ROLLER-HOCKEY – Renaud Crignier : « Il va falloir faire un gros match »

roller hockey n1 ecureuils amiens les outlaws de moreuil 28
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’aventure en coupe de France se poursuit pour les Écureuils d’Amiens, avec un déplacement compliqué à Reims, autre équipe de N1, en 1/16èmes de finale ce samedi.

Les Écureuils ont achevé leur première partie de saison le week-end dernier avec un succès à Maisons-Laffitte (2-5). Avec 14 points au compteur à la trêve, les Amiénois sont 3èmes, ex-aequo avec Rouen et un point derrière le leader, Paris XIIIe. En coupe de France, les Samariens avaient su se sortir du piège tendu par les Collégeois (5-7) lors de leur entrée en lice en 32èmes de finale.

Renaud Crignier s’attend, pour ce 1/16ème de finale contre une équipe de N1 mais de la poule Sud, à « un match très difficile. Il va falloir faire un gros match et un petit exploit pour passer. » Amiens se déplacera à Reims « en effectif réduit. On a préparé le match avec les nouvelles lignes parce qu’on aura énormément d’absents » explique Renaud Crignier. Il a indiqué que six joueurs manqueront à l’appel : Antonin Lecuelle, Pierre Bette, Hugo Morien, Arthur Poussart, Anthony Josse et Julien Guyart.

Une longue liste d’absents à laquelle devrait s’ajouter Sacha Fourré qui s’est blessé mercredi soir à l’entrainement. Malgré la bonne dynamique en championnat, « on est dans une configuration totalement différente : c’est la coupe de France on va partir à 8 joueurs, ce qui est peu » mais le coach samarien ne part pas battu d’avance : « on y va pour donner le maximum, pour essayer de gagner et des fois, quand on est dos au mur, ça passe… »

roller hockey n1 ecureuils amiens les corsaires de paris (31)

En championnat, les Rapaces de Reims, sont leaders de la poule Sud avec 18 points et possèdent trois longueurs d’avance sur leur dauphin et voisin, Épernay, deuxième avec 15 points. Les Rémois s’étaient également défait d’une N3 lors du tour précédent en s’imposant (3-6) à Troyes fin novembre. C’est donc un sérieux client qui attend les Écureuils. Renaud Crignier est conscient qu’il s’agit « d’une grosse équipe. Les deux derniers matchs contre eux, on perd aux penaltys, avec des équipes plus complètes. »

Coupe de France, 1/16èmes de finale
Samedi 10 décembre, 20h, Gymnase Trois Fontaines à Reims : Les Rapaces de Reims (N1, poule Sud) – Les Écureuils d’Amiens (N1, poule Nord)

César Willot
Crédit photo : David Waquet – Gazette Sports