AMIENS SC – Philippe Hinschberger : « Mettre l’intensité maximale du jour »

football ligue 2 amiens sc paris fc kevin devigne gazettesports 78 1024x683 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En marge de la présentation de son effectif, Philippe Hinschberger a répondu aux questions des médias, se tournant notamment vers le match de préparation de ce samedi, contre l’AJ Auxerre.

Comment abordes-tu ce deuxième match de préparation face à Auxerre, à Châlons-en-Champagne, après la défaite contre Ostende ?

Mieux. Ostende, c’était un match dont le score a été extrêmement lourd (1-4, ndlr), même si notre deuxième mi-temps a été plus que moyenne. C’était compliqué de faire deux équipes équilibrées. Et on fait deux cadeaux sur les 3ème et 4ème buts. Contre Auxerre, ce sera autre chose, c’est un football qu’on connaît mieux, avec une équipe qui sera sans doute moins vindicative dans le pressing tout terrain.

On le préparera avec le maximum de nos forces du moment. Parce qu’on a encore quelques joueurs absents, comme Mendy, Badji. Pour l’instant, ils ne sont pas sur le terrain, donc ce sont des garçons qui nous manquent. Opoku devrait pouvoir faire sa rentrée.

Qu’est-ce qu’on peut attendre d’un match contre un promu en Ligue 1, qui est sur un autre timing dans sa préparation ?

Oh, ils ne sont pas vraiment sur un autre timing, ils ont repris à peu près comme nous… C’est une équipe de Ligue 2 qui monte et qui n’a pas beaucoup recruté (les Icaunais comptent trois renforts, ndlr). On va retrouver quelque chose qu’on a connu l’année dernière, une équipe qui joue très bien, avec une bonne animation offensive, capable de mettre beaucoup de buts.

On préfère jouer des adversaires de qualité, même si on perd

Quant à nous, on se concentrera sur ce qu’on a envie de mettre là-dedans. C’est-à-dire mettre l’intensité maximale du jour, qui sera l’intensité de la troisième semaine de travail. On devrait déjà être capable de jouer plus longtemps avec pas mal de joueurs et de montrer des choses dans la continuité de la première mi-temps contre Ostende.

Certaines équipes démarrent contre des petits histoire de trouver de la confiance, ce n’est vraiment pas ton optique ? Là, ça commence tout de suite assez haut…

On peut toujours le faire, gagner 15-0 contre une D3. L’année dernière, on fait un petit match contre Camon, une R1… Tu vois ce que je veux dire… Les petits matchs, ça n’existe pas. C’est bien quand vous avez 6 ou 7 matchs amicaux, mais cela veut dire faire 3 matchs par semaine tout le temps. Et quand on fait des matchs, on travaille moins à l’entraînement. Nous, on a besoin de préparation foncière. On préfère jouer contre des adversaires de qualité, même si on perd, comme contre Ostende. L’année dernière, les trois équipes belges nous avaient posé les mêmes problèmes.

On a assisté en début de semaine à la présentation de l’effectif : qu’en penses-tu pour l’objectif top 10 de la Ligue 2 ?

Pour le moment, cet effectif est de qualité, si on arrive à conserver tout le monde. On a recruté qualitativement entre Barry, Leautey qui a déjà montré de belles choses, Ring qui devrait monter en puissance. Ça devrait prendre un peu plus de temps parce qu’il faut s’acclimater quand on arrive de l’étranger, qu’on ne parle pas la langue. C’est toujours un peu compliqué. Ce sont des garçons qui doivent nous amener à être plus forts.

Ce n’est pas un souci d’avoir la moitié de l’effectif composé de jeunes ?

Il faut 14 joueurs de niveau Ligue 2, le reste, ça peut être des jeunes. Tu ne joues pas, plus de 10 matchs, avec beaucoup plus de 14 joueurs.

Philippe Hinschberger a également donné quelques informations supplémentaires concernant les matchs amicaux suivants. Celui opposant l'ASC à Valenciennes n'aura finalement pas lieu, à la place Amiens défiera Louvain en Belgique le mercredi 13 juillet. Et les Picards accueilleront Le Havre sur le terrain annexe de La Licorne le samedi 16 juillet. Il s'agira donc du premier match de préparation joué à domicile. 

2ème rencontre amicale, samedi 9 juillet, 17h30, stade René Saché, Châlons-en-Champagne (entrée : 5€) : AJ Auxerre – Amiens SC


Propos recueillis par Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports