LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : « Ce que je voulais voir c’était du caractère »

Psx 20200828 212229
Ⓒ Gazette Sports

A la suite du deuxième match de préparation contre les Jokers de Cergy-Pontoise et la victoire 4 buts à 2 des Gothiques, le head-coach amiénois semblait rassuré.

C’est un entraîneur amiénois bien plus enthousiaste qu’après la défaite de mercredi soir que nous avons rencontré a la suite du match vendredi soir, qui opposait les Gothiques d’Amiens aux Jokers de Cergy-Pontoise. Anthony MORTAS confessait :« Les joueurs avaient à cœur de revenir sur une bonne prestation après le 5-0 infligé à Cergy. Moi ce que je voulais voir ce soir c’était du caractère, j’en ai vu, donc ça me convient très bien !« 

Après cette victoire, l’entraîneur-chef voyait du positif mais aussi du négatif : « les deux premiers tiers temps, on a vraiment très bien joué, on avait demandé aux joueurs d’écarter le jeu, d’arrêter de jouer en paquet. Ça a bien fonctionné les 2 premières périodes et encore une fois le dernier tiers temps on a accusé le coup, mais on a fourni un gros travail depuis qu’on est sorti du confinement. On a travaillé quasiment 10 jours non-stop et ça c’est peut être ressenti ».

On va être en phase de test encore un bon bout de temps

Pour ce qui est des axes d’améliorations, Anthony MORTAS affirmait : « On va être en phase de test encore un bon bout de temps, il y a énormément de choses a voir. Il y a eu des belles phases de jeu mais aussi des choses à modifiées. Surtout physiquement, que les joueurs puissent tenir un match dans l’intégralité. Donc on va travailler ça avec Mathieu (ndlr: Mathieu PINGEOT) le préparateur physique. On a une grosse semaine qui nous attend, ça va être une semaine très dure physiquement pour les joueurs mais ça va nous permettre d’acquérir 60 minutes dans les jambes et pas 40 ! »

48h qui changent tout ?

A cette question le coach répondra sans langue de bois :« Le premier match à Cergy, une équipe qui monte de D1, on les a pris de haut et le fait de ne pas avoir joué pendant 5 mois les joueurs étaient un peu « foufous » ». Il nous confiait même un choix personnel : » la deuxième explication, c’est que j’ai voulu, ne pas du tout de parler de tactiques collectives. Je voulais vraiment laisser les joueurs reprendre leurs habitudes. Depuis on a fait 2 séances vidéos, peut être un petit peu longues mais ça porte un peu ces fruits. On a corrigé un tout petit peu, mais il reste encore énormément de travail. »

Autant mercredi on n’a pas été opportuniste, autant ce soir on l’a été !

Si on a pu voir une défense bien en place et une attaque travailleuse ce soir, l’entraîneur samarien admettait : « Autant mercredi on n’a pas été opportuniste, autant ce soir on l’a été ! Grosso modo dans les deux matchs on a eu quasiment autant de chances de marquer mais il y a un match où on ne marque pas ! Ce soir on marque, on gagne, et tout le monde est heureux ! »

Conscient des efforts de ses joueurs mais aussi réaliste quant au travail qu’il reste a accomplir, le coach des Gothiques était content de la prestation de son équipe sur les deux premières périodes. Il évaluait également le manque de physique et de tactiques collectives sur lesquels leurs prochaines semaines de travail devrait être orientée.

Clément Sabé

Crédit photo Kévin Devigne Gazettesports.fr