ACTU : Tournée des drapeaux des Jeux Olympiques & Paralympiques 2024

244419667 1040512390049854 5383124642553422168 n
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Lundi 11 octobre s’est déroulé à Amiens la tournée des drapeaux des Jeux Olympiques, dans le cadre des futurs JO 2024 de Paris. Un évènement mis en place par le le département de la Somme et Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

La tournée des drapeaux se déroule dans 30 villes françaises labellisées Terre des Jeux 2024, Amiens est l’une d’elles. Lundi après-midi la métropole amiénoise et le conseil départemental de la Somme ont convié des élèves à découvrir les trois nouveaux drapeaux olympiques à l’hôtel de ville d’Amiens. Une journée dédiée à la sensibilisation des jeunes ainsi qu’à la mise en place des futurs Jeux Olympiques 2024. 

Le soleil s’est invité lundi après-midi, pendant ce regroupement assez festif, Marcel Glavieux, président du comité départemental olympique et sportif de la Somme , nous explique que « l’intérêt c’est de mobiliser l’ensemble des acteurs et des décideurs pour les jeux Olympiques de 2024. Pour ma part, je peux dire qu’Amiens Métropole, et le conseil départemental vont essayer aujourd’hui de sensibiliser à travers le sport tous les jeunes et tous les bénévoles pour cette grande opération 2024 ».

Nous sommes prêts à accueillir les délégations étrangères

Marcel Glavieux

« Aujourd’hui nous sommes rassurés car le comité national olympique et Terre des jeux 2024 sont présents à Amiens pour nous conforter et nous sécuriser pour l’avenir. Organiser cette journée va apporter un plus à la ville d’Amiens, pour l’ensemble des sportifs, puisque le plus grand événement planétaire, c’est bien les JO. Je pense qu’Amiens a pris en considération que c’était une bonne opportunité. En effet, nous sommes à 1h de Paris, nous avons le même climat et nous sommes prêts à accueillir les délégations étrangères. Nous avons pu voir aujourd’hui, que Paris a compris le message. Nous avons le plaisir d’avoir à Amiens Somme 24, ce sont 21 sportifs qui se préparent pour Paris 2024, ils viennent d’ailleurs rencontrer les jeunes pour les inciter à se mobiliser pour les futurs JO 2024″.

244428706 297756385200146 6223112637472024985 n

Les sports olympiques et paralympiques vont être l’un des sujets les plus entendus durant ces trois prochaines années et vont devenir l’un des enjeux majeurs du Cros (Comité Régional Olympique et Sportif ). L’intérêt de la ville d’Amiens va être ici de pouvoir accueillir des sportifs pour ces futurs Jeux.

La ville apporte un énorme soutien aux futurs sportifs Olympiques et Paralympiques.

François Coquillat.

François Coquillat, président du comité régional olympique et sportif des Hauts de France, nous explique que cette journée va « montrer l’engouement de la population, et des jeunes en particulier, pour Paris 2024 à travers la présentation des drapeaux Olympiques et Paralympiques. On peut voir un certain enthousiasme des jeunes qui travaillent sur le sujet depuis quelques années, et qui vont participer à des activités sportives toute l’après-midi au Coliseum. Ils célèbrent les valeurs olympiques. Amiens est labellisé Terre des jeux et a également un centre de préparation aux Jeux Olympiques. La ville apporte un énorme soutien aux futurs sportifs Olympiques et Paralympiques. Je pense que la métropole pourrait potentiellement accueillir des délégations et nous voudrions montrer aujourd’hui que nous somme prêts à accueillir des athlètes ». 

