ROLLER-HOCKEY : Antoine Démaret : « On commence à prendre du plomb dans la tête »

Roller Hockey Greenfalcons Vs Rouen Gazettesports Coralie Sombret 15
Ⓒ Gazette Sports

Après la victoire de ses hommes, samedi face à Rouen, Antoine Démaret, revient, non sans-joie, sur la rencontre et la série de trois victoires consécutives.

Tout d’abord, l’entraîneur des GreenFalcons explique, selon lui, le nombre de buts élevés dès l’entame de la rencontre (sept en dix minutes) : « On est pas les deux moins bonnes défenses pour rien, donc forcément, il y a des trous. Là on s’est un peu trop enflammé à mon avis, parce qu’on maîtrisait bien le sujet, on a cru que ça allait être facile mais derrière, on est retombé dans nos travers. »

Roller Hockey Greenfalcons Vs Rouen Gazettesports Coralie Sombret 9
Les GreenFalcons ont réussi à garder leur sang-froid pour s’imposer, au grand plaisir de leur entraîneur

Les travers que le coach évoque, ce sont les trois buts pris rapidement, en fin de première période et au début de la seconde, qui auraient pu mettre à mal son équipe : « On doit faire le trou avant, on était à 6-2, et là, c’est la catastrophe, on prend des buts derrière. Le quatrième but découle d’ailleurs du troisième, mais ça nous a remis en place à la mi-temps, on savait à quoi s’attendre, pour repartir d’entrée. On commençait à prendre le pli, et on prend le cinquième. On a fait une première période propre, et là on débute mal la deuxième. C’est l’enchaînement des prisons qui a aussi fait qu’on a pris ses buts, et cet enchaînement a été difficile. »

C’est une équipe de Pont-de-Metz plus forte mentalement qui apparaît sur le parquet, au grand plaisir du son coach : « Moralement, on commence à prendre du plomb dans la tête, on a été efficaces quand même en infériorité, en supériorité pas trop, mais on va dire que c’est plaisant. »

Rollerhockey Ecureuils Vs Pont De Metz Kevin Devigne Gazettesports 29
La défaite contre les Ecureuils d’Amiens : un « électrochoc » pour Antoine Démaret

La dernière défaite du club Messipontins date du 19 octobre, lors du derby contre Amiens (10-4), une défaite qui a fait mal aux joueurs, qui, depuis, ne connaissent que la victoire : « C’est sûrement un électrochoc. On avait quelques certitudes dans le jeu, là-bas (ndlr : à Amiens), c’était plutôt un bon match dans le début, après on s’est lâché sur dix minutes et on a vraiment perdu pied. C’était mental. Là on gagne 6-2, ils reviennent à 6-5, et malgré tout, on arrive à reprendre le dessus. Là, je pense que mentalement, on a pris un peu de plomb et ça nous fait du bien. On arrive à ressouder, à se reconcentrer sur ce qu’on a à faire, on repart de l’avant, et ça, ça fait plaisir. »

Romain Prot

Crédits photos – Coralie Sombret & Kévin Devigne – Gazettesports.fr