BASKET-BALL : L’ESCLAMS à réaction

Esclams Eveil Recy Saint Martin
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour son dernier match de préparation avant la reprise du championnat la semaine prochaine face à Calais, l’ESCLAMS recevait l’Éveil Recy Saint-Martin. 

Une défense qui se cherche 

L’entame de match est plutôt bonne pour les locaux qui proposent de belles séquences offensives avec de l’alternance entre jeu au large et jeu intérieur. Mais défensivement, l’ESCLAMS n’est pas assez présent et manque d’efficacité mais aussi de communication, les joueurs de l’Éveil étant trop souvent seul au large. Après plusieurs minutes au contact, les visiteurs prennent petit à petit le large profitant de leur adresse derrière l’arc mais aussi de pertes de balle. A la pause le score est de 21-31 et Longueau a déjà du retard. 

Le deuxième quart-temps commence très mal avec un 0-5, à la suite duquel Thomas Giorguitti prendra un temps mort (21-36). Dans un début de quart-temps où les deux équipes sont assez maladroites, l’ESCLAMS parvient à revenir légèrement (30-38) avec un petit run (9-2). Mais dans la foulée, les visiteurs refont le break (30-44). Après un nouveau run (5-0), Longueau ne parvient pas à le faire fructifier et encaisse un (2-8) pour finir. A la pause l’écart est de +15 (37-52)

Une entame de match qui n’a pas forcément fait plaisir au coach de la GreenTeam, « c’est la problématique, on a été plus en réaction qu’en action. Maintenant, je pense que c’est normal car on est en construction, on se regarde un peu les uns les autres pour savoir où l’on est et pour essayer de créer une alchimie. On a des moments d’hésitation qui font que l’on laisse des points faciles mais aussi que l’on rate des choses faciles. Mais dans la difficulté, il y a tout de même de bonnes choses ».

La défense les relance 

Après un début compliqué, au retour des vestiaires voyant l’écart prendre encore plus d’ampleur (42-63), la GreenTeam va réagir. Grâce à une défense mieux coordonnée et plus agressive les locaux enchaînent les stops et cela leur offre des points sur jeu rapide mais surtout leur redonne de la confiance et de l’adresse. Avec un cinglant 17-3, l’ESCLAMS revient avant le dernier quart-temps (59-66).

Dans leur lancée, les locaux font jeu égal et l’écart se stabilise autour de 5-7 points. Finalement grâce notamment à l’expérimenté Duboc, les joueurs de Thomas Giorguitti reviennent à une possession à 4m30 du terme (72-75). Mais la GreenTeam ne parviendra jamais à revenir à hauteur. A chaque fois qu’ils ont l’occasion de revenir, les visiteurs plantent une banderille longue distance ou les locaux gèrent mal leur possession. Si un panier à trois points de Nicolas dans les dernières secondes offrira un peu d’espoir, l’Éveil, solide sur la ligne y validera son succès (84-89).

S’ils ne sont pas parvenus à aller chercher la victoire, le retour en fin de match a plu à Thomas Giorguitti, « la capacité de réaction, de montrer des choses dans la difficulté et de revenir sur la fin est quelque chose de positif. Offensivement et défensivement on a été capable de choses plus qu’intéressantes, surtout en défense sur un schéma que l’on a très peu travaillé pour le moment. Maintenant l’objectif va être de transformer cette réaction en action et de proposer des choses et non de réagir à ce que l’adversaire propose. » Le tout en pointant quand même des axes d’amélioration : « Après le négatif, mais surtout ce qu’il faut travailler, c’est la capacité à ne pas se poser de questions et être capable de bien rentrer dans la rencontre et de rester concentrer tout le match sur nos fondamentaux. » Et en mettant en garde sur les entames de match, « si l’on parvient à faire cela quelle que soit notre adresse et l’adversaire on sera capable de ne pas laisser filer le score. Car si l’on parvient à revenir cela nous coûte de l’énergie et en championnat ce sera une double peine.« 

Une rencontre à la suite de laquelle, le coach Picard a évoqué, l’absence et l’arrivée prochaine de Matthews Temple espérée dans les prochains jours. « Il faudra du temps pour qu’il s’intègre, ce qui est normal car ce sera un nouveau pays, du décalage horaire. Maintenant, Matthews a été recruté sur ses qualités basket comme les autres mais aussi ses qualités humaines. On échange régulièrement avec lui et je sais par mes contacts sur Texas Tech qu’il est en pleine forme et que c’est la bonne personne. Ses qualités vont l’aider à s’intégrer rapidement. Aujourd’hui on espère qu’il arrive prochainement mais il y a encore un nouveau dispositif pour l’arrivée des sportifs étrangers donc on s’adapte et l’on verra quand il pourra nous rejoindre. On n’a pas de temps pour l’intégrer car la saison va démarrer mais on prendra quand même ce temps car c’est important. Ce sera aussi à nous de faire le maximum pour l’aider à s’intégrer, c’est un joueur important de notre recrutement et la pièce supplémentaire qui peut nous faire passer un cap. »

ESCLAMS – Eveil Recy Saint-Martin : 84-89 (21-31, 16-21, 22-14, 25-23)

ESCLAMS : Divol (2) – Geoffroy-Montenot (3) – Duboc (7) – Nicolas (16) – Gavrel (14) – Lombardy (11) – Odouala (13) – Gantswa (6) – Tonji (12) – Hure – Noe – Bracq

Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports