HOCKEY-SUR-GLACE : Pour confirmer

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après une victoire à Briançon, les Gothiques ont donc enchaîné en prenant 4 points face à Rouen et Grenoble. De bons résultats qu’il convient désormais de valider, et ce, dès ce soir à Nice.

Après trois matchs de Magnus, et des rencontres face à Rouen et Grenoble, les Amiénois comptent déjà sept points au compteur. Des débuts de bonnes factures, surtout quand on les compare à ceux de l’an dernier. En effet, la saison dernière, les Gothiques ne comptaient que huit points après 8 journées de championnat.

Nice en difficulté mais… 

Le début de saison niçois semble compliqué avec trois défaites en autant de rencontres (une en prolongation), mais en se penchant sur les résultats, ce « mauvais » début de saison est à nuancer. En effet, après une défaite honorable à Rouen (5-2), les Azuréens ont accroché Grenoble à domicile (2-2) avant de s’incliner aux tir au but (0-3). Enfin, les Niçois se sont inclinés 1-4 face à Gap, l’équipe en forme de ce début de saison, puisqu’elle demeure la seule invaincue.

Un match que Mario Richer aborde avec méfiance : « Sur le papier ils ont une meilleure équipe que les années passées, c’est une équipe qui est difficile à jouer. Les matchs là bas se jouent toujours à rien, ce sont toujours des matchs très serrés. »

Spencer Edwards toujours absent pour le déplacement à Nice.

Outre l’adversaire, le staff doit veiller aux « à-côtés » dans ce genre de déplacement : « C’est un long voyage, on part à 20h30 le soir et on arrive à 9h le lendemain matin, 12h30 de voyage en autobus, c’est une longue nuit. Il y a une préparation pour les joueurs au niveau alimentation et récupération. Et en plus les nouveaux qui arrivent à Nice vont vouloir voir la ville, ce qu’est la Côte-d’Azur. Il faudra veiller à être très focus sur ce que l’on a à faire, et prendre les temps de repos dont on a besoin. » Pour ce déplacement, Mario Richer est toujours privé d’Axel Prissaint et de Spencer Edwards : « Axel encore 2 semaines, et Spencer au minimum une semaine encore. » 

Après la belle parenthèse de la semaine passée, les Amiénois doivent tout de suite se replonger dans la réalité du championnat et confirmer les belles promesses qu’ont laissé entrevoir les matchs face à Rouen et Grenoble.

4ème journée de Ligue Magnus

Mardi 24 septembre 20h00 : Nice – Amiens

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber / Kevin Devigne Gazettesports.fr