DÉBAT : Que pensez-vous du mercato des Gothiques ?

Hockey Sur Glace Gothiques Vs Briançon Kevin Devigne Gazettesports 87
Ⓒ Gazette Sports

A l’heure actuelle, les Gothiques ont annoncé six recrues, ont prolongé sept joueurs et ont fait face à sept départs. Aujourd’hui, trois suiveurs réguliers de l’équipe nous donnent leur avis sur le mercato amiénois jusqu’à présent.
Et vous, pour le moment, êtes-vous satisfaits de l’intersaison du club samarien ? (Sondage en fin d’article)

Clément Sabé, commentateur Fanseat : « Ce qu’il y a sur le papier restera à démontrer sur le glaçon »

« Nous arrivons à la fin du mois de mai, et dans ce contexte actuel de crise sanitaire, les échanges ont été mis à rude épreuve. Cela étant dit, le staff amiénois a réussi quelques belles affaires, à l’étranger notamment, avec les signatures de Frederiksen, Boivin et Jacome en attaque et celles de Haaranen et Pacheco en défense.
Côté français, de bons signaux sont à voir avec la prolongation intéressante de trois jeunes joueurs (Bruche, Coulaud et Plagnat) ainsi que l’arrivée récente de Baazzi, qui, même s’il a réalisé une saison en demi-teinte à cause des blessures avec Strasbourg et Grenoble, reste un très bon défenseur.

Maintenant, il reste plusieurs cas en suspens. Si Bault et Romand devraient très probablement signer dans les jours qui viennent, en ce qui concerne Gibb, Lethinen et Edwards ils sont toujours dans l’incertitude, tout comme pour le second portier Lucas Savoye. Le travail est bien avancé, mais il n’est pas encore fini.

Le début de la prochaine saison est encore loin, et malgré la conjoncture actuelle cela laisse encore le temps au staff Amiénois de peaufiner. Le compte des JFL n’y est pas mais on s’en rapproche. En défense, plusieurs cas de figures semblent possibles : Coulaud pourrait avoir un double rôle pour tourner à 7 défenseurs ou alors, il sera éventuellement possible d’utiliser West en joueur tampon ; car les blessures n’épargnent pas l’équipe depuis plusieurs saisons.

Ce recrutement fait bonne figure, et il est en bonne voie si on le compare à d’autres équipes de la ligue. Cependant, ce qu’il y a sur le papier restera à démontrer sur le glaçon ! »

Christopher Vandomme, président des Goth’s Squad : « On doit laisser la chance à Anthony qui réussit plutôt bien son recrutement sur le papier »

« Tout d’abord, on note le départ de trois joueurs du 1er bloc (attaquants et défenseur) : Giroux-Halley-Belisle. Ce sont des cadres de l’équipe, il faut du « lourd » pour espérer les remplacer pour garder un gros niveau sur le premier alignement !
Il y a ensuite les départs de Babcock, Prissaint et Drolet, plus dans l’ombre mais avec beaucoup d’importance dans le jeu amiénois. Je suis moins inquiet pour retrouver des « remplaçants », même si c’est embêtant de perdre de « si bons gars ». Pour Roussel, son départ était prévisible même s’il lui restait un an de contrat et qu’il pouvait encore apporter son expérience dans les matchs couperets.

Au niveau des arrivées, Jacome, Pacheco et Boivin sont trois beaux profils en devenir. Il faudra qu’ils s’adaptent au style de jeu français, mais Boivin et Jacome ont déjà eu deux belles expériences au haut-niveau junior canadien (OJHL et QMJHL) !
Concernant Haaranen, il possède un gros CV pour un jeune, et sans aucun doute il aura des responsabilités. Il y aura une grande attente autour de lui. Peut-être le remplaçant de Belisle
Frederiksen a un peu plus d’expérience, même si elle est exclusivement danoise. J’ai un peu peur de son intégration dans l’équipe ; mais il arrive à maturité pour un attaquant et pourrait apporter de belles choses sur la glace. Pour Baazi c’est un retour aux sources. Il a mûri depuis son passage à Amiens et a pris en expérience avec son passage en Allemagne, son expérience en conti-cup et son titre de champion de France avec Grenoble. En espérant qu’il se soit remis à 100% de sa blessure de la saison passée !

Pour ce qui est des prolongations, en attendant et en espérant voir d’autres cadres annoncer leurs retours, on garde le capitaine, notre gardien, et quatre espoirs du club qui peuvent encore progresser et faire des grandes choses avec Amiens !
Pour conclure, je dirais que j’ai eu un peu peur au début avec les départs de cadre de l’équipe en plus de Mario Richer. Mais on doit laisser la chance à Anthony Mortas qui réussit plutôt bien son recrutement sur le papier. En espérant que l’alchimie du groupe soit dans la continuité de ce que l’on a vu les saisons passées pour continuer de voir briller notre équipe. »


Arthur Lasseron, rédacteur sur Hockey Archives : « Selon moi c’est un recrutement satisfaisant »

« On pouvait, à juste titre, être inquiets sur l’intersaison, et ce, même avant la fin prématurée du championnat. Avec le départ programmé de Mario Richer, il fallait s’attendre à une vague de départs des joueurs cadres et des gros calibres de l’effectif. Les pertes de Giroux et Halley font très mal, surtout en début d’intersaison, mais il faut tout de même rester optimiste quant à la suite de cette dernière. En effet, la filière canadienne n’est pas abandonnée, loin de là. Les signatures de Pacheco, Jacome et Boivin montrent que l’équipe de recrutement sait ce qui fonctionne en France, à savoir l’universitaire canadien (Giroux et Halley viennent de ces championnats).

L’originalité vient sûrement de deux autres recrues, l’un Finlandais, en la personne de Matias Haaranen, un défenseur offensif qui va pouvoir compenser le départ de Louis Bélisle à Bordeaux. L’autre est Danois (le premier Danois de l’histoire de la Ligue Magnus), Christopher Frederiksen, qui quitte pour la première fois son pays et peut devenir un joueur majeur de la prochaine saison. Il compte déjà plus de 300 matchs de Metal Ligean et possède un gabarit intéressant (1m90, 91kg). Enfin, le retour d’Aziz Baazzi dans les rangs amiénois va permettre d’apporter de l’expérience et de la stabilité au secteur qui a le plus péché la saison dernière.

Selon moi c’est un recrutement satisfaisant, reste à savoir maintenant quels seront les joueurs conservés pour la prochaine saison, les renouvellements de contrats de plusieurs grands noms comme Jérémie Romand ou encore Dan Gibb seraient les bienvenus pour constituer un groupe capable de rivaliser avec les trois grosses écuries qui se dessinent, Grenoble, Angers et Rouen. »



La rédaction

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr