LES GOTHIQUES – Eric Medeiros : « Il n’y a que des sourires dans le vestiaire »

hockey ligue magnus gothiques amiens boxers bordeaux kevin devigne 6
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En engrangeant un 8ème succès de rang, après avoir dominé Bordeaux (5-1), les Amiénois touchent du doigt leur objectif du début de saison, à savoir terminer dans le top 4.

« 8 victoires d’affilée, 22 points en 24 matchs, ça fait plaisir de voir ces chiffres-là, on va essayer de continuer » confiait Nicolas Leclerc après la rencontre. Le défenseur des Gothiques peut avoir le sourire. Dans la même soirée, les Amiénois ont vu leurs deux principaux concurrents à la quatrième place, Cergy et Gap ne pas prendre de points sur leur patinoire. De sorte qu’au terme de cette journée, Amiens se hisse sur la quatrième marche de la Ligue Magnus, à égalité de points avec Cergy (56 points), mais avec deux matchs en moins.

Une remontée que les hommes d’Eric Medeiros doivent à leur forme exceptionnelle du moment. S’il y a « encore plein de choses à travailler », l’assistant coach souligne aussi « la progression mentale de l’équipe » et les qualités physiques que son groupe a encore pu démontrer face à Bordeaux. Vainqueurs à l’extérieur de cette même équipe deux jours plus tôt, sur un score « très sévère » de l’aveu même d’Anthony Mortas, les Amiénois ont cette fois-ci semblé maîtriser leur sujet.

hockey ligue magnus gothiques amiens boxers bordeaux kevin devigne (1)
Les Amiénois atteignent la barre symbolique des 100 buts en Ligue Magnus après les 5 inscrits contre Bordeaux.

Les Gothiques prenaient rapidement les devants, sur leur premier shoot, grâce à Klemen Pretnar (3’18 : 1-0) et terminaient le premier tiers-temps en tête, grâce à leur meilleur pointeur, Alexandre Boivin (18’30 : 2-1). L’homme du match, Stanislav Lopachuk, portait le score à 3-1 dans la deuxième période. Avant que les Gothiques marquent deux nouveaux buts dans le dernier acte. Ils remportaient ainsi tous les tiers-temps, en faisant preuve d’efficacité et en gérant bien leurs temps faibles.

« On arrive à renverser le Momentum » explique Eric Medeiros, « ce qui montre la progression mentale de l’équipe, ne rien lâcher et ne pas être frustré, même quand ça ne se passe pas comme on l’imagine ». Et au Coliseum, comme à Mériadeck dimanche, les Gothiques ont pris le large en fin de match : « physiquement on était bien » relève le technicien, « capables de gagner des duels et d’être forts sur la crosse dans des moments importants autour de la cage pour gagner des palets ». C’est pourquoi le staff s’est même permis de ménager certains joueurs en fin de match et de donner du temps de jeu à d’autres, à l’image de Lucas Savoye qui a disputé les dix dernières minutes, sans encaisser de but.

Les deux équipes étaient diminuées

Nicolas Leclerc

Néanmoins, la performance, aussi remarquable soit elle, est à relativiser pour Nicolas Leclerc. L’un des cinq défenseurs alignés ce soir pour les Gothiques rappelle que « les deux équipes étaient diminuées ». Si l’alignement amiénois ne comptait que 18 joueurs, dont les jeunes Yaniss Moktari et Matteo Orme-Lynch, les Bordelais ne faisaient pas mieux. Deux de leurs meilleurs joueurs, Maxime Legault et Kévin Spinozzi, présents sur la glace dimanche, n’ont pas fait le déplacement.

Malgré tout, Amiens peut se satisfaire de ne pas avoir perdu de points en route, malgré les absences : « la série continue, il n’y a que des sourires dans le vestiaire » se réjouit Eric Medeiros. De bon augure, alors que les deux recrues du mercato hivernal pourront bientôt être alignées et que des retours de blessures sont attendus très prochainement.

« Le groupe prend confiance, il faut continuer à fournir les efforts. Plus on avance, plus ce sera dur, car à chaque fois on repart à zéro » prévient l’ancien head coach de Briançon. En effet, le plus difficile reste peut-être à venir, puisque les Picards se déplacent chez les Brûleurs de Loups vendredi, une semaine après avoir signé l’exploit au Coliseum. Mais en ce moment, « on est capable de jouer contre n’importe qui quand on a le bon état d’esprit. Alors on va aller à Grenoble pour être performants et continuer cette bonne série » conclut Eric Medeiros. Les Amiénois ont trois jours pour se préparer à défier à nouveau le leader du championnat de France.


Amiens – Bordeaux : 5-1 [(2-1)(1-0)(2-0)]

Buts Amiens : Pretnar assist’ Lopachuk 3’18 ; Boivin assist’ Pretnar et West 18’30 (SN) ; Lopachuk assist’ Pearce et Bault 31’21 ; Sabatier 42’50 ; Pacheco assist’ Lopachuk 49’04

Buts Bordeaux : Carry assist’ Palat et Guillaume 6’48


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr