FOOTBALL : Longueau à réaction

Amical Football Longueau Vs Reims 0010 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Pour son deuxième match amical qui marquait la fin de son premier cycle, l’ESC Longueau de Sébastien Léraillé affrontait Wasquehal (N3) sur le terrain d’Auxi-le-Château. 

Une entame qui coûte chère

Avec un effectif réduit par rapport à la dernière rencontre, les Picards, sous une chaleur étouffante, passent complètement à côté de leur début de match. Après seulement deux petites minutes Bocquillon rate sa relance et laisse l’attaquant Wasquehalien partir seul au but. Après avoir fixé Descamps, il l’ajuste tranquillement (0-1, 2’). Une erreur qui renvoie à la saison dernière et que regrette Sébastien Léraillé, “on fait une erreur que l’on paye cash comme ce fut souvent le cas la saison dernière. À ce niveau ces erreur ne sont pas possibles.” 

Bousculés par une équipe de Wasquehal bien en place et au-dessus tactiquement et techniquement, les blancs manquent d’impact dans les dix premières minutes. Capitaine du jour, Thomas Kwinta sonne la révolte avec une grosse percée côté gauche avant de trouver R. Lemaire au second poteau qui rate le cadre (12’). Ce même Lemaire pense égaliser dans la foulée sur un centre de Vanpuywelde repris parfaitement de volée, mais son but est refusé pour hors-jeu (14’). Après une réponse des Nordistes (15’), Dobelle s’essaye sur coup franc mais le gardien repousse en corner (18’). Pas forcément très à l’aise et gênés par le système adverse, les hommes de Sébastien Léraillé parviennent à s’adapter au fil des minutes et les débats s’équilibrent, ce sont même les cheminots les plus dangereux. Comme le souligne le technicien amiénois, “après avoir réussi à s’adapter à leur système et leur jeu, on a su répondre par le jeu sans paniquer.” 

Après deux nouvelles opportunités (35’, 38’), Longueau n’est pas loin de se faire une nouvelle fois punir sur une perte de balle. Après avoir perdu le ballon au milieu, les blancs se projettent vite vers l’avant mais le poteau repousse la frappe à bout portant (41’). À la pause, Longueau est donc mené (0-1) mais fait jeu égal avec un adversaire qui a su profiter des erreurs adverses et de sa qualité technique. 

Rentré un peu timidement dans la deuxième période, Longueau voit Wasquehal enfoncer le clou. Suite à une belle combinaison et une défense un peu laxiste et manquant d’agressivité, l’ailier nordiste peut trop facilement progresser aux abords de la surface et tromper Descamps (0-2, 53’). Malgré de nombreux changements en face et des conditions compliquées, Longueau prend le dessus physiquement petit à petit, ce qu’apprécie le coach sans oublier l’objectif, “on a bien fini, ce qui prouve que physiquement on est bien mais l’objectif c’est d’être prêts pour le premier match à Grande-Synthe.” 

Longueau fait preuve de caractère

Tassart, après un une-deux avec Dervillé, prend sa chance mais sans danger (62’) avant que ce dernier ne fasse parler la poudre. Après avoir hérité du ballon aux 20m côté gauche de la surface, Dervillé déclenche une frappe soudaine sur un pas qui finit sous la barre (1-2, 71’). Très en vue depuis sa rentrée en jeu, il reprend quelques minutes plus tard de la tête un corner de M. Kwinta. S’il trouve le poteau, Bouvet, vigilant, reprend aux 5m pour égaliser (2-2). Wasquehal va alors fortement souffrir et avoir du mal à ressortir proprement. En face Longueau finit bien et croit à la victoire. Mais Bouvet, sur une retournée (80’) et une frappe de 25m (88’), manque l’occasion d’offrir la victoire à son équipe ; comme le jeune Aissa un peu juste face au but vide, sur un centre au second poteau (86’) d’un Bouvet auteur d’une bonne rentrée. 

Longueau a donc su réagir et revenir dans un match pourtant mal embarqué. Si sur le plan défensif plusieurs lacunes ont été entrevues, sur le plan offensif de nets progrès sont apparus par rapport à la semaine dernière. Si l’efficacité n’a pas forcément était au rendez-vous, les nombreuses occasions tranchent avec la fébrilité de la semaine dernière. Une rencontre dont Sébastien Léraillé tire du positif, “On prend deux buts évitables mais l’on a une réaction derrière et c’est forcément positif. Les garçons commencent à bien combiner, on a fait preuve de caractère et il faudra confirmer dans les prochaines semaines. On sortait d’une grosse semaine de travail avec 5 séances, on va partir sur deux jours de repos avant de se plonger dans une nouvelle semaine d’entraînement avant le match contre Roye. On finira alors la deuxième partie de la préparation. L’état d’esprit est bon et nous avons montré de belles choses dans le jeu. Les garçons savent ce que j’attends d’eux, que ce soit sur le plan défensif et offensif et dans les transitions. On a fait preuve de rigueur et d’application, il faut continuer dans ce sens. On sait que le championnat de R1 est très exigeant et il faudra garder les mêmes attitudes.” 

La semaine prochaine, Longueau affrontera Roye à Méaulte pour son troisième match de préparation. Un match qui interviendra après une semaine de travail axée sur la défense. “On va partir sur une semaine où le travail sera axé sur l’animation défensive. On a encore des choses à travailler dans ce domaine comme on l’a vu aujourd’hui”, indique le coach amiénois. 

Longueau – Wasquehal : 2-2 (0-1) 

Buts : Dervillé (71’) et Bouvet (78’)

Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports