FOOTBALL : Nouveau nul sans but pour l’Amiens SC

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 21 22 0033 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Au terme d’une rencontre peu emballante conclue sur le score de 0-0, l’Amiens SC a au moins eu le mérite de confirmer sa solidité défensive retrouvée. Pour voir du jeu, on repassera

Philippe Hinschberger avait annoncé vouloir un peu plus de folie. Le retour d’Akolo dans le onze et la première de Badji pouvait, pensait-on, y participer. C’est pourtant à un premier acte indigent que l’on devait assister. Certes, Mamadou Fofana allumait la première mèche avec un frappe sèche de loin, mais hors cadre (4′). Mais à part ça, rien ou presque à se mettre sous la dent. Les Niortais, d’abord très timides, prenaient même au fur et à mesure un peu de confiance. Sans que le coup-franc de Zemzemi (16′) ou la frappe placée de Benchamma vers la lucarne de Gurtner (18′) n’inquiète réellement ce dernier.

A la moitié de cette première période, l’ASC se procurait finalement sa situation la plus franche, un centre de Sy que Badji, très discret durant ces 45 premières minutes, passait tout près de reprendre, seul face à Braat (22′). Puis Niort reprenait sa timide avancée, sans solliciter Gurtner. Jusqu’à la seule véritable occasion de la mi-temps. Zemzemi travaillait bien sur son côté gauche et servait finalement Merdji au second poteau. Mais la reprise de ce dernier était sauvée par le portier amiénois (38′). Si les Niortais avaient pris un peu plus l’initiative, c’est sur un 0-0 logique que les deux équipes rentraient au vestiaire à la pause.

Un sursaut qui ne dure pas

La deuxième période est toutefois un peu plus rythmée. De suite, les Niortais tentent de faire le siège de la défense picarde avec à la clef une tête captée par Gurtner (47′), une tentative manquée de Cassubie (50′) et une frappe au-dessus de Boutobba après une déroutante série de crochets (56′). Dans le même temps, l’Amiens SC croit se procurer sa plus grosse occasion, mais sa progression est arrêté par un coup de sifflet de l’arbitre pour une faute… niortaise (53′). Finalement, cette occasion arrive quand Papeau, au combat, parvient à trouver Badji qui parvient à se retourner au duel et à asséner une frappe qui se fracasse sur la barre (58′). C’est alors un court temps fort amiénois, mais la frappe d’Akolo, bien servi par Badji, est ratée et contrée (62′).

Ce temps fort se termine néanmoins après une première salve de changements. C’est alors à un festival de passes ratées que l’on assiste. Au milieu de ce marasme, c’est quand même Niort qui se crée des situations : une frappe de Louiserre qui passe toutefois assez loin (76′), deux tentatives de Mendes, la première, après un centre repoussée dans les pieds niortais, sur laquelle intervient Gurtner (79′) puis une au-dessus (81′) ou encore une frappe contre de Yongwa (87′). Finalement le match s’emballe dans les derniers instants. Mendes, servi dans le dos de la défense, se présente seul face à Gurtner qui réussit de nouveau à sauver les siens (88′). Sur le corner, les Niortais prennent le ballon, mais sans se montrer dangereux. C’est en effet le dégagement de Ciss qui frappe la transversale de Gurtner (89′). Dans la foulée, c’est Braat qui doit se détendre pour la première fois du match sur… un dégagement de sa défense (90′).

Malgré cette fin de match sans queue ni tête, personne ne fait la différence et la rencontre se termine sur un score plutôt logique de 0-0 tant les deux équipes ont globalement été inoffensives, même si on pourrait accorder un léger avantage aux points aux locaux. L’Amiens SC remonte d’un rang, à la 15ème place.

Chamois NiortaisAmiens SC : 0-0 (0-0)

Amiens SC : Gurtner – Alphonse (carton jaune 55′), Fofana, Mendy, Sy – Lachuer, Fofana (Ciss 72′), Lusamba – Akolo (Diakhaby 64′), Badji (Arokodare 64′), Papeau (Gomis 64′)

Chamois Niortais : Braat – Cassubie (carton jaune 53′), Passi, Conte, Yongwa (carton jaune 90’+2) – Louiserre, Renel, Benchamma (Doukansy 78′) – Boutobba, Merdji (Lebeau 88′), Zemzemi (Mendes 64′)


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports