Une nouvelle défaite d’un point (22-23) pour les hommes de Pierre-Alain Lavillette mais la toute première contre un non VAP (Villeurbanne), dans ces playoffs.

Début et fin de match manqués 

Une première mi-temps au bilan mitigé pour l’Amiens PH qui a très mal entamé sa rencontre en ne menant qu’une seule fois (3-2, 4’50). Le reste, Villeurbanne l’a pris pour lui (3-7, 8’30 – 5-10, 18′) en profitant d’imprécisions picardes dues à une difficile mise en place.

Il faut dire qu’il manquait des éléments : Julien Richard (le capitaine blessé la semaine dernière à la cheville et remplacé par Youri Petrenko) mais aussi Roman Scattolari et Aurélien Amat. Sans parler, dans le camp adverse, de l’absence remarquée (malgré un FaceTime organisé à la mi-temps) de l’ancien portier amiénois, Grégory Thévenot, opéré récemment. Son homologue et remplaçant, Romain Le Balc’h, a mis du temps à rentrer dans son match.

Mais l’APH s’est repris lors des dix dernières minutes de sa première période et a réussi à stopper l’hémorragie villeurbannaise, qui n’inscrira pas un but en dix minutes (6-11, 19′ – 10-12, 29′). Tandis qu’Amiens reprendra des forces (10-12, 30′) avant de rentrer aux vestiaires, malgré tout défait de deux points.

Mais les rouge et noir reviennent refaits en seconde période grâce à une pause qui leur a été, sans le moindre doute, profitable. Ils prennent pour la deuxième fois l’avantage dès la troisième minute (14-13, 33′) et Villeurbanne ne sera clairement pas confrontée à la même équipe ni à la même résistance qu’en première période. Bien illustrée par de sublimes et impressionnants arrêts signés Romain Le Balc’h. À noter tout de même, la disqualification immédiate de Claude-Marcel Tchinda à la 38ème.

À un peu moins de dix minutes de la fin, les visiteurs reviennent à la hauteur (20-20) puis reprennent le dessus (20-21) sur les locaux. La fin du match sera le reflet de la rencontre elle-même : serrée. Très serrée puisqu’Amiens perd l’avantage à quarante secondes de la fin (23-23). Pierre-Alain Lavillette demande alors un temps mort qui ne profitera pas à ses joueurs. Sur le buzz, Villeurbanne obtient un 7m que le portier remplaçant, Ludovic Dominique, ne parviendra pas à arrêter.

L’APH connait alors sa première défaite contre un non VAP dans ces playoffs. On peut mettre en cause une entame de match et un money-time mal négociés. Encore.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Léandre Leber – GazetteSports

Amiens PH – Villeurbanne Handball : 23-24 (10-12)

Samedi 21 avril, 20h, Coliseum

Arbitres : Christofer-Yves LAHACHE, Germain JACQUESSOUBRIE

Amiens PH : Le Balc’h (g., 14 arrêts), Dominique (g.), Petrenko (c., 1 but/3tirs), Tatto Herman (5buts/7tirs), Devaux (2buts/5tirs), Bonin (3buts/5tirs), Zirn (4buts/8tirs), Tchinda (1but/4tirs, disqualification immédiate à la 38ème), Vannihuse (3buts/5tirs), Piolé, Soudani (4buts/9tirs)

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH veut renouer avec la victoire




  • Laisser un commentaire