AMIENS SC : Avec Badji et Mendy à Sochaux

football ligue 2 asc annecy gazettesports kevin devigne 44
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Rassurés par les trois points obtenus contre Annecy, les Amiénois se rendent samedi à Sochaux avec Mendy… et Badji.

C’est l’un des feuilletons de l’été en Picardie. Partira, partira pas ? Le nom d’Aliou Badji est dans toutes les bouches. Meilleur buteur du club la saison dernière, avec 13 réalisations en Ligue 2, le Sénégalais est annoncé sur le départ depuis l’ouverture du mercato. À l’issue de la saison, les dirigeants amiénois avaient levé son option d’achat. Ils comptent tirer une plus-value de cette affaire et le joueur souhaite découvrir l’étage supérieur. Dernièrement, l’AJ Auxerre s’était penché sur le dossier. Les discussions entre les deux clubs étaient bien engagées et pour accélérer les choses, le joueur ne prenait plus part aux entraînements afin de forcer son départ.

Finalement, il semblerait que les Bourguignons aient fait machine arrière, laissant Aliou Badji dans une position délicate. Depuis ce transfert avorté, celui qui espère disputer la Coupe du Monde au Qatar avec son pays, a repris l’entraînement. « La semaine dernière » précise son entraîneur. Il est donc « éligible pour samedi ». Philippe Hinschberger attendait « qu’il fasse une semaine normale » pour le reprendre dans le groupe. Quant à savoir s’il débutera ou s’il s’assiéra sur le banc à Sochaux, rien n’est tranché, mais « s’il est opérationnel, il jouera ». En tout cas, une place est à prendre devant, aux côtés de Tolu, puisque « l’objectif est de jouer à deux attaquants ».

Si Badji est opérationnel, il jouera

Philippe Hinschberger, entraîneur de l’Amiens SC

Le coach picard pourra en tout cas compter sur l’ensemble de son groupe pour faire le déplacement en Franche-Comté. Formose Mendy, entré à la mi-temps lors de la victoire face à Annecy (1-0), sera encore de la partie. Il devrait cette fois-ci fouler la pelouse dès le coup d’envoi. « À partir du moment où il est dispo, Formose jouera. C’était notre meilleur défenseur l’année dernière. Je fais toujours jouer la meilleure équipe », explique Philippe Hinschberger, pragmatique. Le défenseur reste, lui aussi, sur le départ.

Si le destin de ces deux joueurs n’est pas encore acté, il y en a un qui n’a pas perdu de temps. Emmanuel Lomotey, précieux dans la rotation l’année dernière de par sa polyvalence, a plié bagage, direction la Suède. « Il avait des envies d’ailleurs, on avait anticipé ce départ avec l’arrivée de Gélin » relativise l’entraîneur. L’ancien Rennais a connu sa première titularisation contre Annecy. Sur le terrain jusqu’au coup de sifflet final pour la première fois depuis plus d’un an, Jérémy Gélin a montré des choses intéressantes balle au pied. En tout cas, son partenaire dans l’entrejeu, Jessy Benet témoigne de leur bonne entente « sur et en dehors du terrain, on a une complicité technique qui se crée ».

À voir si ces deux-là, ajoutés aux retours de Mendy et peut-être de Badji, permettront à l’Amiens SC de continuer sa marche en avant. Plus libérés après leur victoire, les Amiénois souhaitent désormais engranger des points hors de leur base.

Ligue 2, 3ème journée

Samedi 13 août, 19h, Stade Auguste Bonal : FC Sochaux – Amiens SC


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports