HOCKEY SUR GLACE : Amiens loupe le coche contre Chamonix

hockey gothiques chamonix gazettesports kevin devigne 6
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Deux jours après la fessée subie à Grenoble, Amiens manque le rebond. Après avoir mené 57 minutes, les Gothiques ont été rattrapés par Chamonix, puis battus aux tirs au but (2-3 T.A.B).

Buysse reprend sa place dans les buts et Rajamaki est bien présent, contrairement à ce qui avait été annoncé. En ce début de rencontre, les Gothiques font preuve de combativité à l’image de Lindroos ou de Lopachuk. Et ils sont récompensés ! Sur une superbe passe dans le dos, Bouchard trouve l’attaquant biélorusse qui ne se fait pas prier (1-0, 6’14). Dans la foulée, le dernier rempart d’Amiens se targue d’un arrêt important sur Alanne (7′) et voit la déviation de Terrier frôler son poteau gauche. L’Amiénois Ilies Djemel est sanctionné de deux minutes de pénalité pour faire trébucher (9’29). Étonnamment, on est plus proche du 2-0 que du un partout sur cette unité spéciale. En deuxième partie de tiers temps, les Pionniers vont évoluer pendant six minutes en infériorité. Le gardien des Chamoniards est allumé de toutes parts, mais il tient bon. Les hommes d’Anthony Mortas montrent un beau visage et rentrent aux vestiaires avec un avantage mérité (1-0).

Amiens laisse passer la tempête

Au retour des vestiaires, les Picards font le dos rond. Ils ne parviennent pas à ressortir de leur zone défensive, mais ne sont pas inquiétés pour autant. Cette période est pauvre en occasions franches. Et alors qu’un faux rythme s’installe, les rouges et noirs se retrouvent à jouer à trois contre cinq (31’37 et 31’52). Parfait pour admirer les qualités défensives de Nicolas Leclerc et attiser la flamme du Coliseum. Tandis que Tanner Jago manque le coup de grâce en double infériorité. Puis les rôles s’inversent et c’est au tour des Pionniers d’évoluer à trois joueurs de champ sur la glace (36’08). Une double pénalité dont tirent profit les Gothiques grâce à une réalisation de Lopachuk, sur une nouvelle assistance de Bouchard (2-0, 37’30). La période se termine à quatre contre quatre. Au tableau d’affichage, le break est fait.

Les Pionniers arrachent la prolongation

Mais dès l’entame du dernier acte, les Amiénois sont rappelés à l’ordre. Le powerplay des Pionniers, jusqu’alors impuissant, finit par payer (2-1, 43’37). Une sanction en amenant une autre, les Chamoniards évoluent encore en supériorité (44’03). La défense picarde est solide sur ce coup et tue la pénalité. Il ne faut pas grand-chose pour que le match bascule d’un côté ou de l’autre. Les un contre un se multiplient pour Amiens, tandis qu’un Haut-Savoyard trouve le montant de Buysse (50′). La défense des Gothiques est sur un fil. Siironen file en prison à quatre minutes du terme. Et à la dernière seconde de la pénalité, Kara dévie un lancer de Virtanen au fond des filets (2-2, 57’54). Les deux équipes filent en prolongation.

Suspense garanti

En mort subite, les deux formations optent pour la prudence. Buysse sort vainqueur d’un face-à-face avec Silfver (62’52). Sur l’action, Lopachuk est envoyé au tapis, mais il est sanctionné d’une prison. Chamonix pousse en supériorité numérique, mais Amiens tient bon jusqu’au coup de sifflet. On se dirige donc vers une séance de tirs au but.

Silfver ouvre la voie pour Chamonix, Bouchard lui répond, mais Ville en remet un pour les Pionniers. Plagnat égalise à nouveau en qualité de cinquième tireur. Bouchard manque ensuite son penalty et Silfver trompe à nouveau Buysse pour le but de la victoire.

Amiens – Chamonix : 2-3 [(1-0)(1-0)(0-2)(0-0)(0-1)]

Buts Amiens : Lopachuk assist’ Bouchard (6’14) ; Lopachuk assist’ Bouchard et Jago (37’30) SN ;

Buts Chamonix : Alanne assist’ Silfver et Ville (43’37) ; Kara assist’ Virtanen et Tugnutt (57’54) ; Silfver


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports