FOOTBALL : Amiens réalise la passe de trois !

asc bastia ligue 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC enchaîne une troisième victoire de rang en quatre journées, après avoir réalisé un match plein face au SC Bastia sur la pelouse de la Licorne (3-1).

Les Bastiais sont les premiers à se montrer dangereux sur coup franc (2′). Absent de la feuille de match depuis le début de saison, Aliou Badji a repris sa place dans le onze de départ. L’attaquant sénégalais se procure la première action chaude de l’Amiens SC, toutefois son centre-tir n’est pas assez fort (7′).

Le show Leautey

Les Corses se procurent quelques occasions, mais l’ouverture du score revient aux Picards. Opoku réalise un magnifique renversement pour trouver Leautey en pleine course. Le numéro 7 contrôle de la poitrine et enchaîne d’une superbe frappe sous les jambes du gardien (1-0, 15′). La joie est de courte durée car Bastia égalise dans la foulée. Magri tente une passe dans la surface, que Gélin essaye d’intercepter, mais son tacle redonne une chance à Magri de servir Alfarela sur un plateau d’argent, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 17′).

Les Samariens ne renoncent pas. Ils sont même proche d’inscrire un but similaire à l’ouverture avec cette fois-ci Badji à la réception d’une passe de Tolu, avec en prime le retour de la défense (29′). De l’autre côté du terrain, Gurtner doit s’employer pour aller chercher une belle frappe de Talal (31′). Et son homologue bastiais dans les cages réalise lui aussi un arrêt de grande classe sur une tête de Badji, après un centre de la droite (38′).

Sous l’impulsion d’Antoine Leautey, véritable révélation de ce début de saison, l’ASC pousse pour repasser devant. Les locaux ont pris l’ascendant dans le jeu en cette fin de période. Les combinaisons de qualité se multiplient, au grand bonheur de la Licorne. L’abnégation amiénoise est récompensée dans le temps additionnel de la première période. Doums Fofana, déjà buteur la semaine passée, frappe entrée de surface et laisse Placide pantois (2-1, 45’+2).

Mention très bien pour la défense

Pas de changements à la pause. La défense picarde est toujours aussi appliquée. La possession est bastiaise et l’ASC procède par contre. Tolu a deux occasions énormes de faire le break (52′, 53′), mais il manque d’efficacité dans le dernier geste. L’intensité baisse quelque peu car les Amiénois dictent le tempo. Néanmoins, Magri reste un poison pour la défense. Le meilleur buteur du championnat avant le coup d’envoi trouve la barre (62′).

Il reste 25 minutes à jouer, moment choisi par Régis Brouard pour opérer un triple changement. Jusqu’à présent, les Amiénois cadenassent bien l’attaque adverse, sans trop reculer. Qui plus est, Gurtner est toujours vigilant sur coup franc (76′). Les minutes défilent et le score n’évolue pas. À l’image du nouvel entrant, Mathis Lachuer, l’équipe fait preuve d’une grande solidarité quand il s’agit de défendre.

Dans le temps additionnel, Bariki, première apparition en Ligue 2 et à peine entré, enfonce le clou sur un contre assassin et scelle le sort de la partie (3-1, 90’+4).

Amiens SC – SC Bastia : 3-1 (2-1)

Buts : Leautey 15′, Doums Fofana 45’+2, Bariki 90’+4 pour Amiens ; Alfarela 17′ pour Bastia

Amiens SC : Gurtner – Leautey (Bariki 90’+1), Mendy, Opoku, Fofana (jaune 46′), Xantippe (jaune 24′, Ouattara 79′) – Gelin, Doums Fofana, Benet (Lachuer 80′) – Tolu (Gene 90’+1), Badji (Chibozo 71′)

SC Bastia : Placide – Guidi (Santelli 65′), Van Den Kerkhof, Ndiaye, Sainati, Tavares (Schur 65′) – Salles Lamonge (jaune 64′), Ducrocq (Robic 84′), Talal (Roncaglia 65′) – Magri (jaune 41′), Alfarela (jaune 88′)


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports