ROLLER-HOCKEY : Les Ecureuils terminent l’année par une victoire

roller hockey n1 ecureuils amiens les corsaires de paris (23)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour la dernière de l’année en Nationale 1, Les Ecureuils se sont imposées à Maisons-Laffitte (2-5) pour la 7ème journée de Nationale 1.

Après un week-end de coupe de France où les Amiénois s’étaient imposés dans la difficulté face à Collégien (5-7), Les Ecureuils retrouvaient le chemin du championnat avec un déplacement chez la lanterne rouge Maisons-Laffitte. Pour ce qui était le dernier match de championnat de l’année, les Samariens se devaient encore de ne pas tomber dans le piège la facilité face à un adversaire mal classé.

Pourtant ce sont bien les Mansonniens qui ouvraient le score dès la 5ème minute, surprenant des Amiénois bousculés depuis l’entame du match. (1-0, 5’49). Ils se mettaient également en difficulté, à l’image d’une crosse trop haute de Jeremy Hard qui l’envoyait en prison. Ils parvenaient à tuer cette infériorité numérique et à égaliser quelques minutes plus tard par l’intermédiaire de Clément Crignier (1-1, 11’05). Les deux équipes se rendaient ensuite coup pour coup sans toutefois se montrer efficace dans le dernier geste, ce qui les amènent finalement à rentrer aux vestiaires à la pause, sur un score de parité (1-1, 25′).

Un second acte marqué par l’indiscipline

roller hockey n1 ecureuils amiens les corsaires de paris (7)

En seconde période, Les Ecureuils reveinaient avec de meilleures intentions, et cela ce voyait dès le retour sur le terrain avec un but de Renaud Crignier inscrit en infériorité numérique (1-2, 29’57) permettant aux Samariens de prendre les devants. Arthur Samyn, le joueur des Bourrins de Maisons-Laffitte se rendait coupable d’une faute et Les Ecureuils faisaient le break grâce au tir de pénalité transformé par Clément Crignier (1-3, 34’18). Bien servit par Roman Lebret, Sacha Foure permettait aux Amiénois de prendre le large dans cette rencontre (1-4, 35’59).

Les Yvelinois parvenaient à réduire le score dans la foulée grâce au but inscrit par Clément Migeon (2-4, 36’54). Ils ne lâchaient pas et continuaient à poser quelques problèmes aux visiteurs. Le match se tendait ensuite, et les joueurs des deux équipes se montraient indisciplinés, avec pas moins de 15 pénalités en seconde période. Deux pénalités de 10 minutes étaient données aux joueurs pour méconduite. Les contacts étaient rugueux et nombreux. Roman Lebret était même exclu alors qu’il ne restait que 5 minutes à jouer. En toute fin de match, Clément Crignier s’offrait un triplé à la suite d’un tir de pénalité (2-5, 48’48). Les Ecureuils l’emportaient au terme d’une deuxième mi-temps tendue et riche en contact.

Un succès qui permet aux Amiénois de terminer l’année 2022 sur le podium, 3èmes ex-aequo avec Rouen et un point derrière Paris.

Nationale 1, 7ème journée
Maisons-Laffitte – Amiens :
2-5 (1-1)
Buts pour Amiens : C. Crignier (11’05, 34’18, 48’48), R. Crignier (29’57), Foure (35’59)

Maisons-Laffitte : Marand, M. Maltaverne – Brier, Hostein, Feuvray, De Brito, Migeon, Tuvi, Bellanger, Collins, Samyn, Preval-Fernandes, S. Maltaverne.

Amiens : Caron, Thibaron – Foure, R. Crignier, Josse, Poussart, Morien, C. Crignier, Guyart, Ansel, Bette, A. Hard, Lebret, J. Hard.

César Willot
Crédit photo : David Waquet – Gazette Sports (archives)