AMIENS SC : Philippe Hinschberger s’explique sur sa gestion de l’effectif

amiens sc vs ostende match amical 0020 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En plus de s’exprimer sur la rencontre à venir contre Nancy, Philippe Hinschberger a évoqué le cas de plusieurs joueurs et postes en conférence de presse ce jeudi.

Du fait de l’absence de Badji, le premier cas sur lequel a été interrogé Philippe Hinschberger fut celui d’Arokodare, qui « va débuter » ce vendredi soir contre Nancy.

Le technicien Amiénois a notamment expliqué les raisons de sa mise sur la touche et s’est réjoui de son récent apport en sortie de banc : « Il a perdu sa place par des performances moyennes. Il a été sur le banc, il s’est accroché. On l’accompagne aussi parce que ce sera notre attaquant dans l’année avec Badji. La différence par rapport à avant, c’est qu’il a trouvé l’efficacité, c’est plutôt pas mal. Il vient de marquer un but à chaque match, pour la confiance, c’est toujours intéressant pour un attaquant. Il faut perdurer dans ce sens là, il a déjà marqué 3 buts sans avoir fait des grands matchs, ce n’est pas si mal. »

Au-delà de ses performances, ce qui peut pécher chez l’attaquant nigérian, c’est son attitude parfois « un peu hautaine ». Ainsi Philippe Hinschberger explique-t-il : « De temps en temps, il faut le reprendre aussi. Ce sont des garçons qui sont concernés quand ils ont ballon et quand ils ne l’ont pas, ils sont moins concernés, ce n’est pas possible, il faut qu’ils le comprennent. »

Trop de monde au milieu

Après avoir annoncé à l’issue du match amical contre Quevilly qu’il y avait trop de milieux et qu’en conséquence, certains sortiraient du groupe, Mamadou Fofana s’est retrouvé hors de la feuille de match à deux reprises consécutives, rejoignant ainsi Gaoussou Traoré, absent depuis 6 journées. Un choix qu’assume Philippe Hinschberger même s’il ne semble pas totalement écarter les deux joueurs : « Il y a du monde dans ce milieu, avec pas mal de jeunes, Fofana, Mathis qui a pris de l’avance, le petit Gaou Traoré, Owen Gene qui est un très bon joueur qui ne déparerait pas là-dedans. Vous avez aussi Lomotey, Benet, Gomis, Lusamba. Il y a des joueurs d’expérience qui pour moi, aujourd’hui passent avant. Mamadou Fofana est sorti parce qu’on a remonté Lomotey au milieu, on a recruté Benet. On a commencé le championnat avec des joueurs de 20 ans au milieu, c’est difficile pour eux. On a voulu mettre plus d’expérience donc les jeunes jouent moins. »

football ligue 2 amiens sc vs quevilly rouen 21 22 0049 leandre leber gazettesports
Mamadou Fofana est sorti du groupe amiénois depuis 2 rencontres

Le coach amiénois a également eu un mot sur Iron Gomis, aligné à droite contre Nîmes. Une expérience qui ne devrait toutefois pas être retentée régulièrement : « Sur le côté, ce n’est pas son poste préférentiel, c’est clair. Il peut le faire mais ce n’est pas son poste préférentiel. C’est plus un joueur d’axe à l’aise dans un 4-3-3 avec une pointe basse, en tant que relayeur, c’est un bon poste pour lui. J’aime bien aussi mettre les joueurs à leur place et tant que je pourrais le faire, c’est ici qu’il jouera. »

Une concurrence Xantippe-Sy

Enfin, évoquant les deux titularisations de Matthéo Xantippe, il tenait à préciser son avis sur les prestations du jeune arrière-gauche : « Je vous ai trouvé très sévères – pas sur le match d’avant-hier, il a raté son match, c’est clair, il a dû jouer le match avant, soit avant soit après, mais pas pendant – mais sur son match à Nîmes, je l’ai trouvé très bon. D’ailleurs, il marque le deuxième but. Il est pour lui, Jack, il lui touche les poils du tibia. Contre Nîmes je l’ai trouvé très bon, dans la lecture du jeu, il gagne sur le 1er et le 2ème but, il a mis des centres, il a plutôt bien descendu. »

Revenant ensuite sur la mise sur le banc de Harouna Sy, il l’a justifié par les performances du latéral débarqué de Dunkerque, sans pour autant le condamner : « Il n’y a pas de hiérarchie. Harouna, je l’ai trouvé très tendu psychologiquement sur les derniers matchs qu’il a fait. Du coup, ses prestations sont moyennes. Et puis, il y a la concurrence, tu es moyen, tu n’es pas bon, à un moment donné, tu vas un peu sur le banc, tu récupères et c’est quelqu’un d’autre qui joue à ta place. Là, c’est le 3ème match en 6 jours, il va certainement retrouver son poste. »


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports