FOOTBALL : Longueau manque de réalisme

Football Longueau Vs Union Sud Aisne Gazettesports Coralie Sombret 18
Ⓒ Gazette Sports

Après Reims-Saint-Anne et Wasquehal, l’ESC Longueau affrontait Roye-Noyon pour son troisième match de préparation. Une rencontre qui s’est jouée sur le terrain synthétique René Playe sous un format particulier. En effet Roye-Noyon disputant seulement son premier match de préparation après avoir vu ses deux premières rencontres annulées, a fait la demande de faire trois périodes de trente minutes. 

L’entame de match est plutôt équilibrée et les deux équipes, bien en place, se jaugent. Fautifs d’erreurs techniques, les locaux ont un peu de mal à trouver les espaces. Finalement après dix minutes de jeu, Tassart, sur une superbe inspiration s’offre la première situation. Sur un lob de 35m, il voit sa frappe taper la barre (11’). Roye réagit dans la foulée mais la frappe au second poteau sur un centre venu de la gauche passe au-dessus du but de Descamps (15’). Il faut attendre vingt minutes pour voir le premier vrai mouvement collectif et le premier décalage sur le côté droit conclu par un centre de Duvette dévié par un défenseur pas loin de tromper son propre gardien (21’). Longueau accentue alors la pression mais Dervillé (24’) puis Vanpuywelde (26′) ratent le cadre. Dans la foulée, Bouvet s’essaye sur coup-franc mais c’est sans soucis pour le gardien (28’). Le premier tiers-temps se conclut donc sur un score de parité (0-0)

Manque de réalisme

Repartis comme ils avaient fini, les locaux se montrent dangereux d’entrée. Sur un centre en retrait de Vanpuywelde après un bon décalage, Bouvet voit sa frappe être repoussée en corner (36’), puis Tassart rate le cadre (41’). Roye essaye de réagir avec un bon centre au point de penalty, mais le capitaine T.Kwinta contre parfaitement la frappe. Après une nouvelle occasion ratée sur une frappe trop croisée de Dervillé (44’), Leulier, entrée en cours de jeu, trouve le chemin des filets. Lancé dans la profondeur, il s’emmène le ballon, avant de stopper sa course à l’entrée de surface pour réaliser un enchaînement crochet intérieur, frappe enroulée, qui trompe le gardien adverse (1-0, 47’). Roye a l’occasion d’égaliser quelques minutes plus tard, mais Descamps remporte son face à face (50’). Juste avant l’heure de jeu, Guelfat accélère côté gauche puis centre fort à ras de terre devant le but pour Leulier, parfaitement passé devant son adversaire, mais sa frappe à bout portant passe au-dessus (58’). A la fin du deuxième tiers, les joueurs de Sébastien Léraillé sont donc devant (1-0).

Erreur fatale

Après plusieurs changements, les visiteurs sont mieux et posent plus de problèmes à leurs adversaires mais Descamps est impeccable sur une frappe longue distance (64’). Entrée en jeu, Yael Lemaire après une bonne combinaison avec R.Lemaire ,prend sa chance entrée de surface sans danger (67’). Dans la foulée, sur une passe latérale à 30 mètres de ses buts, le jeune milieu de terrain fait preuve d’un peu de facilité dans sa déviation et voit les visiteurs récupérer un ballon dangereux. La transition est parfaite et lancé dans son côté droit, leur attaquant vient défier et éliminer Petit à la limite de la faute, avant d’être accroché par Y.Lemaire. Un penalty qui va être transformé sans trembler (1-1, 69’). Longueau offre donc un nouveau but dans cette préparation. Dans le dernier quart d’heure, les cheminots vont multiplier les situations mais Leulier, Guelfat, Tassart ou encore Delcuse vont manquer de réalisme ou de lucidité dans le dernier geste. 

Les deux équipes se quittent donc dos à dos (1-1) et Longueau ne signe toujours pas de victoire dans cette préparation. Surtout, les Picards ont une nouvelle fois fait preuve d’un manque cruel de réalisme dans les deux surfaces. Des manques qui rappellent la saison dernière et qui ne plaisent pas à leur coach. “On prend encore un but sur une erreur. Ça commence à faire beaucoup de donner des buts à chaque match et de ne pas réussir à finir sans encaisser de but. Surtout quand devant on n’est pas efficaces comme aujourd’hui. On se crée énormément d’occasions, c’est une bonne chose, mais aujourd’hui on doit gagner ce match.” 

Il y avait tout de même un part de satisfaction chez ce dernier, “On a proposé de bonnes choses dans le jeu et le projet de jeu est respecté. On a trouvé des décalages, de la profondeur, des combinaisons et de la variété. Depuis le début de la préparation nos adversaires proposent des systèmes différents et c’est bien car ça nous obligent à trouver des solutions pour répondre à ces problématiques. C’était en face une bonne équipe de R1 et un nouveau bon test. Physiquement, malgré une grosse séance vendredi, on a bien tenu. On va continuer à réduire le groupe pour la semaine prochaine, il va donc falloir s’accrocher car il y a du monde et de la concurrence. Je nous ai trouvé bien en place tactiquement, j’avais demandé plus d’agressivité à la perte du ballon notamment car ça nous manquait.” 

Prochain rendez, mercredi 19h contre l’AC Amiens à Emile Noël.



Longueau – Roye-Noyon : 1-1 (1-0)

Buts : Leulier (47′)

Longueau : Descamps – Duvette – Petit – Dobelle – T.Kwinta – M.Kwinta – Hede – Bouvet – Tassart – Vanpuwelde – Derville

Entré en jeu : Leulier – Y.Lemaire – R.Lemaire – Finaz – Guelfat – Delcuse



Aurélien Finet

Crédit Photo : Coralie Sombret – Gazettesports