RUGBY : Le RCA se tient prêt

Rugby Rca Vs Evreux Gazettesports Coralie Sombret 33
Ⓒ Gazette Sports

En stand-by depuis le 25 octobre, les deux équipes seniors de Martin Saleille rongent leur frein à l’idée de reprendre la compétition. Une envie que le staffe technique ressent pleinement depuis les terrains d’entrainement, et ce malgré le protocole sanitaire toujours en vigueur.

Seuls quatre matchs disputés (un à domicile, trois à l’extérieur) ont pu donner aux résidents de Charassain l’occasion de s’exprimer sur les terrains cette saison. C’est d’autant plus dommageable que les résultats étaient au rendez-vous. Avec trois victoires sur les terrains de Petit-Couronne, du Lille Métropole RC Villeneuvois et de Dieppe, les deux équipes séniors ont fait un sans faute pour ce début de saison. Seul bémol, le match nul de la réserve face à Maisons-Laffitte (11-11) et la défaite de l’équipe fanion (17-18) pour la seule réception de cet exercice 2020-2021. Une frustration qui laissait un goût amer aux capitaines et coachs, conscients que les deux victoires étaient pourtant à portée de main.

Désormais il n’est plus l’heure de regarder en arrière. Après ce début de saison assuré en points (les deux équipes sont 4ème de leur poule, 1 bonus offensif pour la réserve, 2 bonus offensif pour l’équipe première et 1 bonus défensif), les deux collectifs continuent de peaufiner leur rugby dans l’antre de Charassain. « Un entraînement qui ne s’est jamais vraiment arrêté » selon les mots de Martin Saleille, qui trouve pour moindre consolation le fait de pouvoir pratiquer sur terrain ouvert. « Les visios ont toujours été d’actualité pour les séances de renforcement musculaire, et on s’entraine le dimanche, que ce soit les mecs ou les féminines » poursuit le manager sportif du club, qui souligne aussi que les autres catégories plus jeunes du club poursuivent l’entraînement en semaine. « Pour nous c’était compliqué car on doit tous être chez nous à 18h, donc beaucoup de joueurs ne pouvaient pas venir à cause de leur travail, on a du revoir le planning et faire en fonction de nos possibilités. »

Protocole sanitaire oblige, les séances sont elles aussi un peu particulières. En effectif « complet » mais divisé en groupes de neuf joueurs, les Amiénois n’ont toujours pas le droit aux contacts. Une mesure qui frustre les sportifs mais que tout le monde comprend et accepte. « Les joueurs sont contents de venir s’entraîner. On ne fait pas tout ce qu’on veut, les entraînements restent limités au strict protocole mais on essaye de garder le contact avec le rugby. On aimerait tous reprendre comme avant, reprendre les matchs, la compétition, mais on n’a pas le choix que d’attendre, il n’y a rien d’autre à faire. »

À propos d’une potentielle reprise, la Fédération reste sans réponse. Plusieurs scénarios sont envisagés mais peu d’informations véridiques émanent de la plus haute instance du rugby français. « On entend des bruits de couloir, que seuls les matchs retours pourraient être joués, que les matchs non-joués seraient transformés en match nul, ou que la péréquation pourrait être mise en place. Pour l’instant on ne sait rien et on ne peut se fier à rien » poursuit Martin Saleille.

Concernant de possibles recrutements, le coach principal l’assure : « On a fait quelques tests sur de possibles nouveaux joueurs sans expérience, mais dans tous les cas le groupe est toujours présent et on aura les mêmes joueurs pour la future reprise. » Avant de compléter : « On a même déjà commencé à réfléchir au recrutement estival, mais c’est surtout parce qu’on a le temps en ce moment (rires). Même sur ça on ne peut pas avancer, car on a personne à aller voir. »

À l’abri des regards, le RCA continue donc de rêver de reprendre son chemin en Fédérale 3 prochainement. Sans la suspension de championnat, les bleus et jaunes auraient reçu le LMRC Villeneuvois ce dimanche.

Benjamin Poupart

Crédit photo : Coralie Sombret – GazetteSports