LES GOTHIQUES : Les Amiénois reprennent des couleurs face à la lanterne rouge

hockey sur glace ligue magnus gothiques rapaces gap gazettesports kevin devigne 28
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sans être archi-dominateurs, les Gothiques parviennent à faire respecter le classement chez le dernier de la ligue Magnus, Briançon. Pour rentrer à Amiens avec trois points qui stoppent une spirale négative.

Briançon commence la rencontre amoindri, puisque l’effectif des Diables Rouges ne possède que trois lignes offensives complètes. La première occasion est pour les Amiénois, par le biais de Bruche qui récupère une passe en entrée de zone de son nouveau compagnon de ligne, Simonsen, mais il trouve la mitaine de Jan Broz (1’48). Après que Lindroos loupe son tir de la bleue, les hommes d’Anthony Mortas se font une première frayeur en voyant Thomas Raby faire course seul, mais heureusement rapidement rattrapé par la défense picarde (3’48).

Les Gothiques dominent sans parvenir à se montrer dangereux. West, Bouchard, Morin et Jago tentent leur chance mais le palet n’inquiète pas le portier local. Seul devant Bodin, l’ancien Amiénois Quentin Fauchon récupère une passe effectuée de l’arrière de la cage amiénoise, mais manque son slap (10’20). Après quatre dégagements interdits signalés par l’arbitre, les Briançonnais ne font pas le choix de construire, jusqu’à dégager le palet dans les gradins, ce qui vaut deux minutes à Dmytro Nimenko (16’50).

C’est en supériorité numérique que les filets hauts-alpins finissent par trembler. Après un tir de West stoppé par le poteau, Pierre-Olivier Morin, à la ligne bleue, s’incruste dans l’enclave et ajuste le cerbère, qui manque le palet de peu (18’03 : 0-1).

Amiens se fait punir, mais reste devant…

En début de 2ème période, les Diables Rouges dominent la zone offensive des Samariens et Denis Kurepanov, à l’extrême gauche de la ligne bleue, tire en voyant Thomas Raby obstruer la vue de Victor Bodin. Choix qui profite aux locaux puisque le palet passe la ligne bleue…mais après révision vidéo, le but est annulé (22’35).

La réponse est immédiate puisque Nicolas Leclerc, d’un tir lointain, trouve la crosse de Taavi Tiala qui dévie et inscrit son sixième but de la saison (23’03 : 0-2). Les Picards parviennent à emballer le match ! Dan Gibb feinte, réussit à coucher le portier des Diables Rouges, conserve la rondelle et trouve Lopachuk en se retournant, qui n’a plus qu’à cadrer (24’34 : 0-3).

Lors des dernières rencontres, les infériorités prenaient en défaut les Amiénois, et même si cette fois-ci il faut attendre 26’44 pour connaître la première, elle est de suite concrétisée par Valère Vrielynck qui prend le rebond après un slap de Burzik (27’41 : 1-3). En contre-attaque, Morin met à l’épreuve Jan Broz, qui arrête également le tir de Tiala au rebond, mais ne peut rien contre celui de Danick Bouchard qui trouve la lucarne (30’28 : 1-4).

Au retour de la pénalité d’Aku Alho, Amiens baisse sa garde et encaisse un second but par le biais de Kurepanov qui dévie au second poteau de Bodin (33’59 : 2-4). Les Gothiques retombent dans leurs travers et écopent de deux nouvelles minutes de pénalité, la troisième en moins de dix minutes (34’46).

hockey ligue magnus gothiques anglet gazettesports kevin devigne 64
Auteur d’un but et de deux assistances à Briançon, Pierre-Olivier Morin devient le troisième meilleur pointeur des Gothiques.

…et repart avec trois points

Dès le début de l’ultime période, les Gothiques ont l’occasion d’enfoncer le clou grâce à une supériorité numérique (14’25). À plusieurs reprises dans la troisième période, les Samariens tentent de trouver la faille en cherchant le centre, mais aucune tentative n’aboutit. À moins de quatre minutes du coup de sifflet final, le coach des locaux demande son temps mort. Une pénalité des Diables Rouges empêchent les Hauts-Alpins de sortir leur gardien. Et offre une fin de match plus confortable aux Gothiques.

C’est la première fois depuis le 4 novembre, lors de la victoire (5-1) contre Gap, que les Amiénois inscrivent plus de trois buts. De plus, la défaite des Niçois face à Rouen, arrange le sort des Gothiques qui reviennent à la hauteur des Azuréens, à la huitième place.

Briançon – Amiens : 2-4 [(0-1)(1-3)(0-0)]

Buts pour Briançon : Valère Vrielynck assist Burzik et Fauchon 27’41 SN; Denis Kurepanov assist Garifulin et Guillemain 33’59

Buts pour Amiens : Pierre Olivier Morin assist Sabatier et Bouchard 18’03 SN; Taavi Tiala assist Leclerc et Morin 23’30; Stanislav Lopachuk assist Gibb et West 24’34; Danick Bouchard assist Tiala et Morin 30’28

Kevin Devigne
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr