AMIENS SC : Nouveau test, dans le flou

Football Amiens Sc Vs Valenciennes Amical 0037 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Toujours en quête de victoire dans cette préparation, l’Amiens SC va défier Caen ce samedi 8 août. Mais que peut réellement espérer cette équipe composée de nombreux jeunes et où huit joueurs sont attendus, à 15 jours du début de la Ligue 2 ?

Après un premier match compliqué face à Boulogne sur Mer conclu par une défaite 2-0, les Amiénois ont gagné en solidité face à Chambly pour obtenir un 0-0. Enfin, les Picards ont réalisé une belle performance face à Valenciennes, avec de belles choses aperçues dans le secteur offensif, mais se sont tout de mêmes inclinés 2-1.
Mais au-delà des résultats, c’est surtout l’effectif qui interroge. À seulement quinze jours de la reprise de la Ligue 2 face à Nancy, l’équipe n’est pas du tout construite.

Et si Luka Elsner montrait sa satisfaction envers les jeunes pousses de son équipe après la défaite face à Valenciennes : « On a fini le match avec que des gamins qui pour la plupart ne jouaient même pas en N3 l’année dernière. Ils ont livré une bonne prestation et il y a de quoi être fier d’eux » ; son constat restait tout de même implacable : « malgré tout l’investissement et la progression de nos jeunes joueurs, il manque beaucoup de choses pour gagner des matchs en Ligue 2. »
Des recrues risquent bel et bien d’arriver, comme le confiait le coach amiénois : « on est sur un minimum de sept joueurs et probablement un huitième. On recherche quatre titulaires derrière, certainement un titulaire sur les postes excentrés, on va avoir pas mal de choses à faire. » Mais quelle préparation auront-elles, alors qu’il ne restera qu’un match amical face à Troyes avant d’affronter les Nancéiens le 22 août

Caen en quête de mieux

Attendu la saison dernière comme un candidat à la remontée immédiate (relégué de Ligue 1 en 2018-2019), le SM Caen a déçu. Après un début d’exercice raté, les Caennais, qui ont vu Pascal Dupraz arriver en octobre 2019, n’ont jamais réussi à véritablement trouver leur rythme, finissant finalement à la 13ème place du championnat.
Faisant face à des difficultés financières (masse salariale encadrée), le club devrait être repris par un consortium d’actionnaires avec à sa tête Pierre-Antoine Capton selon Ouest-France. Le quotidien précise même qu’Olivier Pickeu, grand artisan des belles années récentes du SCO d’Angers, arriverait au club dans le cadre de cette reprise.

Si la situation financière caennaise reste précaire avec une masse salariale encadrée et un besoin de « dégraisser », la reprise du club par ce consortium et la possible venue d’Olivier Pickeu peuvent augurer des jours meilleurs pour l’équipe entraînée par Pascal Dupraz. Pour le moment, comme pour Amiens, les recrues tardent à arriver. Quoi qu’il en soit, les Normands ont déjà disputé quatre matchs de préparation avec deux défaites face au Paris FC et au Havre, un nul contre Vannes et un succès contre Quevilly.

Toujours avec une équipe expérimentale et avec peu de certitude, l’ASC va donc défier le SM Caen, pour un quatrième match de préparation, dont il sera une nouvelle fois compliqué de tirer de réels enseignements…


Samedi 8 août 18h00 :

Caen – Amiens



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr