FOOTBALL : La force du groupe porte l’Amiens SC à la deuxième place

football ligue 2 bkt amiens sc vs bastia 0018 gazettesports kevin devigne
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC a livré une partition aboutie pour venir à bout du SC Bastia (3-1) lors de la 4ème journée de Ligue 2. Cela fait donc trois victoires de suite en championnat, une première depuis 5 ans. De quoi réjouir le staff et les joueurs, conscients qu’un groupe est en train de naître.

Régis Gurtner s’en souvient encore, la dernière fois qu’Amiens avait enchaîné trois victoires, c’était en 2017, la saison de la montée en Ligue 1. Une éternité.

Oublié l’Amiens SC, hésitant, maladroit et parfois naïf, que l’on avait pu voir il y a quinze jours contre le promu Annecy, à la Licorne. Dans la continuité des trois points remportés à Sochaux, cette équipe a haussé son niveau de jeu. Le spectacle voulu par le coach à domicile a été au rendez-vous ce samedi soir et tout le monde a pris son pied face à une belle équipe de Bastia. En commençant par les joueurs. « On a fait un gros match, ça fait du bien, ça donne envie aux gens de venir au match » se réjouissait Jessy Benet.

football ligue 2 bkt amiens sc vs bastia 0035 gazettesports kevin devigne
Antoine Leautey, qui avait jusqu’ici touché deux fois les montants, a marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs

Face à l’un des outsiders de cette saison, les hommes de Philippe Hinschberger ont livré un match plein. « On n’a pas la prétention de faire un match parfait, explique l’entraîneur picard. On savait que ce serait un match dur. La première mi-temps était assez équilibrée, on a la malchance de prendre un but directement après le nôtre (1-1, 17′), ce qui n’est jamais gage de grande euphorie. On a aussi le bonheur de repasser devant juste avant la pause (2-1, 45’+2). Le début de deuxième n’était pas bon, on a été privé de ballon, mais on a quand même une très grosse situation pour mettre le troisième (ndlr : Tolu, 52′, 53′). » En fin de match, ce troisième but venait enfin, et de la part d’un joueur inattendu. Mehdi Bariki, que Philippe Hinschberger a avoué ne pas connaître avant qu’il ne s’entraîne avec le groupe pro en début de semaine, a joué ses premières minutes en Ligue 2 et délivré tout un stade au bout du temps additionnel (3-1, 90’+4).

Forcément, pour ce gamin de 22 ans, toujours sous contrat amateur, c’est « une énorme fierté. Je suis très heureux, d’autant plus qu’il y a les trois points ». À l’image de son entrée en jeu, tous les remplaçants ont eu un comportement exemplaire pour aller chercher la victoire. « Il y a plus de gens qui se battent pour le copain. On a un groupe jeune, on n’a plus de frustration de la part de personnes qui ont connu la descente, aujourd’hui on a purgé quelque chose, on est parti sur un autre projet. » détaille l’entraîneur. Conséquence, « il y a un groupe qui se dégage » comme le dit Leautey. Par expérience, celui qui a ouvert le score sait que « les meilleures saisons que j’ai faites, c’est quand on avait le meilleur groupe, pas forcément les meilleurs joueurs. »

football ligue 2 bkt amiens sc vs bastia 0028 gazettesports kevin devigne
Régis Gurtner, dernier représentant de l’époque Ligue 1.

C’est un groupe très jeune qui vit bien, avec de l’enthousiasme et ça se ressent sur le terrain

Régis Gurtner, gardien de but de l’ASC

L’indéboulonnable Régis Gurtner apporte de l’eau au moulin de son partenaire : « Depuis le début de la reprise, on n’arrête pas de le dire, c’est un groupe très jeune qui vit bien, avec de l’enthousiasme et ça se ressent sur le terrain, chacun fait les efforts. » Y compris Aliou Badji, de retour dans le onze et dont son entraîneur a apprécié le comportement : « il s’est dépouillé. Pour quelqu’un qui n’a pas joué depuis un mois, il est en forme ». En bref, tous les feux sont au vert à Amiens, avant de se rendre au Havre samedi prochain. En tout cas, Régis Brouard, impuissant sur le banc bastiais, reconnait que « c’est très difficile de manœuvrer cette équipe : il y a des joueurs de couloir qui vont vite, deux grands devant, on le savait avant le match ».

Sur le plan comptable, l’ASC se retrouve propulsé à la deuxième place du championnat. Autant dire que la dynamique est totalement différente de la saison dernière. « Quand tu veux savoir où tu vas, il faut savoir d’où tu viens » conclut Philippe Hinschberger.

Amiens SC – SC Bastia : 3-1 (2-1)

Buts : Leautey 15′, Doums Fofana 45’+2, Bariki 90’+4 pour Amiens ; Alfarela 17′ pour Bastia

Amiens SC : Gurtner – Leautey (Bariki 90’+1), Mendy, Opoku, Fofana (jaune 46′), Xantippe (jaune 24′, Ouattara 79′) – Gelin, Doums Fofana, Benet (Lachuer 80′) – Tolu (Gene 90’+1), Badji (Chibozo 71′)

SC Bastia : Placide – Guidi (Santelli 65′), Van Den Kerkhof, Ndiaye, Sainati, Tavares (Schur 65′) – Salles Lamonge (jaune 64′), Ducrocq (Robic 84′), Talal (Roncaglia 65′) – Magri (jaune 41′), Alfarela (jaune 88′)

Julien Benesteau
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports