FOOTBALL : Belle soirée pour l’US Camon qui surprend l’ASC

amiens sc vs us camon match amical 0034 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour son premier amical de la saison, l’Amiens SC s’est vu offert une leçon de réalisme par l’US Camon qui est parvenu à l’emporter 3-0 dans ce match de gala.

Certes, posons les choses de suite, l’écart de 4 divisions entre les deux équipes était trompeur. D’une part parce que l’équipe alignée par Philippe Hinschberger était loin des standards habituels de la Ligue 2 : sur les 19 joueurs ayant participé à la rencontre, 6 n’ont jamais disputé une rencontre professionnelle, et 5 autres n’y ont eu qu’une expérience très limitée (entre 1 et 12 matchs pour Ouhatti, Khalid, Fofana, Mendy et Lachuer). D’autre part parce que la reprise sur les terrains n’a sonné que dimanche dernier pour les Amiénois, tandis que l’US Camon n’a cessé de s’entraîner depuis que cela est possible. Pour autant, il suffisait d’entendre l’ambiance aux alentours du vestiaire camonois à l’issue de la rencontre et de voir le sourire qui illuminait le visage du président Christophe Richard pour comprendre que la performance restait notable.

Une première période vivante

Il faut dire que, même s’ils ont connus, logiquement, des moments plus durs où il a fallu subir, dès le début de partie, les Camonois ont joué le coup à fond. Ainsi, la première opportunité était en leur faveur sur un mouvement enclenché par Da Veiga et conclu par une frappe trop croisée de Zerdab, que Megharbi ne parvenait à couper (5′). Et dans la foulée de ce bon début de match, et malgré une première tête, au-dessus, de Monzango sur corner (12′), c’est le tout jeune Megharbi qui venait surprendre le stade Moulonguet en coupant victorieusement, cette fois, le centre fort de Zerdab (1-0, 15′). Sur une attaque rapide suite à une importante récupération de Sakho dans sa surface, les Camonois prenaient donc les devants. C’est finalement ce qui faisait réagir l’Amiens SC. D’abord maladroitement sur une frappe complètement dévissée de Papeau (17′), puis plus dangereusement par ce même Papeau qui, servi par Diakhaby, décochait une frappe sèche que Josse déviait sur sa barre (19′).

amiens sc vs us camon match amical 0025 leandre leber gazettesports
Adama Diakhaby a bien eu les occasions pour remettre les deux équipes à égalité, mais a manqué de précision

La suite de la première période était globalement à l’avantage des Amiénois, dans la production d’ensemble, mais sans parvenir à se montrer très dangereux tandis que Camon vendait chèrement sa peau sur ses situations de projection. Ainsi, Da Veiga manquait le cadre sur sa reprise de l’extérieur du pied d’un joli centre brossé de Megharbi (23′) quand l’Amiens SC s’en remettait à un coup-franc direct de Lusamba pour solliciter, sans trop de danger toutefois, Maxime Josse (27′). Après une nouvelle alerte d’un Da Veiga très remuant, perçant la défense grâce à un appui sur Zerdab, mais ne trouvant pas le cadre (32′), les hommes de Philippe Hinschberger semblaient sur le point de prendre le match en main en enchaînant les opportunités, par Diakhaby éliminant Sakho avant de voir sa frappe déviée en corner (37′), par Monzango dont la tête sur ledit corner passait au-dessus (38′) puis sur une percée de Fofana qui centrait vers Diakhaby qui coupait au premier poteau mais manquait la cible (39′). Mais les Camonois tenaient, se procuraient même une dernière frappe par Da Veiga, à côté, et atteignaient la pause avec un avantage inattendu, 1-0.

Un deuxième acte poussif, Camon ultra-réaliste

Et au retour des vestiaires, le coup de tonnerre arrivait quasiment immédiatement. Et par l’intermédiaire d’un geste de génie, qui plus est. Et qui dit coup de génie offensif à Camon dit Zahir Zerdab. Bien servi par un joli renversement de jeu de Kondo Mabiala, alors presque à la hauteur de la ligne médiane, il contrôlait de la poitrine, dos au but, avant de réussir une demi-volée orientée qui finissait au fond des filets du pauvre Rongier, impuissant (2-0, 47′). Comme lors de la première période, la réaction ne se faisait pas attendre et il fallait un bon retour de Sakho pour sauver devant sa ligne la tentative en angle fermé de Gomis (50′). Mais contrairement à la première période, les Amiénois peinaient d’abord à imposer un rythme soutenu à la rencontre, ne mettant que peu en danger une formation camonoise qui n’avait alors pas effectué de changements tandis que Philippe Hinschberger avait modifié les 3/4 de son onze.

amiens sc vs us camon match amical 0001 leandre leber gazettesports
Zahir Zerdab a encore fait parler son talent pour marquer un but magnifique

Il fallait finalement attendre la deuxième moitié de ce second acte pour voir enfin les Amiénois acculer de plus en plus l’US Camon sur ses buts. Mais les tentatives, quoi que plus pressantes, restaient imprécises, comme ce coup-franc au-dessus de Khalid (65′) ou cette frappe à côté de Ouhatti (67′). Et quand Colin trouvait le cadre suite à un coup de billard sur un coup-franc, celle-ci manquait de conviction et n’inquiétait pas Josse (68′). Le match entrait de plus en plus dans un faux rythme malgré la domination territoriale de plus en plus nette des Amiénois, les Camonois ne ressortant plus beaucoup de leur camp. Pour autant, en 20 minutes, l’action la plus dangereuse était un tir complètement dévissé de Gomis (72′). A moins que celle-ci n’ait pas été sportive mais plutôt les lancers de fumigènes sur la pelouse par des ultras amiénois réclamant le départ de John Williams (85′).

Finalement, après la courte interruption de la partie, l’ASC obtenait l’une de ses plus grosses occasions mais Gene, seul à l’entrée des 6 mètres face à Josse propulsait sa tentative au-dessus du cadre (87′), symbole du manque de précision dans les derniers gestes côté amiénois. À l’inverse, Camon, beaucoup plus à la peine pour produire du jeu en seconde période, faisait preuve d’une efficacité maximale quand, sur une erreur de la défense, les Camonois récupéraient le ballon sur le côté gauche. Après un magnifique centre pas parfaitement contrôlé par Despois, Rousselle, jeune U16 entré en cours de jeu, venait alourdir un peu plus la marque (3-0, 89′) parachevant la victoire des siens.

Ce n’était donc qu’un match amical (mais l’était-ce vraiment pour un Camon le mors au dent pour sa dernière de la saison avant les vacances ?), contre une équipe de l’Amiens SC loin de ce à quoi elle ressemblera, tant physiquement que dans les contours de l’effectif, en Ligue 2 la saison prochaine. Mais difficile pour les Camonois de ne pas se réjouir de cette belle victoire de prestige dans un match de gala.


US CamonAmiens SC : 3-0 (1-0)

Buts : Megharbi (15′), Zerdab (47′), Rousselle (89′) pour Camon

US Camon : Josse – Kondo Mabiala, Delgove, Sakho, Chancerel – Matondo, Lemba – Da Veiga, Isambart, Megharbi – Zerdab

Entrants : Faïz, Diallo, Despois, Demarest, Rousselle, Badibanga, T. Bornoville

Amiens SC : Gurtner – Bumbu, Monzango, Sy, Xantippe – Fofana, Lachuer, Lusamba – Papeau, Diakhaby, Ouattara

Amiens SC 2ème période : Rongier – Bumbu, Sy, Mendy, Xantippe – Ouhatti, Gene – Gomis, Khalid, Ciss – Colin


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports