AMIENS SC : Maintenant il faut des points

Football Amical Amiens Sc Vs Chambly 0051 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Sans passer à côté de ses matchs, l’Amiens SC peine tout de même en ce début de saison, et ne compte que 3 points après trois rencontres de championnat. Ce samedi, à Châteauroux, une nouvelle défaite viendrait fragiliser la situation de l’équipe…

Vainqueur de son premier match de championnat face à Nancy, l’ASC a depuis enchaîné deux défaites de rang. Une situation notamment dûe à la construction d’une équipe compliquée, avec de multiples départs et arrivées au cours des dernières semaines, une situation parfaitement décrite par Mickaël Alphonse en conférence de presse : « Aujourd’hui, quasiment chaque semaine il y a un nouveau. » Un mercato agité, et un effectif toujours pas stabilisé après 3 journées de championnat, qui fragilise forcément le groupe, comme le soulignait Luka Elsner après la rencontre face au PFC : « Je suis sensiblement agacé par notre réalité. Notre réalité c’est que l’on recommence une nouvelle étape dans la construction de l’équipe. » Aujourd’hui, s’il évoque toujours une notion de patience, le coach amiénois est bien conscient de l’urgence de points : « Moi la patience que je réclame n’est pas sur les points que l’on doit prendre, c’est sur la manière dont on doit prendre des points. J’en demande plus aux joueurs car on doit être capables de gagner, même quand on ne joue pas très bien. »

Une chose est sûre pour l’entraîneur samarien, la défaite doit être évitée à tout prix : « Nous tous collectivement on n’a pas le droit d’accepter les défaites, et deux défaites en trois matchs pour une équipe qui a naturellement besoin d’être ambitieuse, c’est trop. Il faut rectifier le tir tout de suite. » Et comme le notait Mickaël Alphonse, qui sera de retour pour affronter Châteauroux, avec un peu plus d’attention, l’ASC pourra vite prendre des points : « On ne fait peut-être pas d’énormes prestations sur les deux défaites, mais on ne prend pas la soupe non plus. Malgré la situation on ne souffre pas plus que cela durant les matchs. L’avantage c’est qu’en gommant nos erreurs, on pourra prendre quelque chose sur ces matchs-là. »

Pour cette rencontre, Ghoddos (en instance de départ) et Molla Wagué (toujours blessé) ne seront pas présents, tandis que Mickaël Alphonse sera de retour de suspension.

Châteauroux, une situation comptable similaire

Si le marché des transferts a été très agité côté amiénois, la Berrichonne a réussi à garder une stabilité dans son effectif par rapport à la saison passée. Un exercice 2019-2020, durant lequel les Indriens s’étaient maintenus avec 34 points, à la 15ème place du championnat. Saison durant laquelle ils n’avaient inscrit que 22 buts, faisant de l’équipe, la deuxième plus mauvaise attaque de Ligue 2.
Aujourd’hui, Amiénois et Castelroussins vivent un début de saison très similaire, puisqu’ils ont tout deux remporté leur premier match de championnat avant de s’incliner lors des deux suivants. Châteauroux était allé s’imposer 1-0 à Ajaccio lors de la première journée, puis avait perdu 2-1 à domicile face à Auxerre et 1-0 à Valenciennes.
Luka Elsner s’attend d’ailleurs à un match serré face à une formation difficile à manœuvrer : « C’est une équipe très solide de Ligue 2, qui a beaucoup d’expérience dans ce championnat, qui se maintient toujours à ce niveau. Une équipe cohérente, compliquée à jouer, contre qui il n’est pas aisé de se créer des situations offensives, même si parfois elle laisse le ballon. »

S’il ne s’agit que de la quatrième journée de Ligue 2, la situation est déjà complexe pour les Picards avec seulement 3 petits points. Un succès ce week-end aurait vocation à rassurer l’équipe, tandis qu’un nouveau revers, viendrait semer le doute au sein du club.

Samedi 19 septembre 19h

4ème journée de Ligue 2 : Châteauroux (12ème 3pts) – Amiens (13ème 3pts)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr