FOOTBALL : L’Amiens SC (b) punit l’AC Amiens

Img 2673
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Malgré une copie plutôt intéressante, l’AC Amiens a été défait 2-1 par une réserve de l’ASC plus en verve dans les deux zones de vérité.

Alors qu’Antoine Buron évoquait à la sortie de la lourde défaite contre Valenciennes le manque d’efficacité offensive et défensive, il a connu ce dimanche après-midi des éléments pour le rassurer. Pourtant, le début de match n’était pas pour le réjouir. Face à une équipe de l’AC Amiens ultra-déterminée, les réservistes de l’ASC étaient en grande difficulté. Mais s’ils pliaient, les occasions de leurs voisins n’étaient pas légion et dans ce premier quart d’heure à sens unique, la seule action chaude à signaler était une belle frappe de Kwinta, décalé par Boukhelifa, détournée par Coudert (8′).

Après avoir fait le dos rond, la partie s’équilibrait petit à petit, et les jeunes pousses de l’ASC offraient désormais du répondant à l’impact mis par les visiteurs. Les locaux parvenaient même enfin à inquiéter l’arrière-garde de l’ACA lorsque Bianchini trouvait en retrait Baiche dont la frappe était déviée en corner (16′) puis lorsque Assogba perçait sur son côté droit, rentrait et voyait finalement sa frappe contrée par Héloïse (27′). Finalement, quelques instants plus tard, alors que les joueurs d’Azouz Hamdane étaient repartis de l’avant, l’ASC (b) parvenait, en contre, à trouver la faille grâce à Baiche trop seul à l’entrée de la surface et qui crucifiait Banaziak d’une frappe à ras de terre (1-0, 29′).

L’AC Amiens perd pied

Ce but après un bon début de match, donnait un coup sur la tête des visiteurs qui, au lieu d’aller chercher l’égalisation, subissaient désormais la loi des hommes d’Antoine Buron. Et une énorme occasion dans la foulée du but, quand Baiche était servi en profondeur, trouvait le relais de Tokpa vers Khalid. Mais Banaziak sauvait les siens une première fois avant de capter la frappe de Bianchini qui avait suivi (31′). Et si les locaux peinaient à profiter de l’apathie de joueurs d’Azouz Hamdane pour se procurer de nombreuses autres occasions, il suffisait d’un centre parfait de Titebah vers Bianchini pour doubler la mise (2-0, 40′).

Si chacune des deux équipes avait eu un gros temps fort lors de cette mi-temps, c’est l’Amiens SC (b) qui avait su tenir sur son temps faible avant de profiter de sa supériorité pour prendre de l’avance et revenir aux vestiaires avec un avantage de deux buts (2-0).

L’AC Amiens revient dans le match…

Si la seconde période semblait débuter de la même façon que s’était terminée la première, avec une grosse percée de Titebah qui rentrait dans l’axe mais dont la frappe passait à côté (47′), puis un coup-franc de Khalid capté par Banaziak (53′), les visiteurs reprenaient petit à petit le match en main, se positionnant de plus en plus haut sur le terrain. La rencontre baissait alors en intensité puisque les locaux laissaient l’initiative à l’ACA qui ne parvenait pas à en faire grand chose. C’est même Tokpa qui, sur une récupération haute, se présentait face à Banaziak mais mettait sa frappe au-dessus du cadre (61′).

Pourtant, la physionomie de la rencontre déviait inexorablement vers une domination des joueurs d’Azouz Hamdane, les locaux jouant de plus en plus bas. Et cette domination commençait à se faire ressentir lorsque Ettaibi trouvait les bras de Coudert (65′) mais surtout quand ce dernier sortait une belle parade devant Despois (78′). Finalement, alors que la pression était à son comble malgré le peu d’occasions nettes, faute de précision dans le dernier ou l’avant-dernier geste, c’est une main dans la surface, vue par l’arbitre au milieu de la forêt de joueur qui disputait un corner, qui permettait à Despois de redonner l’espoir aux siens sur penalty (2-1, 82′).

…mais l’ASC (b) tient jusqu’au bout

Mais les hommes d’Antoine Buron ne paniquaient pas et si la pression restait importante sur leur surface de réparation, ils parvenaient même à se procurer deux dernières opportunités avec un centre-tir de Gomez qui ne passait pas bien loin au-dessus de la barre de Banaziak (83′) puis sur une frappe de Ouhatti, également au-dessus (88′). Dans leurs tentatives pour revenir, les visiteurs se précipitaient parfois et sur une possibilité de contre offerte sur une perte de balle, Matondo coupait l’action de façon illicite et récoltait son deuxième carton jaune synonyme d’exclusion (90′). Finalement, l’ACA avait une dernière opportunité, sur coup-franc, mais la tentative de Despois n’était pas assez puissante pour inquiéter Coudert (90’+2).

Malgré une deuxième mi-temps plutôt aboutie dans le contenu, notamment sur quelques renversements intéressants et plus globalement faite d’une circulation de balle fluide, les joueurs d’Azouz Hamdane ont donc buté sur une défense bien en place et n’ont pas su être suffisamment tranchants dans les derniers gestes pour revenir au score. C’est donc l’Amiens SC (b) qui s’impose 2-1 et se rattrape donc de sa défaite inaugurale avant d’accueillir Saint-Omer. L’AC Amiens, en revanche, est désormais dernier de son groupe de N3 avec cette nouvelle défaite après celle à Lille. Il faudra donc profiter de la première rencontre à domicile de la saison contre la réserve de Boulogne pour enfin ouvrir son compteur.

Amiens SC (b)AC Amiens : 2-1 (2-0)

Buts : Baiche (29′), Bianchini (40′) pour l’Amiens SC (b), Despois (82′, sp)

Amiens SC (b) : Coudert – Assogba, Diagne, Xantippe, Titebah – Obambot, Baiche – Bianchini, Khalid, Touré – Tokpa

Entrants : Ouhatti, Gomez, Keita

AC Amiens : Banaziak – Martinez, Héloïse, Binet, Siradjidini – Matondo, Rosso – Ettaibi, Kwinta, Boukhelifa – Despois

Entrants : Villier, Torvic, Ramla


Morgan Chaumier

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports