FOOTBALL (F) : Clap de fin pour les U16 de l’Amiens Portugais

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’aventure Coupe de la Ligue a pris fin pour les jeunes pouces de l’Amiens Portugais… Qui dorénavant vont se consacrer au championnat.

« Toutes les bonnes choses ont une fin » c’est bien connu… La belle aventure des U16 féminines de l’Amiens Portugais, au (doux) parfum de Coupe des Hauts de France, s’est toutefois arrêtée prématurément au goût des intéressées.

Au stade de Roye et surtout des demi-finales d’une compétition que les protégées de Corrie Rossie auraient apprécié marquer de leur empreinte. Où elles rêvaient de soulever le (tant) convoité trophée.

Une ambition qu’elles ont cependant abandonnée au terme d’une confrontation, version « mini tournoi » où elles affrontaient leurs homologues de Lille, de l’entente Braine-Vailly-Chassemy et de l’AS Beauvais-Oise. Mais avant de pouvoir en découdre balle au pied, chaque joueuse était conviée à démontrer son adresse et son habileté lors d’une séance de jonglerie.

« Un test qui permettrait de départager d’éventuels ex-aequo à l’issue de ses duels déclinés par équipe de huit, à raison de deux périodes de dix minutes » mentionnait, en aparté, Evelyne Baudouin, représentante régionale du pôle féminin, sous le regard complice de Joël Wimez, autre maillot fort de la Ligue. Une précision que ce duo allait d’ailleurs devoir appliquer au pied de la lettre.

Des regrets…

Les Amiénoises échouent tout près du but…

Car si elles débutaient brillamment ce rendez-vous – en disposant de l’entente Braine-Vailly-Chassemy (1-0) grâce à un but de Camille Jozefowicz – la désillusion enregistrée face au LOSC (3-0) après un duel sans lauréat face à l’AS Beauvais-Oise (0-0) contraignaient les Amiénoises à s’en remettre à ce règlement. Jusqu’à laisser glisser ce précieux sésame qui pourtant leur tendait les bras !

« C’est cruel mais c’est aussi le jeu, malheureusement. Notre belle entame de tournoi n’a pas été suffisante. Nous échouons à la troisième place et fait naître par la même occasion de légitimes regrets » admettait Corrie Rossie. S’efforçant à dissimuler sa déception.

« Cette compétition nous a offert de belles sensations, agréables poussées d’adrénaline ! Il convient aujourd’hui de tirer enseignement de ce revers » lâchait-elle encore. Avant d’affirmer vouloir dorénavant se concentrer sur un championnat départemental à onze où l’Amiens Portugais « pointe » actuellement à la deuxième place. « Dans le sillage de l’AS Beauvais-Oise mais avec deux rencontres de retard à disputer » soulignait la responsable technique en retrouvant… le sourire.

Un nouveau challenge qu’elle entend surmonter avec le soutien de Jimmy Norden et Karim Arzalai, trio de passionnés.

Les lilloises défieront l’entente Braine-Vailly-Chassemy en finale.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Fabrice Biniek

FOOTBALL : Les Portugais peuvent nourrir des regrets