FOOTBALL : Laurent Mortel du purgatoire au soleil d’Haïti

Ⓒ Gazette Sports

Après le conseiller technique départemental Olivier Meurillon dont on vient d’apprendre qu’il rejoint son ami Ludovic Batelli en Algérie, c’est au tour de Laurent Mortel d’être l’objet d’une superbe promotion.

Ces dernières années, Laurent Mortel était responsable du foot féminin à Montpellier et entraîneur de l’équipe réserve. Auparavant, il avait occupé les mêmes fonctions au Campus d’Amiens avec l’équipe universitaire de Picardie.

Il faut croire que les qualités de ce technicien, Amiénois et fier de l’être et qui rappelle qu’il a été formé à l’ASC, ont été reconnues à l’étranger. En effet, nous avons appris que Laurent Mortel venait d’être appelé à diriger l’équipe nationale féminine d’Haïti.

Mortel a quitté sa ville de Montpellier puis il s’est rendu directement à Haïti où il a été présenté, en début de semaine, aux médias locaux. Les objectifs de Mortel sont multiples mais il y a surtout une qualification pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et ensuite à la Coupe du Monde en 2023.

C’est ainsi que Haïti rencontrera le Surinam le 3 octobre puis Porto Rico le 7 octobre. Il faut absolument remporter ces deux rencontres pour pouvoir ensuite figurer dans une poule de 8 dans un tournoi à Costa Rica et parmi les adversaires il y aura les Etats Unis, champions du monde. On le voit,ce sera difficile mais Laurent Mortel n’est pas rebuté par ce challenge.

Laurent Mortel prend une belle revanche. Et notamment sur ceux qui l’ont mis plus bas que terre alors qu’il était entraîneur d’Ailly sur Somme avec Paul Imiéla. Il avait été pénalisé mais aujourd’hui tout est oublié et le technicien amiénois ne pense qu’à l’avenir de la sélection qu’il a en charge…

Laurent Mortel n’est pas rancunier mais il ne peut oublier le mal qui lui a été fait. Aujourd’hui, il ne souhaite plus évoquer cette affaire. Cela appartient désormais au passé. « Je préfère ne pas répondre après cette histoire. Je n’ai pas changé et je suis resté fidèle à mes idées et mes principes. Tout a été amplifié et déformé et la Ligue de Picardie n’a jamais cherché à me comprendre. »

« Je suis un ancien joueur d’Amiens et j’ai joué avec les cadets nationaux avant d’être gravement malade ».

Laurent Mortel a signé un contrat de deux ans avec la Fédération haïtienne. À Montpellier, Laurent Mortel est remplacé par l’ancien joueur pro Joris Marveaux.

Lionel Herbet

Crédits photos : DR

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques débutent par une victoire