LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : « Quand on ne joue pas, on perd »

Nk43645
Ⓒ Gazette Sports

Pour le compte de la 17ème journée de Ligue Magnus, les Gothiques n’auront pas réellement existé face à l’Hormadi d’Anglet, avec à la clé une défaite, 4 buts à 2. C’est la deuxième défaite cette saison pour les hommes de Mortas face à la formation basque.

Un match définitivement à oublier pour Amiens. Sans Gibb et Bault, toujours blessés, les Gothiques n’ont pas su faire la différence face aux Angloys, bien plus présents physiquement. « Quand on ne veut pas, quand on ne joue pas on perd contre n’importe quelle équipe du championnat. On était pas présent donc on ne pouvait pas espérer mieux que de perdre » déplorait Anthony Mortas après la rencontre. Contrairement au match face à Chamonix, la semaine dernière, les Gothiques ont clairement manqué de réalisme face à Léo Bertein, le portier angloy, bien connu du Coliseum. En ne battant que deux fois le gardien adverse en 31 tentatives cadrées, les avants amiénois ont fait briller le natif de Dunkerque en lui offrant plus de 93% d’arrêts.

Un jeu de puissance en grande difficulté

C’est le gros point noir de la soirée. En six supériorités numériques, les Gothiques n’ont presque pas inquiété la défense de l’Hormadi, concédant parfois plus de lancers en supériorité qu’en infériorité numérique. « À partir du moment où l’on a 3-4 supériorités numériques et qu’on ne fait pas deux passes de suite, on ne peut pas remettre en cause la jeunesse de l’effectif. Les jeunes ont d’ailleurs très bien joué, je suis plutôt content d’eux. Le seul problème c’est que 80% des joueurs ce soir n’étaient pas là, et forcément avec seulement 20% on ne peut pas gagner » concédait le coach amiénois.

Un match à oublier pour mieux rebondir ?

Pour oublier cette contre-performance, les Amiénois vont devoir sortir le grand jeu dans une semaine avec un déplacement à Angers qui s’annonce difficile. Comme annoncé lors de la conférence de presse, un éventuel retour de Dan Gibb au sein de l’effectif est espéré pour ce match important face à un sérieux concurrent au podium.

Amiens – Anglet : 2-4 [(0-0)(1-1)(1-3)]

Buts pour Amiens : Matima (N. Leclerc, Boivin) 24’23; Boivin (Matima, Sabatier) 48’59.

Buts pour Anglet : Baron (Riendeau, Hunkes) 22’48; Vitou (Boscq, Gauthier) 41’49; Decock (Tarantino, Palat) 43’27; Arrossamena (Neyens) 45’05.

Propos recueillis par Arthur Lasseron

Crédit photo : Kévin Devigne – Gazettesports.fr