LES GOTHIQUES : Amiens en pleine tempête

hockey ligue magnus gothiques chamonix gazettesports kevin devigne 58
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour le dernier match avant la trêve, les Gothiques ont été refroidis au Coliseum par Chamonix, 1-5, après un premier tiers pourtant convaincant.

Trois jours après sa victoire à Briançon, Amiens se devait d’entamer une série sur sa glace pour reprendre confiance. Mais les vieux démons ont repris le dessus. Pourtant, tout avait bien commencé pour les hommes d’Anthony Mortas, vêtus de leur nouveau maillot. Malgré une entame de match dominée par Chamonix et une première infériorité dès la 3ème minute, les Amiénois résistent puis dominent. Leur manque de confiance se révèle lors d’un deux contre un mal négocié. Par peur de marquer, sans doute.

Les occasions s’enchaînent pour les Rouges, qui chauffent le gardien haut-savoyard. Jusqu’à la 15ème minute, où Danick Bouchard parvient à trouver la faille, en n’ayant plus qu’à pousser le palet au fond des filets après un bon travail de P-O. Morin et A. Lindroos. L’ouverture du score est assez logique et laisse une étincelle apparaître. Vite éteinte trois minutes plus tard lorsque les Chamoniards égalisent, après une récupération au milieu et un deux contre un bien conclu. Les Gothiques prennent un coup sur la tête.

Éric Medeiros, assistant du coach Anthony Mortas, met l’accent sur le manque d’efficacité de ses joueurs : « Un premier tiers où c’est mal payé, ils marquent sur leur deuxième occasion, cela nous a coupé les jambes, après ils ont très bien joué. On n’avait pas assez faim et on n’a pas provoqué pour être vraiment dangereux. On a gagné beaucoup de palets en zone offensive, sans les mettre dans la cage. On a plusieurs occasions de shooter dans la zone dangereuse et on choisit de faire une passe. On est gentils. »

Les visiteurs prennent l’avantage seulement après une minute en deuxième période, de quoi refroidir les ardeurs des Samariens, qui tentent de réagir. Deux grosses occasions loupées s’ajoutent à une nouvelle pénalité. Ensuite, c’est un énorme passage à vide amiénois. Une nouvelle infériorité, qui cette fois-ci est fatale. Chamonix prend deux buts d’avance, et loin est l’espoir d’un retour, tant la confiance n’est pas au rendez-vous. Les seules opportunités sont menées par D. Bouchard et S. Lopachuk. L’ambiance se tend et quelques sifflets retentissent dans les tribunes du Coliseum. Un nouveau face à face est manqué à quelques instants de la fin du deuxième tiers. Les Gothiques sont menés 1-3 à la pause.

« C’était un peu mou, il manquait de l’envie, même des deux côtés, ça ne devait pas être un gros match à regarder, je pense. Dans la situation actuelle où l’on est, ce n’est pas normal de ne pas avoir faim » assure Danick Bouchard, dépité. « Il y quelques joueurs dans l’équipe qui ont la confiance dans les talons en ce moment […] mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. On n’a pas provoqué beaucoup de choses, des batailles en un contre un… ce sont des choses à faire pour marquer des buts. Les buts ne viendront pas facilement. Ce n’est pas toujours l’autre équipe qui va nous donner le palet, il faut aller le chercher. »

hockey ligue magnus gothiques chamonix gazettesports kevin devigne 23
Un des seuls détonateurs dans cette rencontre, Danick Bouchard a été élu meilleur joueur amiénois.

Chamonix enterre Amiens

Au retour des vestiaires, les Picards continuent de buter sur le gardien chamoniard et ne concrétisent pas deux supériorités numériques de suite. Ironie du sort, les Amiénois jouent mieux à égalité ou en infériorité. La preuve en est qu’aucun shoot n’a été tenté lors de la première supériorité. L’occasion de relancer la rencontre est manquée.

Dans les dix dernières minutes, les Gothiques subissent deux nouvelles pénalités, dont les Hauts-Savoyards profitent en inscrivant le 4ème but, synonyme de victoire assurée. Un cinquième but s’ajoute à quelques secondes de la fin du match, en cage vide. Vide, comme le regard des joueurs d’Amiens lors du buzzer. Le manque d’efficacité en première période, et l’indiscipline ont coûté cher aux Gothiques, qui subissent leur 5ème défaite sur les 6 dernières rencontres de ligue Magnus. Les trois points s’échappent alors que les adversaires du soir grappillent leur retard. La trêve arrive à point nommé pour Éric Medeiros : « Il faut se remettre au travail, trouver des solutions pour être plus efficaces, corriger les fautes que l’on peut éviter. On va profiter de la trêve pour avoir une fraîcheur mentale et revenir avec plus d’envie. » Danick Bouchard, lui, n’a qu’une idée en tête : « sortir du trou. »

Ligue Magnus – J24
Gothiques d’Amiens (9èmes, 27 pts) – Pionniers de Chamonix (11èmes, 19 pts) : 1-5 [(1-1)(0-2)(0-2)]

Buts : Amiens : Danick Bouchard assist’ P-O. Morin et A. Lindroos (14’55)
Chamonix : Joonas Alanne assist’ G. Ville et M. Tugnutt (18’10) ; Evgenii Nikiforov assist’ C. Silfver et J. Cerny (21’22) ; Jakub Cerny assist’ C. Silfver et A. Poikola (30’43) ; Christian Silfver assist’ A. Poikola et C. Masson SN (57’46) ; Jakub Cerny assist’ G. Ville et M. Kuukka (59’37)

Romain Ales
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports