LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : « Au fur et à mesure du match on s’est un peu affaissé »

l'entraineur amienois Anthony MORTAS.
Ⓒ Gazette Sports

Après la défaite de son équipe 5-0 face à Cergy-Pontoise, Anthony Mortas, le coach amiénois, ne cachait pas sa déception.

À la sortie du match de préparation face au promu de la Synerglace Ligue Magnus, l’entraîneur picard nous confiait : « C’est dur ! 5-0, le score est un peu sévère parce qu’on a quand même joué. On perd 5-0 ça fait vraiment une bonne raclée, on a eu énormément d’occasions, eux ont été très opportunistes et puis au fur et à mesure du match on s’est un peu affaissé. » Malgré cela, le coach samarien ne cherchait pas d’échappatoire : « c’est de la préparation, c’est un peu dur pour tout le monde mais Cergy aussi est en préparation donc ce n’est pas une excuse. »

C’est vrai que depuis le début on a fait beaucoup de choses individuelles pas trop de tactiques collectives

Avec beaucoup de regrets le coach amiénois affirmait, « les joueurs doivent se diremaintenant il faut vraiment bosser, et bosser peut-être encore plus”, c’est à nous aussi de les orienter. C’est vrai que depuis le début on a fait beaucoup de choses individuelles pas trop de tactiques collectives, donc on va s’y mettre dès demain pour rétablir le tir chez nous vendredi. » Au sujet du cerbère des Jokers, Anthony Mortas nous confirmait « Il a mis nos attaquants en échec mais ce n’est pas une raison, aucun but pendant 60 minutes. Donc il faut être plus déterminés devant la cage et se dire que c’est peut-être la dernière occasion du match, donc essayer de marquer à tout prix, c’est vrai qu’on a joué un petit peu relax et facile, on ne peut pas se le permettre ! »

Anthony Mortas concluait finalement sur l’état physique de sa troupe : « Ce qu’il a manqué aujourd’hui c’est du collectif et du physique. Au fur et à mesure du match on s’est écroulé, la dernière période était très longue pour nos joueurs, ils ont fini bien rouges. C’est un peu étonnant donc on va regarder tout ça et revenir forcément mieux vendredi. »



Clément Sabé

Crédit photo Léandre Leber Gazettesports.fr