HANDBALL : L’Amiens PH a vu et a vaincu Vesoul

handball amiens aph vs savigny 023 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En déplacement à Vesoul pour la 4ème journée de NM1, les Amiénois de l’APH n’ont pas fait de quartier contre une équipe assez vite dépassée par le tranchant des Pirates (22-36).

Slahdji sortait le grand jeu d’entrée, arrêtant un jet de 7 mètres des Vésuliens, alors que le score était de 1-2 avant que l’APH score à deux reprises pour mener 4-1. Ces trois buts d’avance, les Pirates allaient y tenir puisque si leurs adversaires se relançaient, en revenant à 2-4, ils marquaient aussitôt pour mener 5-2 après 8 minutes. Puis 6-3 au tiers de la première mi-temps.

S’en suivait une attaque-défense classique, avec une équipe haut-saônoise qui restait en embuscade (4-6, 13′). Moment choisi par les Amiénois pour reprendre 3 longueurs d’avance, décidément ! (4-7, 14′) et pour appuyer un peu plus sur l’accélérateur. Comme l’international algérien de l’APH multipliait les arrêts, il permettait en effet à ses équipiers, rapides et précis en attaque, de creuser l’écart (4-10, 17′). Le CS Vesoul, aux abois, demandait un temps mort.

Mais cela n’enrayait pas la machine amiénoise qui continuait de dérouler, de façon clinique, jusqu’à une avance de +7 (4-11) à 10 minutes du repos. Slahdji recevait un coup de « bombe magique » après un choc à l’épaule gauche et aussitôt les Pirates repartaient à l’assaut pour mener 12-4.

Aux vestiaires avec une marge plus que confortable

Si Vesoul stoppait enfin l’hémorragie – un 6-0 encaissé en 8 minutes – et revenait à 5-12 (22′), les Rouges et Noirs reprenaient aussitôt le large (5-14, 24′). +9, avance maximale des Pirates en première période. L’arbitrage, pas tendre avec la défense samarienne, faisait bondir de son banc le duo d’entraîneurs amiénois Richard – Petrenko, mais Slahdji poursuivait son festival de parades (6-15, 26′).

Les Vésuliens, auteurs de matchs très prolifiques jusque là, devant comme derrière, reprenaient un peu de poil de la bête (8-15, 28′). La mi-temps n’allait pas faire de mal, après un jet de 7 mètres réussi qui permettait à l’APH de rentrer aux vestiaires avec deux fois plus de buts que son adversaire, dans une ambiance bon enfant (8-16).

Devant leur public, les Hauts-Saônois étaient les premiers en ordre de marche, pour scorer en deuxième mi-temps (9-16, 31′) mais l’APH répondait du tac au tac (10-18, 34′). Même si on sentait du mieux question mordant offensif, pour Vesoul (12-19, 36′). De là à remettre en cause la suprématie des Amiénois, il y avait un pas… Car les partenaires de Scattolari, même moins tranchants, géraient plutôt pas mal (13-22, 39′).

Les « Vesoul Vesoul ! » du speaker local sonnaient creux, dans une seconde mi-temps hachée par les temps morts. Mieux, le léger coup de moins bien des Pirates était bel et bien fini ! Ils passaient la vitesse supérieure pour s’octroyer 11 longueurs d’avance à 20 minutes du terme (13-24, 40′).

Un festin offensif

4 minutes plus tard, l’avantage picard était stabilisé à +11 (17-28, 44′). De quoi se demander si le dernier quart d’heure pouvait empêcher l’Amiens PH de continuer de jouer à sa main… La suffisance était le principal danger pour les Pirates. Mais ils s’appliquaient à prouver qu’il n’était pas question de se relâcher (19-31, 50′), histoire de se remettre sur de bons rails après la déconvenue du week-end dernier au Coliseum.

L’avance amiénoise se transformait même en gouffre pour les Hauts-Saônois, menés 19-32 à la 52ème. Vu les largesses de la défense locale, on pouvait même se demander si l’APH n’allait pas atteindre la barre des 40 buts ! Puis les 5 dernières minutes n’apportaient rien de bien nouveau, exceptée une concentration toujours maximale pour des Samariens qui se régalaient offensivement (21-34, 57′). Slahdji terminait comme il avait commencé, en détournant un nouveau jet de 7 mètres vésulien.

Tandis que de l’autre côté du terrain, l’APH plantait but sur but, pour s’imposer aussi largement que logiquement (22-36) et se replacer au 2ème rang du classement de la N1, ex-aequo avec Livry-Gargan et Lille et à un petit point du leader, Metz, seule équipe invaincue.

La motivation est déjà toute trouvée pour les Pirates, 2ème meilleure défense et 3ème attaque du championnat, avant de recevoir samedi prochain Molsheim, 11ème du classement mais qui possède étonnamment l’attaque la plus prolifique.

4ème journée de NM1 : CS Vesoul – Amiens PH 22-36 (8-16)

Vesoul (buts) : Cornet (1), Dessertenne (2), Dumitrache (5), Duriaud (1), Escot (1), Fix (4), Maillard-Salin (1), Molherat (1) et Monnot (6)
APH : Slahdji, Duchesne – Alran (5), Chardenet (4), Charpaud (3), Devaux (3), Henninot, Ranson (1), Scattolari (7), Soudani, Vandewalle (1), Verbraeken-Boucaud (3) et Zirn (9)

Vincent Delorme
Crédit photo : Léandre Leber (archive) – Gazette Sports