LES GOTHIQUES : Un air de déjà-vu

hockey ligue magnus gothiques anglet gazettesports kevin devigne 58
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après presque un an jour pour jour, Amiens a de nouveau sombré à Grenoble (9-0), dans des circonstances similaires. Un rebond est attendu contre Chamonix ce soir pour ne pas s’enliser dans la crise.

Lorsqu’on évoque le 10-0 subi chez les Brûleurs de loups le 24 septembre 2021, l’entraîneur des Gothiques note en effet une « étrange ressemblance » avec l’humiliation de dimanche. Le gardien numéro un, Henri-Corentin Buysse, avait aussi manqué la rencontre. Dans la cage, Lucas Savoye, avait craqué au bout de trois minutes. Le jeune Victor Bodin aura mis un peu plus longtemps avant d’aller chercher le palet dans ses filets, mais le résultat final est le même. À l’arrivée, les Amiénois ont pu mesurer le chemin qu’il leur reste à parcourir pour titiller les premières places.

Trois points en cinq matchs, plus faible total depuis la saison 2013-2014

Pour se rassurer, le technicien picard retiendra une « bonne première période », où ses joueurs ont « bien tenu, notre infériorité numérique était très bonne, on était encore dans le match ». Mais une erreur défensive offrait un « cadeau » à des Grenoblois en infériorité qui n’en demandaient pas tant. L’international français Dylan Fabre ne se faisait pas prier (13’47). Dès le retour des vestiaires, Damien Fleury marquait le but du break (21’15). « Après on a un peu baissé les bras, ça devenait trop compliqué, explique Anthony Mortas, qui se souvient d’une époque où Rouen enfilait les buts de la même manière : « C’était injouable, à chaque fois qu’ils essayaient des choses, tout passait, ils étaient en pleine réussite. » Là aussi les Grenoblois ont déroulé, en exploitant les « grosses erreurs » amiénoises.

Après cette gifle reçue, la « consternation » s’est emparée du vestiaire. Les joueurs ont parlé entre eux. Ils veulent « retourner la situation », assure le coach. Ça tombe bien, une chance s’offre à eux ce soir avec la réception de Chamonix. Ce sera sans Tuukka Rajamäki, touché au dos, qui rejoint Aku Alho et Aziz Baazzi à l’infirmerie. Avec quatre défaites en cinq matchs, une réaction est attendue. L’entraîneur picard, forcément sous pression, ne désespère pas, sachant que « l’année dernière on a réussie à terminer cinquième, presque quatre, malgré un mauvais début de saison. Ça donne de l’espoir. »

Mardi 27 septembre – 20h15 :
Ligue Magnus – J6
Amiens (10ème, 3 pts) – Chamonix (9ème, 5 pts)

Julien Benesteau
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazettesports.fr