La saison est enfin lancée !

Après la défaite concédée mardi en terres angevines (4-2), les Gothiques d’Amiens se devaient de se rattraper face au Gamyo d’Epinal ce vendredi soir au Coliseum. Ce fût chose faite ! Les amiénois ont en effet livré un match solide et appliqué mais ont aussi et surtout été d’une froide efficacité face à un des favoris de cette Saxoprint Ligue Magnus. Une forme de revanche également, puisque les spinaliens ont été les bourreaux des Gothiques en Playoffs la saison dernière.

1er tiers-temps

Le match ne pouvait pas mieux démarrer pour les Gothiques qui, dès les premières secondes du match, se retrouvent en supériorité numérique suite à une charge de Cloz sur Legault. Ce dernier ne se fait pas prier lorsque l’opportunité de marquer se présente sur un rebond laissé par le gardien adverse (1-0, 1’23, Legault ass. Champagne et Riendeau, SN). De quoi ponctuer un Powerplay dominé de long en large. Cette domination se poursuivra d’ailleurs sur tout le premier tiers-temps, les amiénois disposant enfin d’un jeu fluide, se projetant rapidement sur les phases offensives, et mettant beaucoup d’intensité en accord avec les préceptes de Mario Richer. Les spinaliens disposent par la suite de deux supériorités numériques sans parvenir à inquiéter les amiénois. Ce sont même ces derniers qui, en fin de tiers, profiteront de leur deuxième avantage numérique pour doubler le score sur une très belle combinaison devant la cage en une touche de palet (2-0, 19’00, Riendeau ass. Legault et Champagne, SN). On prend les mêmes et on recommence !

2ème tiers-temps

Le deuxième tiers-temps se place lui sous l’égide de l’intensité. Le match s’envenime quelques peu et les pénalités sont légion, bien que le jeu ne soit pas totalement mis de coté. A un poteau trouvé par le Gamyo dès le début du tiers-temps, les Gothiques répondent quelques minutes plus tard par un nouveau but. Joël Champagne profite d’un autre rebond mal maîtrisé devant la cage adverse pour compter son troisième point de la soirée ! (3-0, 25’11, Champagne ass. Kazarine et Bault). Nouvelle preuve s’il en faut que « porter » le palet à la cage, cela finit par payer. De l’autre côté de la glace, Mitch O’keefe se montre lui très rassurant et assure quelques parades de grande classe. A noter également, les quelques échauffourées qui laissent entrevoir un troisième tiers de haute volée ! Tomas Nechala et Robin Soudek sont quant à eux expulsés pour un échange… animé.

3ème tiers-temps

Le dernier tiers-temps se révèlera être, lui-aussi, très animé. Mitch O’keefe est toujours aussi serein et sort consécutivement deux arrêts monumentaux. Il ne pourra cependant rien faire quand, en deux passes, le Gamyo traverse la glace et conclut de belle manière devant la cage amiénoise (3-1, 48’39, Bouchard ass. Gutierrez et Klimicek). S’en suit un véritable festival arbitral, ponctué de pénalités de méconduite, « banc mineurs », obstruction, coup de genou,… Des décisions bien mal comprises par le public du Coliseum, qui se réveille lorsque les Gothiques doivent jouer près de 5 minutes consécutives en infériorité, en 5 contre 4 puis en 5 contre 3. Amiens résiste, et c’est Epinal qui craque ! D’abord, par des pénalités. Enfin, par la délivrance de Crowder qui marque en cage vide (4-1, 58’45, Crowder, Cage Vide).

Le Coliseum exulte, les joueurs savourent leur première victoire de la saison. Une victoire qui donne des certitudes et qui rassure tant les Gothiques auront su montrer un visage séduisant, dans tous les secteurs du jeu. Rendez-vous le mardi 20 septembre pour la prochaine journée de Saxoprint Ligue Magnus, qui verra les Gothiques se déplacer pour affronter Bordeaux (20h15) !

Luc ROHAUT




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.