RUGBY : Le RCA se remet sur les bons rails

Rugby Rca Vs Maison Laffitte Gazettesports Coralie Sombret 53
Ⓒ Gazette Sports

Tenue en échec lors de la dernière journée, l’équipe première du RCA a redressé la barre en s’imposant à l’extérieur ce dimanche, tout comme la réserve, qui restait sur un match nul.

L’équipe première s’impose de peu

Sous la pluie et contre le vent en première période sur le terrain du Lille Métropole RC Villeneuvois (LMRCV) , les Amiénois ont une nouvelle fois été menés dès la première minute de jeu (3-0). Une ouverture du score des locaux qui sera suivie du premier essai du match, laissant les Amiénois à 10 points de retard (10-0, 5ème). Meilleurs dans l’attitude selon les mots de Martin Saleille, les Samariens ouvriront leur compteur par Puche (10-5, 12ème). Le score sera porté à 13-5 par le LMRCV (21ème) avant que les coéquipiers de Clément Meunier ne recollent au score par O’Neill à la 23ème, soutenu par la transformation de Bamière (13-12, score à la mi-temps).

Sans l’aide du vent en seconde période, les Amiénois remporteront au score les 40 dernières minutes. Bien qu’une nouvelle fois les adversaires du jour prennent des points dès l’entame (16-12, 43ème), Doyle donnera l’avantage aux siens pour la première fois du match par deux pénalités (45ème, 63ème, 16-18), avant que locaux n’inscrivent aussi des points au pieds et reprennent le score à leur compte (19-18, 68ème). Sans se démobiliser, les Amiénois obtiendront la pénalité de la victoire à la 72ème, une nouvelle fois par le pied de Doyle pour s’imposer pour la deuxième fois de la saison à l’extérieur, en deux rencontres. Cette victoire, qui doit faire beaucoup de bien aux joueurs après la réception de Maisons-Laffitte, permet aux résidents de Charassain de se glisser à la troisième place du classement ex aequo.

La réserve dominatrice

Simplement menée sur le premier essai du match (5-0), l’équipe réserve a attendu de mettre les mains sur le ballon et de progressivement poser son jeu pour reprendre le score. D’abord par le pied de Boumendil (5-3), puis par l’essai de Defrenne transformé par Boumendil (5-10) pour prendre l’avantage jusqu’à la pause.

Une pénalité du LMRCV viendra rapprocher les deux équipes au tableau d’affichage (8-10) avant que l’essai transformé d’Harbonnier (8-17) puis une pénalité de l’inévitable Boumendil ne viennent une nouvelle fois creuser l’écart (8-20). Le second essai des locaux ne changera pas grand chose à la tenue du match (13-20), puisque Lefevre viendra ensuite inscrire son nom à la liste des marqueurs, transformé par Boumendil (13-27, score final). Une victoire bien sentie par les coéquipiers de Clément Marrel qui se hissent à la 4ème place du classement, loin devant leurs adversaires du jour qui enchainaient là une quatrième défaite en autant de rencontres.

Martin Saleille : « Après la mauvaise période face à Maisons-Laffitte, je voulais surtout évaluer l’attitude des joueurs sur ce déplacement. Il s’est avéré qu’elle a été bien meilleure et j’en suis très satisfait. On a proposé du jeu, beaucoup de choses intéressantes et surtout de la volonté dans l’effort. Les défenses des deux équipes étaient bonnes, et défendaient en avançant. On a mis beaucoup d’intensité dans ce match, même si le jeu était un peu haché par beaucoup de fautes en début de rencontre. On garde quand même cette mauvaise habitude d’encaisser les premiers points très tôt dans le match pour enfin se mettre dedans. C’est embêtant et ça peut nous jouer des tours. Mais on retient la victoire et le bilan comptable sur le tableau final, qui nous fait du bien.

Je suis content aussi pour la réserve. Le début de match était un peu compliqué, on a été dominé mais il nous fallait le temps de prendre le jeu à notre compte. Une fois qu’on a réussi à se poser on a déroulé. On ne s’est pas trompé dans nos phases de possession et l’expérience de certains joueurs fait du bien aux jeunes un peu fougueux. »


LMRCV – RCA
4ème journée de Fédérale 3
19-21
Essais Amiens : Puche, O’Neill
Transformation : Bamière
Pénalités : Doyle x3



Benjamin Poupart

Crédit photo : Coralie Sombret – GazetteSports