FOOTBALL : L’Amiens SC sur sa lancée ?

0
208
CIT Dessaint

Invaincus à domicile depuis deux rencontres, les hommes de Christophe Pelissier attendent les « Crocos Nîmois » de pied ferme…

« Jamais deux sans trois » Efficace, à la Licorne, face à Caen (1-0) puis dans la foulée de l’OGC Nice sur le même score, l’Amiens SC aura à cœur de justifier ce dicton samedi soir opposé à Nîmes. Etonnant promu, sans le moindre complexe, dont le retour parmi l’Elite devrait pouvoir se prolonger.

Toujours incertain quant à son avenir, son hôte amiénois entend saisir cependant l’opportunité de recevoir et souhaite « entretenir une belle dynamique » soulignait Christophe Pelissier au cours de la traditionnelle conférence d’avant-match.

Convaincu que ce duel pourrait être « ouvert et plaisant, à l’image de notre confrontation avec le Stade de Reims », le responsable technique picard espère que sa troupe empochera les trois points. Un point de vue partagé par son joueur Alexis Blin “On reçoit Nîmes qui est une équipe très en place, bien organisée, et on va essayer de faire la passe de trois. Ça peut être un match très important pour nous sur le plan comptable, on pourrait mettre nos adversaires directs à huit points. C’est assez conséquent à cette période du championnat.” Mais le coach picard redoute un adversaire nîmois qui « avait dominé l’Amiens SC de la tête et des épaules lors de la manche aller. » Une structure picarde qui ne se révélait pas dans la même dynamique néanmoins.

« Ils ne lâcheront rien » 

Les amiénois auront à coeur de vaincre contre les “Crocos Nîmois”

« Il reste encore onze rencontres à disputer. Nous savons que le chemin est encore long. Nous avons envie d’être une équipe qui va de l’avant, qui donne tout durant le match afin de n’avoir aucun regret. Ce qui fait d’ailleurs notre force » confiait-il encore. Avant d’ajouter : « En cette fin de saison, l’aspect mental prend souvent le dessus. On a souvent tendance à affirmer que dans le football on ne doit avoir des certitudes. Ce dont je suis convaincu néanmoins c’est que mon groupe ne va rien lâcher. Qu’il est prêt à se donner corps et âme jusqu’à la fin de l’exercice pour atteindre son objectif »

Face à un représentant gardois tourné (irrésistiblement) vers l’attaque et qui se livre sans jamais compter, l’Amiens SC se doit de demeurer sur ses gardes. Vaincre apparaîtra cependant comme le mot d’ordre d’une formation qui se refuse à lorgner vers le comportement de ses camarades d’infortune. « Comme je le dis toujours, nous ferons les comptes à la fin. Mais si nous conservons cet allant nous serons récompensé. J’en suis certain »

S’appuyant sur Moussa Konaté et Sehrou Guirassy « qui ont peu joué en cette première partie de saison pour diverses raisons », l’ASC peut prétendre toucher au but. Enregistrer une troisième victoire consécutive à la maison et continuer son petit bonhomme de chemin. Celui qui pourrait le conduire jusqu’au maintien. La conclusion avant ce match revient à Alexis Blin, qui parle de l’attitude à tenir : “Ça va être un match disputé, c’est clair qu’on a en tête le match aller où on avait été transparents. Il faut qu’on ait un esprit revanchard mais sans rester focalisé là-dessus, parce que sinon on va se prendre les pieds dans le tapis.”

28e journée – Championnat Ligue 1 Conforama

  • Au stade La Licorne Crédit Agricole, à 20 heures, Amiens SC (17e) accueille Nîmes Olympique (11e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports

A lire aussi >>

FOOTBALL : Le stade de la Licorne, de nouveau la forteresse de l’Amiens SC ?




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.