LES GOTHIQUES : Éviter l’avalanche de buts face à Chamonix

hockey sur glace ligue magnus gothiques chamonix gazettesports kevin devigne 05
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Contre une équipe de Chamonix également mal classée mais en forme offensivement, Amiens va devoir confirmer sa victoire à l’extérieur de mardi, cette fois devant ses supporters.

À Briançon, les Amiénois sont parvenus à se montrer plus disciplinés que lors des rencontres précédentes en n’écopant que de trois infériorités. L’entraîneur Anthony Mortas a eu une confirmation : il espérait passer sous la barre des dix minutes de pénalité car, dit-il, « lorsqu’on prend moins de dix minutes, souvent on gagne les matchs. » La stat s’est vérifiée dans les Hautes-Alpes. Toujours en quête de précieux points pour sortir de la zone rouge du classement, la victoire ce mardi a apaisé le technicien pour qui, « l’objectif était vraiment de finir la série de matchs négative. Là, on l’a fait à Briançon, puis on espère continuer ce vendredi pour être bien avant la trêve. »

Ça fait deux matchs où ils marquent beaucoup de buts. Donc nous, il faut qu’on soit très solides défensivement

Anthony Mortas

Chamonix, actuel 11ème de Ligue Magnus pourrait ressembler à une cible facile pour les Picards. Mais pourtant les Hauts-Savoyards restent sur deux victoires de taille : 5-1 contre Cergy-Pontoise et 7-1 face à Anglet. Après « une période de doute où ils ne marquaient pas. Là, ça fait deux matchs où ils marquent beaucoup de buts. Donc nous, il faut qu’on soit très solides défensivement et qu’on procède par contre-attaques, mais on doit vraiment privilégier la couverture défensive, et être très très compact. En jouant ensemble, en équipe, on va avoir des occasions«  assure Anthony Mortas.

L’équipe, elle, ne sera toujours pas au complet puisque Antonin Plagnat « est blessé à l’épaule. Donc il va être à l’arrêt quelque temps. Il ne reviendra pas tout de suite » précise Mortas. Du côté des Pionniers, l’attaque devra faire sans Matthias Terrier et Joonas Alanne, le troisième meilleur pointeur de l’équipe, blessés eux aussi.

Lors des deux précédentes confrontations entre les deux équipes, chacune était parvenue à s’imposer. Lors de la 6ème journée, Amiens s’inclinait 2-3 (tab) après avoir mené 2-0, mais à Chamonix, ce sont les Gothiques qui avaient décroché la victoire (2-3).

conférence de presse amiens gazettesports kevin devigne jean luc mention (4)
Jean-Luc Mention revoit ses ambitions à la baisse et souhaite « faire de beaux play-offs et même viser peut-être un top 6. »

Anthony Mortas conservé à la tête de l’équipe

Aux abords de la patinoire lors de l’entrainement (de jeudi matin, ndlr), le président des Gothiques, Jean-Luc Mention, a dressé le bilan de la réunion qui a eu lieu quelques jours plus tôt : « Il y a eu effectivement, avant le match de mardi, une validation auprès du coach. Il a encore la niaque pour se battre. C’est une chose que je voulais confirmer avec lui, savoir s’il avait baissé les bras ou s’il était encore dans le combat. On a tapé dans la main pour faire de beaux play-offs et même viser peut-être un top 6 avant. Je voulais également m’assurer auprès d’Anthony qu’il avait aussi l’adhésion de ses joueurs et qu’ils continuaient à le suivre. »

Je travaille d’ores et déjà sur la saison prochaine et ses ajustements.

Jean-Luc Mention

Anthony Mortas est donc le coach pour le reste de la saison. C’est ce qui a été décidé ?« Rien n’est éternellement acquis, même sur une fin de saison. Pour l’instant, je n’ai pas de décision urgente à prendre, compte tenu de sa niaque. Mais tout est en suspens, malgré tout. »

Pour le néo-président des Gothiques, qui doit faire avec un début de saison loin des objectifs attendus, c’est « malheureux. Mais c’est pour ça que moi, je travaille déjà sur le sportif de l’année prochaine. Au-delà effectivement de la gestion du club dans son ensemble, d’un point de vue financier, je travaille d’ores et déjà sur la saison prochaine et ses ajustements. Si on a fait un mauvais début de saison, je ne souhaite en aucun cas refaire un mauvais début de saison l’année prochaine. »

Comme les Gothiques pointent à seulement deux points des Mulhousiens, 7èmes, le classement est scruté de près par le président, qui voit « Mulhouse et Nice, à notre portée, ça pourrait tout changer. » Pour le coach, conscient du challenge, « le classement, je le connais, mais il reste encore 20 matchs. On a vu quand on a fait une série de victoires, on s’était rapproché à six points de la 4ème place. On est redescendus, donc ça va très vite dans un sens comme dans l’autre. On se focalise sur le match avant la trêve, il est vraiment important pour nous. À Briançon, on a vraiment joué en équipe, avec très peu de prisons. Beaucoup d’intensité. C’est ce qu’il faut avoir contre Chamonix. »

Ligue Magnus – J24
Vendredi 9 décembre, 20h15, patinoire du Coliseum : Gothiques d’Amiens (9èmes, 27 pts)Pionniers de Chamonix (11èmes, 19 pts)

Kevin Devigne
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr