LES GOTHIQUES – Nicolas Leclerc (3/3) : « Je veux gagner quelque chose avec mon club »

Hockey Sur Glace Amiens Vs Bordeaux J15 Kevin Devigne Gazettesports 70
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Troisième et dernière partie de notre entretien exclusif avec Nicolas Leclerc, défenseur des Gothiques d’Amiens. Huis clos, Coupe de France et Continental Cup, le défenseur se livre à notre micro.

Une saison presque entièrement jouée à huis clos, c’est forcément spécial ?

Oui c’est difficile. Après honnêtement, quand on est dans notre match, on n’y fait pas attention. C’est sûr que quand on marque un but il n’y a pas de bruit, c’est différent. Mais je m’attendais à bien pire quand ils ont annoncé le huis clos total. Je pense que ça va faire vraiment plaisir de retrouver du public en septembre, de simplement pouvoir communier avec eux à la fin des matches. Là on faisait les tours de glace un peu dans le vent, on faisait ça pour rire de cette situation difficile. Mais ça fait mal au cœur de se dire que normalement on a des gens qui nous supportent, avec qui on peut célébrer tous ensemble. Là tu ne peux tout simplement pas, tu regardes dans le vide. J’espère qu’on pourra avoir du public à la reprise, je ne sais pas trop où cela en est à la fédération pour les conditions de reprise. Mais rien que là on le voit avec le tennis, avec le retour du public à Roland-Garros, ça fait plaisir de revoir les Français supportés, et j’espère que ce sera pareil pour le hockey amiénois en septembre.

J’aurais aimé participer à ces aventures. Ca m’a donné envie de revenir pour gagner.

Même aux Etats-Unis, tu suivais le hockey ? Comment as-tu vécu les deux victoires en Coupe de France ?

Ca c’est une des raisons pour lesquelles je suis revenu. J’ai toujours joué à Amiens, avec les pros je n’ai jamais rien gagné, et ça fait mal au cœur de se dire que j’aurais pu participer à ces aventures. Ca m’a donné envie de revenir pour gagner. Donc oui bien sûr que ça a compté dans mon retour à Amiens. Je veux gagner quelque chose avec mon club, on joue quand même pour gagner. On prend du plaisir, mais le but ultime c’est d’avoir des titres. Voir les coupes de France, surtout des beaux matches comme celui contre Rouen l’an dernier… J’aurais aimé faire partie de ce groupe mais voilà c’est comme ça, j’étais ailleurs et avec d’autres obligations.

Si le club te conserve, tu joueras une compétition européenne avec la Continental Cup, c’est un élément qui donne envie de rester ?

C’est ça. J’ai lu les interviews d’Anthony Mortas, qui disait qu’il ne fallait pas juste découvrir la compétition mais bel et bien s’imposer. On ne va pas potentiellement l’accueillir pour juste voir ce qu’est le niveau européen. J’avais lu que le groupe était un peu impressionné par l’enjeu, que les joueurs n’avaient pas forcément osé, là je pense que l’objectif sera de montrer ce dont Amiens est capable à un niveau européen. L’objectif va être d’aller chercher la victoire je pense. Evidemment si le club souhaite me conserver, ce sera un honneur de jouer une compétition comme celle là.

Retrouvez les deux premières parties en suivant ces liens. Partie 1Partie 2.




Propos recueillis par Arthur Lasseron

Crédit photo : Kévin Devigne – Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.