier du championnat, qui inscrit deux nouveau buts en fin de rencontre (50’25, 59’59 : 9-1).

Bien que la logique ait été respectée, la saison se poursuit pout les U20 qui retrouveront le Coliseum le 15 Janvier à 17h, pour affronter Anglet, qui se dresse comme un concurrent direct.

U20 : Grenoble – Amiens : 9-1 [(3-0)(3-0)(3-1)]

Les U17 ne peuvent rien contre l’invaincu

Quant aux U17, c’est à Amiens qu’ils accueillent les Brûleurs de loups dans le but d’oublier leur revers avant les fêtes contre Caen.

Grenoble, invaincu dans ce championnat, impose son rythme après que les Amiénois aient pu les contenir en première période. En l’espace de moins d’une minute, les Brûleurs de loups inscrivent deux buts (25’28, 26’30 : 0-2) avant qu’Arthur Bachelet ne corse le score avec son doublé (32’002 : 0-3). En fin de période, les visiteurs inscrivent le troisième but en infériorité numérique (38’32 : 0-4). Les Picards stoppent l’hémorragie en troisième période mais encaissent tout de même deux nouveaux buts, qui les contraignent de s’incliner sans inscrire le moindre but.

Les jeunes du HCAS auront l’occasion de se refaire face à l’entente Alsace qu’ils retrouveront au Coliseum le 14 janvier prochain, à 15h35.

U17 : Amiens – Grenoble : 0-6 [(0-0)(0-4)(0-2)]

Kevin Devigne

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr