LES GOTHIQUES : Nice, dernier obstacle avant Bercy

Hockey Sur Glace Gothiques Vs Nice Kévin Devigne Gazettesports 70
Ⓒ Gazette Sports

Tenants du titre en coupe de France, les Gothiques sont toujours en course pour conserver leur titre. Cela passera par un succès à Nice en demi-finale.

Sur une période un peu plus compliquée récemment, Amiens a subi trois revers lors de ses cinq derniers matchs de Magnus. Lors de leur dernière rencontre, sans être flamboyant, les Gothiques se sont imposés 3-1 face à Briançon. Mario Richer trouvait d’ailleurs des motifs de satisfaction après ce succès : « On a fini au-dessus de 50 lancers, c’est rare que ça arrive, même si c’est vrai que l’efficacité n’était pas là. Je pense qu’au niveau du système on s’est améliorés, on a mieux joué dans le système, c’est ça qui était important. »

Peu après, le coach amiénois reconnaissait les failles récentes de son équipe, sur lesquelles le travail est axé actuellement : « On a travaillé des choses, pour préparer la coupe de France mais aussi en vu des play-offs. On veut être sûrs que tout le monde joue de la même façon car on s’était écartés du système récemment, donc il fallait revenir à nos bases. »

Des Aigles toujours accrocheurs

Pour débuter 2020, les Gothiques étaient allés s’imposer 5-2 à Nice. Depuis, les Azuréens, toujours aussi difficiles à manœuvrer se sont inclinés en prolongation à Angers (3-2), ont battu sèchement Chamonix Mont-Blanc 6-2 et on perdu 3-2 en prolongation lors de la réception de Gap. Malgré une avant-dernière place au classement, Mario Richer restait sur ses gardes avant d’affronter cette équipe : « Je dis toujours aux gens de ne pas regarder le classement, il y a des hauts et des bas dans une saison« . Une occasion pour lui d’évoquer son équipe : « Nous on a commencé avec un haut incroyable et là il faut que l’on retrouve notre façon de jouer. »

L’entraîneur samarien évoquait ensuite les clés de cette rencontre pour ses joueurs : « C’est à nous de bien jouer dans notre système, de garder les choses simples, de ne pas essayer des trucs impossibles. C’est un match comme les autres, un match de hockey, il faut prendre une présence à la fois, être intense et faire son travail. » Pour accéder à une deuxième finale consécutive, les Gothiques ont mis toutes les chances de leurs côtés en partant d’Amiens lundi soir afin d’être sur place, à Nice, durant les deux jours qui précéderont la rencontre.

Auteurs d’un beau parcours en coupe de France, les Amiénois sont désormais à une petite marche du bonheur de retrouver Bercy (finale le 16 février prochain), un an après le sacre historique face à Lyon



Mercredi 15 janvier (20h00) :

Demi-finale de coupe de France : Nice – Amiens


Quentin Ducrocq

Crédit photo : Kévin Devigne – Gazettesports.fr