ATHLÉTISME : Les podiums s’enchaînent pour l’AUC

88184833 505262913762636 3458676462696005632 N
Ⓒ Gazette Sports

Après des championnats de France cadet/junior fructueux pour l’Amiens UC, les performances ont également été au rendez-vous chez les seniors pour William Aubatin et Maelly Dalmat notamment.

Nouvelle breloque pour Maelly Dalmat

Titrée la semaine passée chez les Juniors avec un bond à 6,45m, Maelly Dalmat enchaînait avec les championnats de France senior une semaine plus tard. Régulière autour de 6,30m (quatre sauts très proches : 6,27 / 6,33 / 6,30 / 6,32), elle n’aura pas réussi à réediter son excellente performance de la semaine précédente. Malgré tout, son saut à 6,33m lui a permis de se hisser sur la troisième marche du podium derrière Hilary Kpatcha (6,36m) et Eloyse Lesueur-Aymonin (6,55m).

Maelly Dalmat 3ème à la longueur

William Aubatin se contentera de l’argent

Champion de France à la hauteur en extérieur avec un saut à 2,16m, en juillet dernier, William Aubatin vient de récolter l’argent en salle en franchissant 2,18m. Une vraie satisfaction pour lui : « Agréablement surpris car j’ai changé mes marques la semaine qui précédait, donc ma course d’élan a changé totalement. Je suis vraiment satisfait de cette nouvelle course d’élan, car aucune perte, une belle confiance dessus, on a apporté des corrections durant le concours et ça m’a même mis dans de meilleures dispositions. »

L’athlète a cependant été gêné par la différence de surface : « Ce qui m’a vraiment embêté c’est la piste, moi j’étais sur deux surfaces différentes, à la fois sur le bois et aussi sur le revêtement central, pas facile à gérer durant la course d’élan, surtout quand tu rentres dans ta course, dans ton virage, et ça c’était embêtant. » Un point qui n’a pas été amélioré malgré certaines demandes : « Ça m’embête de dire ce genre de choses, ça ne devrait pas être un problème, j’ai demandé au chef de concours, aux juges arbitres, et plus haut, et ils n’ont pas voulu entendre. Ils ont laissé le tapis comme ça, et ils n’ont pas voulu le déplacer et je pense que ce sont des centimètres que je perds, parce qu’il faut s’adapter au changement de surface dans la courbe. »

Au final, après une « guerre psychologique » avec Loic Gasch, ce dernier s’est imposé en passant finalement 2,24m, tandis que William Aubatin échouait à trois reprises à 2,21m, après avoir passé 2,18m. L’athlète amiénois reconnaissait volontiers que son rival avait passé une barre au moment opportun : « Il me passe à la fin, au moment le plus important, au moment où j’aurais dû marquer encore un coup en plus en battant mon record et en passant au premier essai. »

Quoi qu’il en soit, les médailles s’enchaînent pour l’auciste, qui, après avoir récolté le titre de champion de France en extérieur, vient de devenir vice-champion de France en salle à la hauteur.



La rédaction

Crédit photo Jessy Reske Photographyé / Kevin Devigne Gazettesports.fr