HOCKEY SUR GLACE : Une trêve pour se reposer et travailler

Hockey Sur Glace Gothiques Vs Nice Kévin Devigne Gazettesports 32
Ⓒ Gazette Sports

Alors qu’ils passent la trêve internationale en tête de la Ligue Magnus, les Gothiques profitent de quelques jours de repos bien mérité. À la reprise de l’entraînement, mercredi, Mario Richer ne pourra cependant pas travailler dans des conditions optimales…

Tandis que la Ligue Magnus connaît son premier break, alors que plus d’un tiers du championnat a déjà été disputé, les Amiénois pointent tout simplement en tête, avec un point d’avance sur Grenoble, et deux sur Angers, que les Gothiques iront défier mardi 12 prochain.

Au cœur de cette « pause », les Samariens ont vu Asnières s’imposer 5-4 face à Châlons-en-Champagne, offrant donc, lors du prochain tour (le 26 ou 27 novembre), un remake du 16ème de finale de l’an passé, où les Amiénois l’avaient alors emporté 1-18 face aux Castors.

Pour Edwards et West, ça sera 2020

Mario Richer le laissait entendre à demi-mots depuis quelques temps, mais aujourd’hui, il n’a plus trop de doutes sur le fait que West et Edwards, ne seront pas de retour avant 2020 : « Joey West se fait de nouveau opérer lundi (ndlr : lundi 4), c’est sa deuxième opération à l’œil en deux semaines. Normalement, Joey ne sera pas de retour avant le mois de janvier, et Spencer même chose.« 

Le capitaine West, se fait à nouveau opérer ce lundi 4 novembre, repoussant son retour à janvier 2020.

Cependant, après avoir recruté Francis Drolet, les Gothiques ont engagé un deuxième joueur, Simon Mattsson, afin de palier à ces deux absences de longue date.

Place au repos, puis au travail, même si…

Après l’avoir emporté à Gap, les hommes de Mario Richer ont eu le droit de souffler un peu : « À chaque trêve ils ont quatre jours complets de repos, donc la majorité vont voyager, ça leur permet de décompresser, de penser moins au hockey ». Après ce break, les choses vont s’enchaîner à un rythme fou pour les Picards : « Après la trêve on aura un calendrier fou. On va attaquer contre Angers, après il y aura la Continental Cup et quand on revient on attaque huit matchs de suite en championnat sans arrêt.« 

Ça ne sera pas évident de se préparer pour la Continental Cup

Mario Richer

Une période que les Gothiques n’aborderont pas dans des conditions de préparation optimales : « Cette semaine on a Henry (ndlr : Corentin Buysse) avec l’équipe nationale, et nos quatre jeunes qui s’en vont en U20 (ndlr : Belharfi, Bruche, Coulaud et Plagnat). C’est une semaine d’entrainement sans cinq joueurs, donc ça ne sera pas évident pour se préparer pour la Continental Cup. On ne pourra pas avoir des entraînements spécifiques collectifs, ça va être de l’individuel que l’on va faire durant le break. »

En tête de Magnus, les Gothiques ont donc quelques jours pour souffler, avant une période de folie qui s’annonce entre le 12 novembre et le 8 décembre, où les Amiénois joueront pas moins de treize matchs dans trois compétitions différentes, sans West et Edwards mais avec les deux nouvelles recrues offensives : Francis Drolet et Simon Mattsson.

Propos recueillis par Quentin Ducrocq (avant le début de la trêve)

Crédits photos : Kévin Devigne