Des jeunes dynamiques et ambitieux

L’importance de porter les drapeaux dans tout le territoire est important pour Thierry Rey, champion olympique de judo à Moscou en 1980, « moi, les Jeux Olympiques de Paris, c’est ma mission depuis 8 ans. J’ai travaillé d’abord sur le projet des jeux olympiques à Paris, puis sur la candidature. Quand on a gagné, j’ai travaillé directement pour le comité d’organisation des JO Paris 2024. Dès que nous avons reçu les drapeaux à la mairie de Paris. Nous avons voulu faire le tour de France avec, pour sensibiliser davantage de jeunes. Ces drapeaux, enfin apportés en France montrent que l’on rentre officiellement dans les olympiades, qui ne dureront que trois ans, à cause de la crise sanitaire. C’est également pour l’aspect assez symbolique et préparer la population à ce qui va arriver que nous prenons l’initiative de défiler avec les drapeaux. Je trouve que c’est assez sympathique de voir autant d’ambition de la part des jeunes car c’est réellement un projet qui nous tient à cœur »

Des élèves sensibles aux futurs Jeux Olympiques

300 élèves de collèges et lycées, partenaires de l’opération Paris 2024, ont été invités par la Métropole et le Département et ont symboliquement posé pour une photo, avec pour chaque établissement des pancartes aux couleurs des anneaux olympiques, devant l’hôtel de ville.

Nous avons pu suivre une classe de 3ème du collège Auguste Janvier, avec leur professeure d’EPS Alice Lecryt. Elle explique que « c’est la troisième année que le collège est intégré au programme JO 2024 mais c’est la première année où il y a un réel suivi d’action. On sent que les Jeux 2024 approchent. Dans l’ensemble, les élèves sont toujours assez sensibles à cette préparation et sont pleins de volonté. Avoir rencontré aujourd’hui des athlètes olympiques et paralympiques crée énormément d’engouement, ils ont été très sensibles et intéressés. Pour eux, les athlètes sont un mystère, donc ils aiment beaucoup rencontrer les champions. Dans notre établissement on crée une forme de parcours de formation aux JO 2024 de la 6ème à la 3ème, en créant plusieurs actions sportives, des matières telles que l’histoire en relation avec les JO ».

J’ai bien aimé en savoir plus sur les sportifs Paralympiques.

Alya, élève du collège Auguste Janvier

Trois élèves nous en disent plus sur leurs ressentis de la journée, Romane sourit : « aujourd’hui nous avons fait deux activités physiques, de la breakdance et de l’escalade. J’ai bien aimé le concept de cette journée car cela nous permet de rencontrer des champions olympiques d’avoir le ressenti sur ce qu’ils ont pu vivre, découvrir de nouveau sport »Jonas, lui, explique que « cette journée était plutôt bien. Il y a différents sports que l’on peut découvrir. Je ne connaissais pas forcément tous les sportifs que l’on a rencontrés aujourd’hui, mais on a rencontré des sportifs paralympiques et j’ai trouvé ça intéressant puisque cela nous fait découvrir un peu le handisport ». Enfin, « j’ai bien aimé faire de la breakdance aujourd’hui, c’était assez drôle, j’ai bien aimé regarder les JO cette année, donc je pense que je regarderai également en 2024, j’ai bien aimé en savoir plus sur les sportifs paralympiques, par exemple avec Erika Sauzeau«  nous explique quant à elle Alya.  

Savoir que la breakdance est une discipline olympique me rend vraiment fier.

Kamil Bousselham

Kamil Bousselham, professeur de breakdance, présent lors des animations sportives pour les collégiens nous dit que pour lui « c’est un plaisir de pouvoir faire découvrir la breakdance à des jeunes. Savoir que la breakdance est une discipline olympique me rend vraiment fier. Le but aujourd’hui était vraiment de faire découvrir ce sport de manière ludique. Certains jeunes étaient un peu plus timides et réservés et on a pu voir au fil de la séance qu’ils étaient plus à l’aise ».

60738166 289187151986118 8368159171077472256 N(1)
Battle Of The Year 2019 – Kamil Bousselham

La journée s’est terminée avec la visite de plusieurs complexe sportifs. La prochaine étape pour la ville d’Amiens est la conférence régionale des sports qui aura lieu à Lille le 8 novembre, concernant les financements pour la création des futurs équipements.

Julie Michel

Crédit photo : Julie Michel gazettesports