AMIENS SC : Finir en beauté avant la trêve

Football Ligue 2 Amiens Sc Vs Fc Chambly 0021 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En bien meilleure posture depuis quelques semaines et dans le top 10 pour la première fois depuis la 1ère journée, l’Amiens SC va essayer de bien terminer l’année à l’occasion de la réception de l’AC Ajaccio.

Alors que les résultats revenaient petit à petit pour l’Amiens SC, se posait toujours la question de la manière, du contenu. Les Amiénois y ont plutôt bien répondu en dominant assez nettement Valenciennes ce week-end. De quoi faire dire à Emmanuel Lomotey : « Je pense que le match contre Valenciennes est le meilleur match que l’on ait joué jusque-là. » Un match que son coach semblait également avoir apprécié, même si Oswald Tanchot insistait pour préciser que ce n’était pas encore la trêve : « On est content mais on bascule vite sur la suite. […] on s’est vite reconcentré pour ce soir, parce qu’on sait qu’on n’est pas encore en vacances.« 

Le technicien amiénois tenait en effet à terminer sur une bonne note cette première partie de saison : « Il faut déjà bien conclure la première partie de saison. On a à cœur de bien la finir pour passer de bonnes fêtes de fin d’année. […] La symbolique de la première partie de saison est importante et on a à cœur de rester dans les 10 jusqu’à la reprise de janvier et de basculer avec 25 points. » Oswald Tanchot tenait par ailleurs à indiquer plus clairement encore que vendredi dernier l’objectif de cette fin d’année, et la motivation qu’il doit provoquer chez ses joueurs : « Pour tout vous dire, les joueurs ont une balle de match. Par rapport aux points qu’on leur avait demandé de prendre, si demain on gagne, le challenge, très ambitieux, sera atteint avec 14 points en 7 matchs. »

Les soucis offensifs, un mal commun aux deux adversaires

Si cela sera sans nul doute un levier de motivation pour Oswald Tanchot, Emmanuel Lomotey n’a pas besoin de cela, lui qui explique : « Je pense qu’Amiens devrait être plus haut, nous ne sommes pas contents de notre classement car nous sommes capables et nous devons faire mieux. On devrait se battre avec les équipes du haut. On ne se satisfait pas de cette position. » Une position qu’il explique, comme on a pu le remarquer depuis le début de la saison, par le manque d’efficacité offensive : « Nous devrions marquer plus, nous créer plus d’opportunités offensives. Parce que si on ne marque pas, on ne gagne pas de matchs. » La tendance actuelle est donc plutôt positive dans le redressement de l’équipe puisque l’Amiens SC est la 6ème attaque sur les six dernières journées avec huit buts marqués, soit deux de plus que lors des dix journées précédentes.

Il reste donc une dernière marche avant la trêve pour valider ce regain de forme. Il s’agit d’Ajaccio, une équipe assez difficile à lire pour le coach amiénois, puisque les Corses, auteurs d’une magnifique saison dernière sont plus en difficulté cette année mais sont aussi une équipe qui ne perd plus beaucoup, avec une seule défaite lors des 7 dernières journées. « Leur saison l’année dernière était une très bonne saison parce qu’ils avaient un très bon fond de jeu. Cela faisait partie des équipes qui jouaient le mieux. Cette année, ils ont gardé leur ADN dans leur idée d’avoir un football fait de redoublements de passes avec des joueurs techniques dans le milieu », explique ainsi le technicien picard. Et celui-ci de pointer là où le bas blesse : « Ils ont eu des difficultés à concrétiser la qualité de leur jeu par des buts mais ils ont des joueurs de grande qualité. Ils sont comme nous, ils ont eu leur bonne période et une période un peu moins bonne. »

Face à une équipe de qualité mais qui peine à marquer, des retours, encore hypothétiques, de Wagué, Lewis ou Sy, pourraient être utiles pour compenser l’absence d’Opoku, suspendu et ainsi permettre à l’Amiens SC de valider par une dernière victoire cette fin d’année 2020 plutôt réussie.

17ème journée de Ligue 2

Mardi 22 décembre, 20h, Stade de la Licorne : Amiens SC (9ème, 22 pts) – AC Ajaccio (14ème, 17 pts)


Morgan Chaumier et Léandre Leber

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports