FOOTBALL : Les Portugais débloquent leur compteur

Football Amiens Portugais Vs Breteuil Sur Noye (reynald Valleron) (33)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Plus victorieux depuis le 22 septembre, les Portugais d’Amiens ont renoué avec le succès contre Biache sur le score de 1-0.

Encore une fois privés de leur terrain du Stade Michelet et relocalisés au terrain du Chapitre, les Portugais étaient aussi en manque de confiance suite à une dynamique terrible de 8 matchs sans victoire en championnat, dont le dernier contre une réserve de l’ACA pourtant dans le dur. D’ailleurs ils débutaient la partie poussivement, concédant le première occasion de la partie obligeant Habbout, Yaou puis Crépin à intervenir. Finalement, après un arrêt de leur portier à la 20ème, la physionomie de la partie changeait radicalement. C’est notamment dans l’utilisation du ballon que les Portugais se montraient plus habiles, se procurant plusieurs occasions nettes après la demi-heure de jeu. D’abord par Ringot, puis, deux fois coup sur coup, par Zemmour, seul dans la surface, qui échouait finalement sur le portier biachois, et enfin par Dervillé dont la tête passait au-dessus. Après une première mi-temps marquée par deux temps forts distincts, aucune équipe n’avait fait la différence et les Portugais et Biache rentraient aux vestiaires sur un score de parité de 0-0.

Après la pause, les hommes de Benoît Sturbois mettaient encore le pied sur l’accélérateur. Comme l’explique le coach amiénois, « en deuxième mi-temps on revient beaucoup mieux avec un pressing beaucoup plus haut. On a été beaucoup plus consistants collectivement. On a eu une meilleure utilisation du ballon ce qui nous a permis d’enchaîner et de régulièrement partir sur du jeu combiné. On aurait dû se mettre à l’abri beaucoup plus rapidement. » Car les opportunités s’enchaînent, que ce soit par Garnier, Da Rocha, Dervilé, Bourma ou Chaari. Mais, finalement, à 20 minutes de la fin, c’est un Biachois qui donne l’avantage aux Portugais en déviant un centre de Bourma dans son propre but (1-0). Si les Picards ne baissent pas le pied, ils ne parviennent toujours pas à profiter de leurs occasions, qu’il s’agisse de face-à-face avec le gardien ou de situation où celui-ci éliminé, n’était finalement pas battu. Ce qui maintenait Biache dans le match, qui passait tout proche d’en profiter quand, à 3 minutes du terme, sur un centre relâché par Crépin, l’attaquant visiteur suivait mais mettait sa frappe sur la transversale avant que le ballon ne retombe sur la ligne. Finalement, après ce coup de chaud, les Portugais passaient de nouveau tout proche de sceller le score mais la tête de Chaari était déviée… par Da Rocha. Malgré leur inefficacité offensive, les Portugais retrouvaient donc la victoire, 1-0.

« Notre victoire est vraiment méritée »

Une victoire qui faisait plaisir à leur entraîneur qui soulignait l’excellente prestation des siens en seconde période, même si celle-ci était teintée de la déception de ne pas avoir su marquer plus : « Les consignes ont été très bien appliquées sur la deuxième mi-temps. On n’a pas rendu le ballon à l’adversaire, on a su être patients, on a su se projeter. C’était vraiment intéressant. Notre victoire est vraiment méritée. C’est la première victoire depuis que Nourredine et moi avons repris l’équipe. Donc on est soulagé, de même que l’équipe. On a aussi la satisfaction de ne pas se faire rattraper après être passé devant au score. Satisfaction aussi parce que l’état d’esprit des joueurs, que ce soit ceux qui ont débuté comme ceux qui sont rentrés a été irréprochable. C’est tout un groupe qui est satisfait. Je suis tout le temps concentré sur les détails, insatisfait, si l’on doit travailler quelque chose, c’est notre surréaliste manque d’efficacité offensive. »

Cette victoire est doublement précieuse. En plus de permettre de mettre un terme à une série difficile et donc d’insuffler de la confiance dans le groupe, elle permet aux Portugais de repasser devant Lambersart et de sortir, pour le moment, de ce qui constitue la zone rouge. Un avantage toutefois très limité (un point d’avance) que Benoît Sturbois savourait, logiquement, avec modération : « C’est encore très fragile. C’est bien mais on est encore sur la corde raide. Mais il fallait cette victoire, elle est arrivée. Cela nous fait du bien. Les 2-3 matchs à venir nous aideront à savoir si cela aura été un déclic. » Réponse, donc, dans la suite de ce mois de mars, qui se poursuit, dans un premier temps, par un périlleux déplacement sur la pelouse du leader.

Amiens Portugais – Biache : 1-0 (0-0)

Amiens Portugais : Crépin – Yaou, Thuillier, Habbout, Suiveng – Da Rocha, Facquier, Zemmour, Dervillé, Ringot, Garnier

Entrants : Bourma, Chaari

Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports