FOOTBALL – Florian Duval : “On va devoir tout le temps être à fond”

0
181
CIT Dessaint

Après avoir repris le championnat le week-end dernier en tant que nouvel entraîneur des Portugais d’Amiens, Florian Duval nous exprimait sa vision sur la saison à venir.

Comment abordez-vous cette saison ? Avec quels objectifs ?

Les objectifs sont très clairs, c’est de prendre match après match. On sait que cela va être un championnat très homogène avec un niveau très relevé donc on sait qu’on ne va pas avoir assez de marge pour pour pouvoir se dire “on peut relâcher contre tel type d’adversaire”. On va devoir tout le temps être à fond. On prendra match après match et au bout de 7-8 rencontre, on pourra se fixer des objectifs plus ou moins élevés.

On a bien vu la saison dernière que l’on peut passer rapidement de la lutte pour la montée à celle pour le maintien et vice-versa…

Exactement. On était en train de jouer la montée à trois journées de la fin et sur la dernière journée on a failli descendre. Ce sont les aléas du championnat de R2. Et tant mieux ! Ça maintient la compétition jusqu’au bout et on sait qu’on va devoir se battre sur chaque match.

Votre mercato a été mouvementé avec beaucoup de départs et d’arrivées ? Ces dernières répondaient seulement au besoin de remplacer les partants ou à des demandes spécifiques de votre part ?

On a souhaité axer notre recrutement sur des joueurs avec un peu plus d’expérience

C’était dans un premier temps pour combler les départs. Il fallait absolument recruter. Mais on a souhaité vraiment axer notre recrutement sur des joueurs avec un peu plus d’expérience. Sur l’ensemble de la saison, on sera peut-être moins forts en terme de qualité individuelle mais plus forts collectivement. Je pense que dans ce championnat là qui est très serré jusqu’à la fin, l’expérience de ces joueurs va nous apporter quelque chose jusqu’au bout.

L’arrivée de Benoît Sturbois qui pouvait surprendre entre donc parfaitement dans cette logique ?

Exactement. C’est pour amener un peu d’expérience avec son vécu de joueur mais également sa qualité. Au même titre que Da Rocha ou Jean-Baptiste Garnier. Ce sont des joueurs avec beaucoup d’expérience qui apportent un plus dans un groupe.

Est-ce que ce n’est pas perturbant d’avoir sous ses ordres un joueur qui a été aussi longtemps entraîneur ?

Non, à partir du moment où les choses sont claires. A partir du moment où l’on sait qu’il vient uniquement en tant que joueur, on le considère comme un joueur comme un autre, ça ne pose pas de soucis.

Morgan Chaumier

Crédits photos : Kevin Devigne – Gazette Sports

A lire aussi >>

FOOTBALL : Les Portugais d’Amiens repartent avec le nul




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.