AMIENS SC : S’assurer le maintien au plus vite

football ligue 2 amiens vs guingamp 039 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Retour au championnat pour l’Amiens SC qui n’a désormais plus d’autre objectif dans sa saison que d’obtenir le maintien. Avec cette réception de Niort comme première étape.

« On n’est pas dans l’urgence comme il y a deux ou trois mois où c’était vraiment critique. » Matthéo Xantippe replace les choses dans leur contexte : oui, l’Amiens SC respire mieux. Mais avec seulement 4 points d’avance sur le barragiste, rien n’est encore acquis et, le jeune latéral gauche picard le reconnaît que « c’est important de prendre les points ». C’est même un objectif qui a été fixé par Philippe Hinschberger, « passer la barre des 30 points le plus vite possible. » Car désormais, dans cette saison, c’est le dernier lièvre à courir après la disparition de la Coupe de France en milieu de semaine.

Pour cela, le mot d’ordre, que déclame Xantippe, reste de « garder la dynamique » en cours à domicile. Une bonne série, en effet, puisque les Picards restent, depuis quatre mois, sur 4 victoires, 1 nul et 1 seule défaite, celle concédée cruellement contre Ajaccio. Une réussite conjointe avec le fait d’être enfin « plutôt généreux offensivement », 13 buts venant parsemer ces six rencontres.

football amiens asc b vs marq 011 leandre leber gazettesports
Mustapha Sangaré va retrouver une feuille de match de L2 après plus d’un an d’absence

Il s’agit, en revanche, d’une dynamique à laquelle seule une partie du groupe professionnel participe. Sur les joueurs de champ à la disposition de Philippe Hinschberger, seuls 17 ont évolué en L2 depuis le changement de système, amorcé il y a déjà 11 rencontres, maintenant, 19 ont figuré sur une feuille de match. Le coach, qui n’a que peu fait de changements dans son groupe pour cette rencontre, se contentant de remplacer Zungu, suspendu, par le jeune Sangaré, entré pour son grand retour de blessure à Monaco, l’admet : « Il y en a peut-être qui ne verront plus le groupe de l’année. » Pour autant, il ne s’agit que d’un état des lieux à l’instant t, ne voulant pas céder au confort que la situation comptable du club ne permet pas : « Le club a besoin de se rassurer, d’avancer. Celui qui se relâche sortira de l’équipe. »

Se méfier de Chamois qui grimpent

Pas de décompression autorisée après Monaco, donc. Non seulement parce qu’il faut rapidement se mettre à l’abri, mais aussi parce que l’adversaire du jour n’est pas un petit morceau. Pourtant, à l’évocation de Niort, on pense plutôt lutte pour le maintien – les Deux-Sévriens ont terminé au-delà de la 14ème place à 5 reprises lors des 9 dernières saisons, à commencer par la précédente, conclue par un sauvetage en catastrophe, au bout des barrages.

Mais les Chamois ont mis le bleu de chauffe, cette année. Après un début de saison plutôt quelconque, ils ont en effet mis les bouchées doubles au point d’avoir le deuxième meilleur bilan de la Ligue 2 sur les 15 dernières rencontres disputées, derrière le Paris FC. Dans le lot, tout particulièrement, une série de 6 matchs sans défaite, donc 4 victoires, toujours en cours. Une forme qui s’appuie sur « beaucoup de jeunesse, d’enthousiasme. C’est une équipe qui a de très bons joueurs offensivement, c’est solide défensivement, généreux. »

Si l’Amiens SC peut s’appuyer sur sa bonne forme pour espérer aller de l’avant et s’extirper au plus vite de la zone dangereuse, voire même viser plus haut, puisque « on n’est qu’à 3 points de la 9ème place », souligne Matthéo Xantippe, ce sera donc aussi le cas de son adversaire du soir, Niort. De quoi, au moins, on l’espère, assurer un spectacle d’un autre niveau que le triste match aller.


Ligue 2, 24ème journée

Samedi 12 février, 19h, Stade Crédit Agricole La Licorne : Amiens SC (14ème, 26 pts) – Chamois Niortais FC (7ème, 35 pts)

Le groupe amiénois : Gurtner, Thuram – Mendy, Xantippe, Sy, Gene, Pavlovic, Lomotey, Fofana – Lusamba, Gnahoré, Benet, Lachuer – Badji, Bamba, Arokodare, Akolo, Sangaré


Morgan Chaumier

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports