FOOTBALL : L’AC Amiens (b) défait les Portugais d’Amiens

Football Amiens Portugais Vs Breteuil Sur Noye (reynald Valleron) (4)
Ⓒ Gazette Sports

Dans un derby de bas de classement, c’est l’AC Amiens (b) qui a relancé la machine en s’imposant 1-0 sur sa pelouse contre des Portugais d’Amiens qui n’y arrivent décidément pas.

Les Portugais ont bien mis fin à la série de matchs nuls qui se succédaient, le dernier en date contre la lanterne rouge, Ailly-sur-Somme. Mais pas de la façon dont ils l’auraient espéré. Face à une réserve de l’AC Amiens en difficulté à l’avant-dernier rang, mais ayant lancé sa saison face à d’autres relégables lors de deux de ses trois dernières sorties, et renforcées par plusieurs joueurs ayant évolué avec l’équipe première cette saison (Villier, Ettaibi et Camara, notamment), les Portugais se sont, en effet, incliné 1-0.

Les hommes de Benoit Sturbois se procuraient pourtant les deux premières occasions du match. Mais Dervillé, seul dans la surface, ne frappait pas en première intention, et quand il prenait sa chance, il s’était alors trop excentré et ne trouvait pas le cadre de Boizart. Puis Garnier, partant seul au but, poussait trop son ballon ce qui permettait au dernier rempart local de s’emparer du cuir. Puis tout juste avant la mi-temps, un centre de l’ACA (b) repris de la tête faisait mouche (1-0).

Portugais et ACA (b) en ballottage défavorable… mais toujours dans la course

En deuxième mi-temps, les Portugais tentaient encore mais ne parvenait pas à revenir, de même que l’AC Amiens (b) ne profitait pas des contres et des espaces que les efforts des visiteurs pour revenir leur offrait. Cette victoire des hommes de Jean-Paul Lucas les remet un peu dans le championnat même s’ils restent encore à distance des premiers non-relégables (11èmes, 6 points, soit 4 de retard sur Gamaches). Pour les Portugais, c’est en revanche un coup dur et « une grosse déception » selon les mots de Benoît Sturbois. Il faut dire que les éléments n’étaient pas favorables, l’absence de Crépin, en plus de celles de Da Rocha, Delaporte, Ringot et Chaari, ayant obligé Suiveng, habituellement utilisé sur le flanc gauche de la défense, à prendre les gants.

Malgré la déception, Benoît Sturbois concédait que « dans notre malheur, on a la chance de ne pas être décrochés. On a grillé un énième joker mais on n’est pas encore décrochés. Cela va être compliqué, il va falloir lutter jusqu’au bout. Et essayer de rebondir dès cette semaine contre Biache à domicile. » En effet, si les Portugais n’avancent pas, Gamaches, qui n’a pas joué ce week-end et possède donc un match en retard, est un point devant, et Lambersart à seulement deux unités.

AC Amiens (b) – Amiens Portugais : 1-0 (1-0)

Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports